Le gouvernement du CONGO
formé le 01/11/1997

Formation du gouvernement d'Union nationale le 2/11/1997

Le président congolais Denis Sassou Nguesso a formé son gouvernement d'Union natioanle le dimanche 2 novembre1997.

Si ses partisans des Forces démocratiques et patriotiques (FDP) tiennent les postes clés , ce gouvernement comprend certaines personnalités proches de l'ancien Premier ministr, Bernard Kolélas et de l'ancien président Pascal Lissouba.

Le gouvernement ne comporte pas de ministère de la défense. Ce domaine devrait relever du président Sassou Nguesso. Le nouveau gouvernement de 32 membres compte quatre ministères d'Etat dont trois attribués aux personnalités des FDP, et un aux mains d'un indépendant.

En annonçant ce gouvernement, Isidore Mvouba, le directeur de cabinet du nouveau Chef de l'Etat, a indiqué que le gouvernement reflétait l'ensemble des sensibilités nationales.

Il sera chargé de reconstruire le tissu social détruit par plus de quatre mois de guerre civile ayant fait officiellement 4.000 tués, et de préparer les conditions pour l'organisation de l'élection présidentielle "transparente, honnête et crédible".

La date de ce scrutin sera fixée lors d'un forum national sur l'unité et la démocratie qui se tiendra prochainement.

Ministères:

  • Ministre d'Etat chargé de la programmation, de la privatisation et de la promotion de l'entreprise privée nationale: Paul Kaya, président du Mouvement pour la démocratie et la solidarité (MDS).
  • Ministre d'Etat chargé de la reconstruction et du développement urbain: Lekoundzou Itihi Ossetoumba (FDP)
  • Ministre d'Etat, garde des sceaux, ministre de la justice: Pierre Nzé (FDP)
  • Ministre d'Etat chargé de l'agriculture et de l'élevage: Célestin Nkoua Gongarad
  • Ministre du travail et de la sécurité sociale: Jean Martin Mbemba
  • Ministre des transports et de l'aviation civile, chargé de la marine marchande: Martin Mbéri, membre influent de l'Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS de Lissouba)
  • Ministre de l'aménagement du territoire et du développement régional: Pierre Moussa
  • Ministre des affaires étrangères et de la coopération: Rodolphe Adada (ancien ministre des hydrocarbures, le "monsieur pétrole de Sassou Nguesso)
  • Ministre du redéploiement de la jeunesse et des sports, chargé de l'instruction civique: Ernest Claude Ndalla
  • Ministre de l'équipement et des travaux publics: Florent Tsiba
  • Ministre des finances et du budget: Mathias Dzon (FDP, ancien directeur général de la banque internationale du Congo)
  • Ministre de l'intérieur, de la sécurité et de l'administration du territoire: colonel Pierre Oba (qui fut pendant la première présidence de Sassou Nguesso, de 1979 à 1992, directeur de la sécurité présidentielle.)
  • Ministre des hydrocarbures: Jean Baptiste Taty Loutard ( FDP)
  • Ministre de l'énergie et hydraulique: Jean Marie Tassoua
  • Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique: François Loumouamou
  • Ministre de la culture, des arts, chargé de la francophonie: Elie Mambou Niamy
  • Ministre chargé du contrôle d'Etat: Gérard Bitsindou
  • Ministre de la santé et de la population: Mamadou dékamo
  • Ministre de la solidarité nationale, des sinistrés et des victimes de guerre, chargé de l'action humanitaire: Léon Alfred Opimba (ancien ministre de la santé)
  • Ministre de l'industrie et des mines: Michel Mampouya, secrétaire général permanent du Mouvement congolais pour la démocratie et ledéveloppement intégral (MCDDI de l'ancien Premier ministre Bernard Kolélas)
  • Ministre de l'économie forestière: Henri Djombo
  • Ministre des PME et de l'artisanat: Pierre Damien Boussoukou Boumba
  • Ministre de la fonction publique et des réformes administratives: Charles Dambenzet
  • Ministre du tourisme et de l'environnement: Norbet Ngoua
  • Ministre de la communication, porte-parole du gouvernement: François Ibovi
  • Ministre de l'enseignement fondamental et secondaire: Pierre Tsiba
  • Ministre de l'organisation du forum national chargé des relations avec le conseil national: Firmin Ayessa
  • Ministre de la pêche et des ressources halieutiques: Pierre Gassy
  • Ministre du commerce, de la consommation et de l'approvisionnement: Félix Ngoulou (ancien directeur général du commerce)
  • Ministre de la famille, chargée de l'intégration de la femme au développement: Cécile Matingou (elle avait fait partie du comité de médiation national dans la crise)
  • Ministre des postes et télécommunications: Jean Delo
  • Ministre et enseignement technique et de la formation professionnelle: André Okombi Salissan
  • Ministre délégué auprès du ministre de la reconstruction et du développement urbain, chargé de l'urbanisme et de l'habitat: Mannze Nguélé.

Retour au sommaire CONGO

Retour au sommaire Archives