Liste de diffusion sur le weemail  
weemail : format
architecture réseau
weeservices

commentaires
je suis un spammeur
  
 WEEMAIL
laisser un commentaire / suggestion

 objectifs


Ce site est en préparation.
   
Le web-e-mail (ou weemail) est une solution de messageries où :
   
  • le message est placé une seule fois sur le serveur de messages du rédacteur avec les indications nécessaires à sa remise aux lecteurs autorisés
  • une notification de disponibilité du message est adressée au(x) destinataire sous la forme d'une en-tête découplée (le weemail) du corps du message. Cette en-tête est d'un format souple permettant le libre envoi d'informations de service
  • le destinataire vient rechercher le message si, quand et à partir d'où il le désire
  • l'auteur a une vue permanente de l'état de la lecture faite par ses destinataires
   
Cette solution n'est pas dépendante des solutions d'acheminement du weemail qui peut utiliser nombre de canaux (smtp, SMS, Télétex, radio, courrier, page web, fax, etc.) et comme la collecte du message pourra se faire par l'adresse disponible du serveur de message de l'auteur sur différents réseaux ou fournisseurs d'accès (http, smtp, etc. audiotel, sms et mms, courrier, fax, etc.). Par là le weemail est une solution de messagerie qui est adaptée au NGN (new generation network) qu'elle préfigure déjà.
   

La solution weemail est peu gourmande en bande passante. Elle est éminemment flexible et sûre par la diversité de chemins possibles pour la notification et du libre choix du médium de collecte. Elle permet le support d'un nombre illimité de formats et de services. Une convention très simple permet le filtrage, les priorités, les listes de diffusion dynamiques, la syndication d'information, etc. : elle est d'inscrire au weemail une classe (collège de l'auteur) et un groupe (collège des destinataires) où un collège (personnes, sujets, thèmes reliés) peut être un centre d'intérêt, un thème, un groupe de travail, un projet, une communauté, un classement, etc.

Elle permet de considérer tout message comme un spam potentiel dont elle notifie simplement la disponibilité, accompagnée ou non d'informations permettant une décision qualifiée et organisée de lecture (priorité, classement, refus) aprs échantillonage éventuel. Seules les données appartenant au format weemail sont acheminées. La notification reçue en "mode remise" (mode où le destinataire n'est pas maître de refuser les données qui lui sont remises) est donc extrêmement limitée étant formaté le destinataire peut en filtrer les éléments qui ne l'intéresse pas] et ne peut inclure de virus. Elle est par là adaptée à la gestion de télématismes (processus automatiques répartis asynchrones - Netix).

Elle force le candidat spammeur à disposer d'un serveur permanent de collecte dont l'URL et l'adresse IP seront ainsi exposées. Elles pourront facilement être utilisées (ce sont des informations précises se trouvant à un endroit défini du format weemail) par des systèmes de protection contre les envois non-désirés, de mise en quarentaire ou de dépôt de plaintes. Ceci pourra en particulier être traité par des OPES (services périphériques internes au réseau) en réseau overlay ou par des serveurs spécialisés choisi par le destinataire (pour se protéger) ou par l'auteur (pour s'authentifier). Ils incluront dans le weemail (qui n'est qu'un en-tête découplé et souple de messages) l'indication d'une possibilité de spam, d'un degré de confiance de cette indication, du type de spam (classe "spam potentiel", groupe "commercial", "adulte", etc.) qui permettront des décisions d'oubli, d'attente, d'investigation (la lecture du message peut être partielle), etc.

   
   
weemail est une solution interapplicative (couche 8 du modèle généralisé ENS). Une bonne maîtrise de ce modèle est souhaitable pour participer à un travail d'équipe fructeux quant à l'insertion générale de weemail. Il se place ainsi dans le cadre de la réflexion NETIX initiée par Intlnet le weemail préserve l'autorité de l'utilisateur
sur son propre espace réseau et