Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 24 mai 2004


Babils ferme.
Tout continue ici.
Restent les archives.

jeudi 13 mai 2004


mercredi 12 mai 2004


Il prenait toujours le poste d'observateur pour commencer, par prudence, par timidité, ne commençant à parler que lorsqu'il avait compris le groupe.
Parfois, à force d'observer, il en oubliait qu'il était dans la pièce.
L'impression de devenir transparent.

lundi 10 mai 2004


C'est comme un air de Jazz, une mélodie douce, un souffle chaud contre la nuque, une main sur la hanche.
Une petite musique que j'écouterais pour m'endormir.
Un air qui me manque lorsque la nuit garde le silence.

dimanche 9 mai 2004


vendredi 7 mai 2004


Il t'arrive de chercher un mot pendant des heures, parce que tu sais que tu l'as déjà rencontré.
Tu ne trouves pas.
Comme un visage que tu n'arrives pas à redessiner.

mercredi 5 mai 2004


On s'avance à petits pas, à peine dévoilés.

mardi 4 mai 2004


Il disait qu'il avait juste envie de regarder des jolies choses.
En le disant, il pensait il le trouvait très désuet, ce terme, "jolie choses". Mais il ne voyait pas tellement comment le dire autrement.