Etude empirique de l'effet Laffer en France au cours des années 1980*

par Philippe LACOUDE┬░

Introduction

Le vingtième siècle aura été marqué par de nombreuses crises économiques dans tous les pays du monde. Chacune d'entre elles pose le problème des rentrées fiscales de l'Etat. Ses recettes sont intimement liées au niveau de l'activité économique. Cette dernière est fortement influencée à son tour par la taille de l'Etat.

Au cours de la plupart de ces crises, le législateur a été tenté par l'augmentation de la pression fiscale. Pourtant, celle-ci n'est peut-être pas l'arme absolue pour maintenir le budget en équilibre, comme nous allons tenter de le montrer dans les pages qui suivent.

En effet, les taxes conditionnent le niveau de l'activité humaine. Si elles deviennent trop fortes, il se pourrait que les individus soient incités à vendre moins de travail marchand fiscalisé au profit d'autres activités. Les recettes fiscales varient alors en sens inverse du niveau de l'impôt. Ce phénomène, connu depuis plus de deux siècles est appelé "effet Laffer", du nom d'un économiste américain qui l'a "redécouvert" en 1978.

Nous allons rappeler les idées simples à la base de cet effet, qui découle finalement de la loi de l'offre et de la demande. Ensuite, nous verrons sur quelques exemples pratiques étrangers les effets de la prise en compte explicite d'un tel phénomène. Notre objectif final consistera à chercher si certaines données économiques tendent à prouver de manière irréfutable qu'il existe un tel phénomène en France. Dans un tel cas, il conviendrait alors de baisser les impôts pour augmenter les recettes de l'Etat et non l'inverse.

  1. Fondements théoriques de la courbe de Laffer
  2. Méthodes de tests empiriques
  3. Résultats de tests empiriques
  4. Une nouvelle étude dans le cas français
  5. Conclusion
  6. Bibliographie
  7. Notes


* Je suis tout particulièrement reconnaissant à Messieurs François Ecalle, Directeur-Adjoint de la Prévision, Ministère des Finances, et Pascal Salin, Professeur, Université Paris IX Dauphine, sans lesquels ce travail n'aurait jamais pu être réalisé. Naturellement, toute la responsabilité quant aux interprétations contenues dans celui-ci incombent à son auteur.

┬░ Etudiant. Université Paris-Dauphine.