Les Français et les droits des couples homosexuels


Sondage Ifop - Elle Le 10 mai 2004

Fiche technique

Echantillon de 1003 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone au domicile des personnes interrogées. Du 8 au 9 avril 2004.

Les principaux enseignements

A la lumière des résultats, on constate que les Français interrogés par l'Ifop s'avèrent de plus en plus nombreux à adhérer à la possibilité pour les couples homosexuels de se marier (64% soit + 9 points par rapport à 2003) et également à adopter un ou plusieurs enfants en tant que couple (49%). En dépit du consensus plus large rencontré par l’idée du mariage, l'adoption tend à progresser plus rapidement dans le temps, gagnant 12 points par rapport à l'an dernier, même si elle n'est pas encore majoritaire.

Dans le détail des réponses, il convient de relever que l'adhésion au mariage homosexuel est majoritaire dans toutes les catégories socio-démographiques – à l'exception notable des personnes âgées de plus de 65 ans – et politiques. Pour la première fois, une majorité des sympathisants de droite (51% mais 54% à l'UMP soit une progression de 16 points depuis juin 2003) se prononce en faveur du mariage pour les couples homosexuels.    

Le droit pour les couples homosexuels d'adopter des enfants est accueilli nettement plus favorablement auprès des personnes favorables au mariage homosexuel (67%) alors qu'il bénéficie d'une adhésion très réduite auprès des personnes qui sont opposées à ces unions (16%). Sur cette dimension, se font jour des clivages plus profonds : les femmes (51%) apparaissent plus favorables que les hommes (46%), les personnes âgées de moins de 35 ans (62%) davantage que les plus de 35 ans (43% voire seulement 28% des plus de 65 ans), enfin les sympathisants de gauche (58%) plus que les sympathisants de droite (36%).  

51% des Français sont par ailleurs favorables à la possibilité pour les couples de femmes homosexuelles d'avoir recours à l'insémination artificielle pour avoir un enfant contre  48% qui émettent un avis contraire. Cette adhésion est largement corrélée à une attitude généralement plus favorable à l'évolution des droits à l'égard des couples homosexuels. Ainsi, respectivement 68% des interviewés favorables au mariage homosexuel et 83% de ceux favorables à l'adoption adhérent au recours à l'insémination.  

Dans le détail, les clivages constatés recoupent presque exactement ceux relevés sur la question de l'adoption avec des distinctions flagrantes selon l'âge et la proximité partisane des personnes interrogées.

Les résultats de cette enquête pour Elle révèlent un mouvement majeur de l'Opinion en faveur des droits des personnes homosexuelles, déjà perceptible lors de la mesure effectuée en Juin pour Le Monde /Gay.com et sans doute amplifié par la médiatisation de récents actes d'homophobie ainsi que par la récente vague de mariages homosexuels en Californie.

Le souhait sur le mariage et l’adoption par les couples homosexuels

Question:Vous personnellement, pensez-vous que les couples homosexuels, hommes ou femmes, devraient avoir le droit en France ... ?

- Récapitulatif :  Oui -

Ensemble

Rappel Juin 2003

Rappel Juin 2000

Rappel Juin 1996

Rappel Mai 1995

(%)

(%)

(%)

(%)

(%)

De se marier

64

55

56

48

51

D’adopter, en tant que couple, des enfants

49

37

37

33

  39

 

L’adhésion au recours à l’insémination artificielle pour les couples de femmes homosexuelles

Question:Seriez-vous tout à fait favorable, plutôt favorable, plutôt défavorable ou tout à fait défavorable à ce que les couples de femmes homosexuelles puissent avoir recours à l’insémination artificielle pour avoir un enfant ?

Ensemble

Personnes favorables au mariage homosexuel

Personnes opposées au mariage homosexuel

Personnes favorables à l’adoption

Personnes opposées à l’adoption

(%)

(%)

(%)

(%)

(%)

TOTAL favorable

51

68

24

83

20

Tout à fait favorable

14

21

3

27

2

Plutôt favorable

37

47

21

56

18

TOTAL défavorable

48

31

75

16

79

Plutôt défavorable

22

19

25

9

34

Tout à fait défavorable

26

12

50

7

45

- Ne se prononcent pas

1

1

1

1

1

TOTAL

100

100

100

100

100

Ce document présente les résultats d'une étude réalisée par l'Ifop. Elle respecte fidèlement les principes scientifiques et déontologiques de l'enquête par sondage. Les enseignements qu'elle indique reflètent un état de l'opinion à l'instant de sa réalisation et non pas une prédiction.

Aucune publication totale ou partielle ne peut être faite sans l'accord exprès de l'Ifop.