Index
Archives
Rechercher
Liens
Newsletter
A propos
Contact
Shopping
RSS & Co
404 Brain Not found: Weblog à caractère informatif

5e année, Mise à jour: 25/04/2006

1456 entrées, 4727 commentaires

Creative Commons License
Récemment sur 404

Recherche objet trouvé perdu: Les militaires perdent un détecteur de sous-marin. Et hésitent du coup à embaucher Evelyne Dhéliat.(lire la suite...)

Sauvez Molly: Parfois, dans les news, on trouve des petits fragments d'humanité. Et parfois, pas.(lire la suite...)

Ben Laden inside: Attention, ce blog, comme 98% des médias mondiaux, est dans les mains de Ben Laden. On vous aura prévenu.(lire la suite...)

Votons enfants: C'est pas tout d'avoir envie de voter. 'Faut aussi trouver des sujets.(lire la suite...)

Attention, cet Iranien est bricoleur: On savait les Irakiens ultra rapides, on découvre les Iraniens habiles de leurs mains.(lire la suite...)

Les restes

Contrat Creative Commons
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Economie > Low low low cost

Pour régler le problème de la place dans les avions, une solution simple: faire disparaître les passagers.

imageTout être humain qui a pris l'avion plus de 12 minutes ces 10 dernières années sait combien il est agréable de passer plusieurs heures assis, les rotules au niveau des oreilles tout en essayant de ne pas s'auto asperger de jus de tomate alors que le voisin de devant découvre avec enthousiasme les joies du siège inclinable.

C'est que pour être rentable (avec le prix du pétrole, ma brave dame), les compagnies aériennes se sont données pour mot d'ordre que la profitabilité serait inversement proportionnelle au confort des passagers. Ainsi, l'espace entre les sièges se réduit un peu à chaque nouvel aménagement des avions, laissant dans la perplexité tout voyageur dont la taille excède le mètre cinquante.

Et c'est dans ce cadre de compression humaine qu'Airbus s'est enfin posé LA bonne question: pourquoi les voyageurs devraient ils obligatoirement être assis ? Quand on transporte vaches et cochons par camion, on ne leur donne pas des sièges. Alors, pourquoi donc aux gens qui ne veulent pas payer le tarif business. Hein ?

Airbus propose donc, à qui veut bien l'entendre, son nouvel A380 vide de sièges (le passager est fixé debout - sic - à une paroi pour les décollages et atterrissages) qui peut contenir plus de 800 personnes. 853 pour être précis. (article NYTimes)

En attendant avec impatience la prochaine version de la bétaillère du gros porteur, où les passagers sont embarqués dans les soutes, avec les valises, histoire qu'on en finisse une bonne fois pour toute avec tous ces impolis de clients qui prennent toute la place dans l'avion. Airbus, à nous de vous faire préférer le train.

La hype parle à l'actu
imageEn baisse:

H5N1: Le gouvernement annonce sa mesure phare: se mettre la main devant la bouche quand on tousse
404 continue ...
Politique > UMP, mot clé et raté

A force de faire de la pub de partout, ça devait arriver, l'UMP a fini par viser juste.

imageSignalé à 404 par Bertrand, le "générateur de langue de bois" (site) pour aider le présidentiable dans sa quête de la phrase qui ne veut rien dire et du mot qui élude (excellente question, je vous remercie de me l'avoir posée).

A noter surtout, à côté du générateur, la sempiternelle pub Google. Et dans ces pubs Google, en tête de liste, à côté de la phrase "Parlez comme un énarque !", un lien vers l'UMP invitant l'internaute à débattre avec Nicolas Sarkozy (image ici).

L'UMP à côté du générateur de langue de bois : le moins qu'on puisse dire, c'est que l'agence publicitaire mandatée par Sarkozy (qui aura bientôt racheté l'ensemble des mots figurant dans le Larousse 2006 pour envahir l'espace numérique) ne manque pas d'à-propos.

On continue dans la politique avec la dernière trouvaille qui montre que les blogs, oui, ça change tout (c'est dingue) : Karl Zéro présente sur son blog l'interview normale pendant laquelle l'invité se fait démaquiller (ici). Le principe: comme une interview, mais pendant que l'invité se fait démaquiller. Outre le caractère follement excitant de la chose, on peut enfin le dire : pas de doute, les blogs, parfois, ça ré-invente vraiment les médias. En pire.

Par ailleurs, et sans aucun rapport, une petite note pour signaler à ceux qui n'ont pas peur de se lever le matin que 404 sera demain à 6h et quelque sur Europe 1 dans le cadre d'une émission dont le nom nous échappe (foutu Kreutzfeld).


Les restes > Recherche objet trouvé perdu

Les militaires perdent un détecteur de sous-marin. Et hésitent du coup à embaucher Evelyne Dhéliat.

imagePerdu, cause grosses vagues, gadget à 3 millions d'euros spécialement étudié pour retrouver des ennemis sous l'eau. L'engin prévu pour rechercher les sous-marins qui font couler les bateaux a lui-même coulé, tout seul, comme un grand. Si quelqu'un passe à proximité des 3000 mètres de fond du côté du golfe de Gascogne, il est prié de rapporter l'objet à la marine nationale, merci d'avance pour eux. En tout cas, entre ça et le porte-avion Charles de Gaulle qui ne peut pas sortir du port quand il y a du vent, il ne reste plus qu'à espérer que la prochaine guerre se passera par beau temps (article Libération).

Dans le même goût, aux US, on recherche un chien de recherche qui a disparu en recherchant un enfant du New Jersey. On hésite à envoyer les enfants de recherche de chiens de recherche d'enfants perdus (article NBC10).


Société > Sauvez Molly

Parfois, dans les news, on trouve des petits fragments d'humanité. Et parfois, pas.

imageLes caméras du monde entier (enfin, des Etats-Unis) ont attendu et filmé. Elles ont attendu le sauvetage. Qu'enfin, les efforts d'hommes et de femmes finissent par payer. Que la vie prenne le pas sur la mort et que la situation revienne à la normale. Molly, 11 mois, était prisonnière d'un immeuble. Coincée derrière un mur, elle gémissait depuis maintenant deux semaines, sans qu'on puisse vraiment l'atteindre ni la sortir.

Pour Molly, les foules se sont déplacées, les caméras de télévision ont filmé. Les Américains ont tremblé. Les experts sont allés sur place, les gadgets qui les accompagnent ont fait leur travail. Vers la fin, on a pu voir Molly à l'aide d'une mini-caméra introduite dans les fentes du mur.

On a même fait venir une psychiatre spécialisée pour soutenir Molly dans l'horrible épreuve. "Je peux t'entendre, chérie. Allez, viens Molly, tu peux le faire. Tout le monde veut que tu sortes. Personne ne va te faire de mal".

Pendant deux semaines, 40 personnes ont travaillé nuit et jour pour secourir Molly. Autant de mobilisation, ça redonne presque foi en l'humanité. Ca se passe à New York. Ah oui... Molly est un chat. Apparement, il fait meilleur être félin qu'habitant de la Nouvelle Orléans (magnifique couverture du sujet par CNN, le Washington Post, Canadian Press, CBC, NY Times, ABC, NY Daily News, NY1, Kuwait Times, CBS... et les autres).


Medias > Ben Laden inside

Attention, ce blog, comme 98% des médias mondiaux, est dans les mains de Ben Laden. On vous aura prévenu.

imageCa fait maintenant une bonne semaine que les uns après les autres, les généraux américains demandent la démission de Donald Rumsfeld. Une démission sans doute pour célébrer l'étonnant succès de la guerre en Irak (et un magnifique tableau de chasse de plus de 34,000 civils - source Iraq Body Count).

Mais Rumsfeld ne veut pas démissionner. Et pour cause. C'est que les généraux (et les médias qui les relayent) sont tout simplement... manipulés par Ben Laden. 'Suffisait d'y penser (article).

Et quand il suffit d'y penser, 'faut bien dire ce qui est, Cal Thomas se pose là (article). Et soumet à la sagacité de ses lecteurs une fort bonne question : quand on regarde Zacarias Moussaoui, on voit que même devant la peine de mort, il ne faiblit pas dans sa volonté de détruire les US. Alors pourquoi les US devraient-ils remettre en question leur volonté de détruire de libérer l'Irak ? Pourquoi a-t-on même le droit de se poser la question ?

Pour Carl Thomas, une petite suggestion de réponse : parce que Moussaoui est un fanatique, probablement croisé d'un esprit un peu simpliste même pas capable de réussir ce pour quoi il avait été programmé (dites "Bush" 10 fois sans respirer) ? Parce que ce n'est pas parce qu'on lutte contre des dictatures qu'il faut faire la même chose en face (dites "Guantanamo" dix fois de suite sans rire) ?

Enfin bon, nous, on suggère, on suggère, hein. Mais après tout, c'est qu'on doit être manipulés par Zarqawi. Et Ben Laden. Et Zawahiri aussi. On ne voit pas d'autres explications. Et pour ceux qui veulent échapper à la manipulation des médias par les forces terroristes, c'est par là. Et ça sent le fuel.

Note : d'ailleurs, Ben Laden contrôle tellement les médias qu'il est même parvenu, le fourbe, à refiler sa nièce à des magazines de charme (ici et ) et à des talk shows insipides (ici). C'est dire.


Politique > Votons enfants

C'est pas tout d'avoir envie de voter. 'Faut aussi trouver des sujets.

imageDepuis que l'UMP a découvert le vote, ils n'arrêtent plus de voter. Le candidat à la présidentielle ? On vote. Le candidat à la mairie de Paris ? On vote. Le maintien de la touche "potage tomate" dans la machine Selecta de la permanence du XVIe ? On vote. Bref, on aime bien voter.

Alors cette semaine, le vote de l'UMP, c'est (et on cite) "le renouvellement statutaire des instances locales". Histoire de décider, parce que les statuts l'obligent, qui va être le prochain à proposer au vote le remplacement de la touche "Macchiato", celle juste au-dessus du potage tomate.

Et qui dit vote dit candidats, et dans la 15e circonscription de Paris, ça ne déconne pas. Morceaux choisis (les fautes d'orthographe sont d'origine) :

"J'attire votre attention sur ma candidature comme déléguer de la 15 ème circonscription de Paris (...) Dans notre permanence, nous devons amplifier les réunions, le dialogue constructive, pour avancer dans le même but, ouvrir à tous nos porte et avoir sur paris une vie meilleur et pleine de bonheurs de passent bien sur par le dialogue, mais aussi des actes (...)et à faire évoluer les mentalités, dans notre circonspection" (on ne le fait pas dire).

[Lire la suite de l'article ...]


Guerres > Attention, cet Iranien est bricoleur

On savait les Irakiens ultra rapides, on découvre les Iraniens habiles de leurs mains.

imageAprès l'Irak qui pouvait balancer des armes de destruction massive sur toute l'Europe en 45 minutes (toi aussi, insère ta blague ici), on apprend aujourd'hui que l'Iran peut, de son côté, fabriquer une bombe atomique en 16 jours. Na (article Bloomberg).

Parce qu'il faut savoir que l'Iranien est un manuel. Alors que chez nous, on galère sévère, l'Iranien, côté bricolage et débrouille, il en connaît un rayon. Un coup de marteau par là, cruciforme à droite, clé à molette à gauche, une plaque de métal, quelques grammes d'uranium tout droit venu de la centrale et c'est plié. Hop, une bombe atomique prête à servir. Alors que, pendant ce temps-là, d'autres, soucieux de faire des beaux champignons bien uniformes, prennent des mois à faire leurs grosses bombes qui font boum pour que le spectacle émerveille petits et grands.

Quels cochons ces Iraniens, ils n'ont plus de respect pour quoi que ce soit. 'Mériteraient qu'on les envahisse, tiens (à lire aussi, un article BBC sur la propagande autour de la question irakienne).


Weblogs > Qui veut son bloggeur ?

Parfois, le bloggeur est comme un vieux porno amateur. Mal fait, pas cher, mais tout le monde regarde.

image"Une actrice incontournable de la blogosphère", "certainement le blogueur français le plus connu", "captive son public par son ton journalistique", "d'une grande réputation dans la blogosphère", "une star incontournable de la blogosphère", "éminent représentant de la blogosphère", "blogueur confirmé et engagé", "très connu dans la blogosphère", "un doux farfelu très apprécié de la blogosphère", "un blogueur expérimenté".

Tout ce glamour, c'est 600 euros par jour et c'est ici (site). Et pour ce prix-là, si vous avez un paquet de lessive (ou un parti politique) à vendre et un département marketing désespéré d'avoir l'air jeune, des bloggeurs sont là pour faire les reporters attachés de presse et de la complaisance pas cher. 12 "pros" (tous très connus, 'y a même un "expert de l'internet" - sic) et 11 "VIP" (tous stars incontournables - re-sic) et l'assurance de la branchitude molle pour couvrir la fête de l'oursin. Elle est pas belle la vie ?


Guerres > Mythomane warrior

On irait bien envahir l'Iran. Mais ça fait moins de points au Scrabble.

imageIl est temps de faire cesser la rumeur. Non, les Etats-Unis n'envisagent pas de rentrer en guerre contre l'Iran (article Reuters). Non mais. Comme si c'était le genre de la maison d'aller envahir des pays sans raison valable, hein. Comme si on avait l'habitude de donner de fausses preuves uniquement pour justifier une action militaire ("after all, he's the guy who tried to kill my dad" - source). Comme si on n'avait jamais trouvé les armes de destruction massive. N'importe quoi.

Enfin franchement, si le pétrole constituait une raison suffisante pour aller coller des centaines de milliers de marines à l'autre bout du globe, ça se saurait quand même.

Alors non, les US n'ont aucun plan pour envahir l'Iran. Parce que, si ça se trouve, eux, ils les ont, les armes de destruction massive. Et on ne déconne pas avec la sécurité.


Politique > Intention de permis de tuer

Les crimes, c'est comme les cadeaux : c'est l'intention qui compte.

imageDe collégien à suppôt d'Al Qaeda, il n'y a qu'un pas. C'est en tout cas la conviction de la police de South Jersey lorsqu'elle arrête quatre adolescents âgés de 15 à 18 ans. Leur crime ? Avoir peut-être eu l'intention de tuer des gens. Les preuves ? C'est l'administration du collège où ils étudient qui le dit.

Sauf que les quatre étudiants n'ont même pas une arme. Et qu'on ne met pas les gens en prison pour rien et sans preuve (toi aussi, insère ta blague ici).

Donc, histoire de ne pas lâcher une si belle affaire, c'est "terrorisme" qui sera retenu comme chef d'accusation contre les quatre adolescents. Rien que ça. Pour avoir eu "l'intention" de tuer, les quatre jeunes risquent maintenant des peines minimum de 30 ans de prison. A la fois, ça leur apprendra d'avoir des intentions à ces petits dégénérés, tiens (Article Daily Record).

Bienvenue dans Minority report le New Jersey.


Culture > Jésus, cet insubmersible

Et si Jésus et le Titanic avaient en commun un amour contre nature pour la glace qui flotte ?

imageDans une université de Floride, un chercheur. Il fouille des archives, calcule des probabilités, imagine des scénarios, examine des échantillons, compile des statistiques (et oui, on peut continuer longtemps comme ça). Son objectif : prouver une bonne fois pour toutes que Jésus n'était pas insubmersible.

Alors, après avoir calculé (presque dans le texte) des modèles statistiques des dynamiques de la mer de Galilée et retracé la chronologie de la météo de Philippe Bouvard à nos jours, il en est arrivé à la conclusion suivante (lecteur, accroche-toi bien, Dan Brown, à côté, c'est la collection Arlequin) : Jésus, en fait, il a marché sur des cubes de glace. Si. Des gros apéricubes qui flottaient sur la mer (article Reuters).

Alors forcément, les Galiléens de l'époque, assez peu reconnus pour leur sagacité et pochetrons notoires, ont cru que Jésus avait marché sur l'eau. Les cons. D'où la petite incompréhension historique. CQFD.

'Suffisait d'y penser. Mais la vraie question reste : maintenant qu'on sait que Jésus était un peu le Rémy Julienne de son époque et les locaux d'imbibés bigleux, Benoît XVI, on peut le mettre en CPE ?

Et de son côté et après 23 secondes de recherche, le laboratoire 404 propose une autre solution à ce problème qui semble turlupiner une partie de l'humanité : si ça se trouve, c'est juste le type qui a raconté l'histoire qui était un alcoolo. Après tout, si c'est peut-être le même gars qui a vu Jésus changer l'eau en vin...


En bref
Imagine all the people: Verbalisé pour avoir brûlé un feu rouge imaginaire: Les ravages de l'alcool en milieu policier, a fortiori. (Reuters) - (Permalien)
Declic fraicheur: En Turquie, il vaut mieux éviter de manger de l'ail la veille des cérémonies officielles. Ou si c'est le cas, assumer son haleine. (merci à Vincent pour l'info) (Reuters) - (Permalien)
Tâter du téton: En manque de relations sexuelles ? Faites-vous passer pour un docteur qui fait des mammographies en porte à porte. Apparemment, ça marche. (Reuters) - (Permalien)
Peer to peer: Vous avez un trombonne chez vous ? Echangez-le contre une maison. (CNN) - (Permalien)
Jambe en l'air: Un handicapé, furieux de se prendre un PV, jette sa jambe sur les policiers. En attendant l'épisode du cardiaque qui jette son pacemaker sur les douaniers de l'aéroport... (AP) - (Permalien)
Bon appétit bien sûr !: Tom Cruise fait dans le délicat. Pour célébrer la naissance de sa fille, il a prévu d'en manger le placenta. Charmant. (Xinhuanet) - (Permalien)
Retardataires: Après tout le monde, les Beatles viennent enfin de donner leur accord à la vente de leur musique sur Internet. Apparemment, Lennon aurait été le plus difficile à convaincre des 4. (USA Today) - (Permalien)
Le bug qui pense: Nouveau chez AOL : le bug politique. Ou comment un "problème technique" bloque les e-mails des gens qui n'aiment pas AOL. Curieux. (Cnet News) - (Permalien)
eBay Afghanistan (R): A vendre : couteaux, montres, frigos, viagra et secrets militaires américains. Les mamelles du monde sur les marchés afghans. (LA Times) - (Permalien)
Partir à point: Une octogénaire récolte 114$ d'amende pour avoir traversé la rue trop doucement. La solidarité entre générations frappe encore. (Daily News) - (Permalien)
Amniocentèse: Savoir par avance si son enfant va être de gauche ou de droite ? Facile avec "How to spot a baby conservative". La lutte contre les maladies infantiles progresse. (Toronto Star) - (Permalien)
Question maison: Prince n'est pas que le roi de la pop. Il est aussi bricoleur. Mais il est peut-être allé un peu loin en repeignant la villa d'un joueur de NBA en mauve. (The Smoking Gun) - (Permalien)
Avant-première: La grippe aviaire pourrait arriver cette année aux Etats-Unis. Pour une fois qu'on a une chose en avance sur les Américains. (Washington Post) - (Permalien)
Pièces jaunes: Au Texas, après avoir mis en miettes une vitre de voiture, des vandales laissent 200 dollars en cash pour s'excuser. De leur côté, les casseurs de la Sorbonne n'avaient probablement pas de monnaie sur eux. (AP) - (Permalien)
Intitulé: "Je comprends que quand les gens entendent mon nom, ils ont des préjugés". Wafah, nièce de Ben Laden, qui a posé pour des photos de charme. Tout fout le camp. (Reuters) - (Permalien)