À propos

Laurent Gloaguen

Embruns est le carnet web, ou blogue, de Laurent Gloaguen, alias “le capitaine”, 39 ans, Paris, France.

Ce que vous en dites...

Mes autres sites : le trois-mâts barque Belem, des carnets de navigations, un photoblogue.

S’abonner

Fils de nouvelles :
Ce carnet web est conçu pour être lu via un agrégateur.

Petite sélection

Des billets parmi d’autres :

Divers

Cosmos & autres :
BlogPulse Profile,
Technorati Link Cosmos,
Technorati Profile,
TypeKey Profile.

Normes :
XHTML, CSS, Atom (peut-être encore) valides.

Colophon

Édité avec Movable Type

Ce carnet web est édité grâce au logiciel Movable Type version 3.2, aux plugins SmartyPants de John Gruber, GlobalListings de Stepan Riha et MTSwitch de Arve Bersvendsen.

Hébergement : sur un serveur PowerVPS, très précisément situé ici.

Nb entrées : 3573.

Nb commentaires : 22025.

Contact : laurent@embruns.net.

© 1996-2006, Laurent Gloaguen.

Ne pas prendre sans donner

Blogoliste

Amis & gens que j’aime
Une catégorie bien remplie.

Débats d’idées
Société, politique, opinions.

En observation
Blogues récemment ajoutés dans ma liste.

Geeks & nerds
Technophobes, s’abstenir.

Gens sympathiques

J’aime pas…
Mais je lis quand même.

Métablogage
Blogues qui parlent du blogue.

Pédéblogosphère
Des blogues très gais.

Québécois
Canadiens francophones du Québec.

R.I.P.
Traîtres à la blogosphère.

Weblogueurs
Les purs, les durs.

[* = RDLVV - rencontré dans la vraie vie.]

Billets

Mon premier « Gai Pied »

C’était une grise et humide journée de février 1983, j’avais alors dix-sept ans. Cela faisait déjà quelques mois que j’en avais l’idée, mais je n’avais pas encore franchi le pas. Adolescent timide, je ne m’imaginais pas affronter le regard du marchand de journaux, ou, pire encore, essuyer un humiliant refus de vente “c’est interdit aux mineurs”. Les kiosques à journaux des années 80 ne ressemblaient pas encore à l’annexe d’un “sex-shop”, comme souvent aujourd’hui, et ce genre de littérature était généralement bien dissimulé des regards, il fallait connaître…

L’objet de mon désir était donc le seul journal gay de l’époque (hors quelques rares et coûteux magazines érotiques du style Jean-Paul ou Off). J’en avais entendu parler sur la toute nouvelle radio homosexuelle récemment autorisée d’émettre (1er octobre 1982), Fréquence Gaie, que j’écoutais en cachette le samedi soir. Ce journal un peu mythique, militant, qui avait recueilli le dernier entretien de Jean-Paul Sartre en 1980, et encore des textes de Michel Foucault, c’était le Gai Pied.

Il était hors de question que j’aille acheter mon premier Gai Pied au kiosque du boulevard Malesherbes, en bas de chez moi, presque en face du lycée. Les journaux L’Aurore, La Croix et Minute, placés bien en évidence, étaient des indices d’hostilité patente. En plus, c’était à côté du Café des Ambassades fréquenté par nombre d’élèves et de profs. Il m’était également impossible d’aller au marchand de la rue Jouffroy qui me connaissait bien pour une bonne décennie d’achats de Pif Gadget et d’images Panini.

C’était devenu une évidence, il fallait que je change de quartier, un endroit où personne de ma connaissance ne risquait de me croiser. Pratiquement, changer de ville… Ce fut donc Rive Gauche. J’ai dû mettre plusieurs semaines à repérer le bon kiosque, pas trop achalandé, pas trop discret sur l’affichage de la presse un peu légère.

Je trouvai mon bonheur au coin de la rue Saint-Jacques et du boulevard Saint-Germain, un kiosque tenu par un asiatique, juste en face d’une agence de voyages plutôt tranquille. Et, j’avais sans doute le sentiment que je risquais moins d’être moralement jugé, voire offensé, par un asiatique. C’était l’idéal.

Dois-je dire que j’ai dû mobiliser tout mon courage, que je sentais mes jambes molles ? Une condition également importante à mes yeux était qu’il n’y ait pas d’autre client, cela aurait risqué de me paralyser de stress — “Vous avez, heu, vous avez… vous avez le Journal de Mickey ?”. J’attendis donc en guet sur le trottoir d’en face. Il fallait trouver le moment idoine, aucun piéton aux alentours du kiosque, en parfaite synchronisation avec les feux tricolores, que ma trajectoire soit parfaite, sans hésitation, minutée avec précision.

Par anticipation, mes mains étaient trempées de sueur, je respirai un grand coup, aucun chaland potentiel à l’horizon, je traversai le boulevard d’un pas assuré, négociai un virage impeccable et me présentai, sûr de moi en apparence, dans la lumière vive du kiosque. “Vous avez le Gai Pied Hebdo ?”. Et l’asiatique impassible de commencer à fourrager un temps qui me paru infini, pour enfin extraire le périodique si longuement espéré. Je me sentis me décomposer intérieurement. “C’est 9 francs”. Je tendis mes 10 francs, ramassai ma pièce de 1, soufflai un merci, me retournai tout en glissant fébrilement le magazine sous mon blouson de cuir, sur la poitrine chaude et palpitante, et filai vivement, le cœur battant la chamade et l’esprit incroyablement soulagé, le visage heureux et battu par la bruine froide.

J’avais réussi. Le défi était relevé. Je brûlai alors de feuilleter mon nouveau trésor. Dans un café ? Jamais de la vie. Je remontai la rue Monge, le premier endroit qui me parut favorable fut les arènes de Lutèce, forcément désertes par ce temps. À l’abri d’une voûte quasi bimillénaire, je sortis mon trophée, et, émerveillé, je sentais qu’une nouvelle vie s’ouvrait à moi, un nouveau monde avec ses codes, ses repères, ses adresses. J’étais désormais un adulte.

Aujourd’hui, j’ai ouvert un vieux carton depuis longtemps oublié au fond d’un placard, et j’y ai retrouvé mon premier Gai Pied. Ça m’a fait comme un pincement. Et tout ce que je viens d’écrire m’est revenu comme si c’était hier.

Voici donc la couverture du Gai Pied Hebdo n° 56 de la semaine du 12 au 18 février 1983 :

> Lire la suite de “Mon premier « Gai Pied »”…

23-04 | lien permanent | commentaires (38) | trackback (0)

Pensée unique version Québec

Je suis choqué par les propos de Claude Jasmin publiés dans Le Devoir. Et encore plus atterré par le niveau de débat atteint par Victor-Lévy Beaulieu :

« Quel trou de cul ! Plus moumoune que ça, tu meurs ! s’exclame-t-il. Son succès lui est venu en décrivant la misère sociale, la pauvreté culturelle, et à partir du moment où il devient riche, il se vire de bord et dit que l’indépendance n’est plus nécessaire. »

Contrairement à ce que disent ces deux messieurs prompts à dégainer, je ne vois nulle trace d’abandon de la souveraineté, aucune ombre de fédéralisme dans les propos de Michel Tremblay. L’immense écrivain nous a déclaré que la souveraineté s’était aujourd’hui vidée de sa substance (comme bien d’autres idées politiques par ailleurs…). À force de discours technocratiques et économiques, le souverainisme politique a perdu sa part de rêve, et, oserais-je dire, d’ambition. Qui peut prétendre le contraire ? Qu’est-ce qu’il y a aujourd’hui dans le projet ? Où est la passion ?

Et avec le PQ, hétéroclite équipage conduit le morveux Boisclair (“diplômé” de Harvard), ça ne risque pas de changer.

Les attaques subies par Tremblay, et dans une moindre mesure par Robert Lepage, sont celles d’une meute de chiens animés par la pensée unique. Le projet souverainiste n’est pas critiquable, c’est un monolithe sans faille sur lequel les vérités du parti sont gravées pour l’éternité. Que le plus brillant représentant de la culture québécoise ose émettre un doute, un questionnement, le voilà immédiatement cloué au pilori par les gardiens de la pensée correcte, de l’orthodoxie du mythe, par les doctrinaires de la Sainte-Mère-l’Indépendance habitués des excommunications. Qu’en plus cet artiste touche au plus près de l’affect québécois par son œuvre, par ses mots, par sa gang de personnages mondialement connus, l’outrage n’en est que plus sévère, et les minables d’esprit n’auront plus que le beau jeu d’ironiser vulgairement sur la retraite au soleil de l’artiste…

J’ai une énorme admiration pour l’œuvre Michel Tremblay et je trouve dégueulasse le procès qu’on semble faire à cette figure du Québec contemporain. J’ose espérer qu’il ne s’agit que d’une vision déformée par la distance et les médias, d’un effet de loupe sur les propos abjects, et clairement homophobes, d’un écrivaillon aigri et jaloux.

Quant à la débilité des paroles de Bernard Landry (“il n’achètera plus les livres de Tremblay”), j’ai peine à croire que cet homme fut choisi comme chef du Parti québécois… ou ne serait-ce que pour démontrer la médiocrité désormais inhérente à ce parti.

(Je sais, je suis en colère, ça doit se sentir… mais rien ne m’est plus précieux que ma capacité d’indignation, c’est elle qui me donne le sentiment de vivre. Et le premier qui dit “c’est quoi ce maudit français qui se permet de donner son avis sur un débat québéco-québécois entre canadiens français pure laine — comme les moutons — il prend la porte.)

(D’ailleurs, je devrais commencer à m’interroger sur mon intérêt excessif sur les questions québécoises…)

11-04 | lien permanent | commentaires (15)

Dieudonné condamné

Dans le Journal du dimanche du 8 février 2004, Dieudonné avait déclaré : “Sale nègre, les juifs auront ta peau, voilà le genre de slogans que j’ai entendus. Ce sont tous ces négriers reconvertis dans la banque, le spectacle et aujourd’hui l’action terroriste qui manifestent leur soutien à la politique d’Ariel Sharon.”

“Ceux qui m’attaquent ont fondé des empires et des fortunes sur la traite des Noirs et l’esclavage”, ajoutait Dieudonné, qui s’exprimait après des incidents survenus lors d’un de ses spectacles à Lyon, au cours duquel des manifestants d’organisations juives l’avaient pris à partie. [Le Monde.]

Ce matin, Dieudonné M’Bala M’Bala a donc été reconnu coupable d’“incitation à la haine raciale” par le tribunal correctionnel de Paris et a été condamné à 5 000 euros d’amende pour des propos antisémites.

Je trouve cette condamnation excessive, voire superflue. J’estime qu’on a le droit d’être con et de dire des conneries en France, le corollaire de ce droit étant pour d’autres le droit de traiter de connard celui qui par ses propos démontre en être un [Merci Eolas…]. On va encore “victimiser” Dieudonné aux yeux de ses adorateurs et ce n’était pas bien nécessaire.

Ceci dit, dans les délires paranoïaques et manipulateurs de Dieudonné, on peut observer la récurrente assimilation “juif = négrier”.

L’antisémitisme noir n’est pas nouveau, il prend sa source principale aux États-Unis où il s’est développé ces dernières décennies (au sein d’organisations comme Nation Of Islam présidée par Louis Farrakhan. Je suppose même que l’argument principal, instrument de cette haine, à savoir que les juifs auraient financé la traite atlantique et seraient ainsi coupables de cet odieux commerce, provient directement d’outre-atlantique.

Certains agitateurs de la communauté noire souhaiteraient d’ailleurs voir ce “crime comme l’humanité” (loi Taubira) re-qualifié de “génocide”. Il est aisé de comprendre pourquoi, il s’agit d’élever, en quelque sorte, la douleur du peuple noir au niveau de celle de la Shoah, et donc des juifs, et cela n’a rien d’anodin. Seul écueil, la traite atlantique est un très long épisode révoltant de l’histoire, mais n’est en aucun cas un génocide. Résultat sans surprise, les historiens qui dénoncent la manœuvre sont qualifiés de “révisionistes”. Admirable rhétorique.

> Lire la suite de “Dieudonné condamné”…

10-03 | lien permanent | commentaires (61) | trackback (1)

Contre la licence globale

Mise à jour, 09/03 : je parle bien sûr de la licence globale en tant que taxe systématique sur les accès, telle que proposée par certains, à [...]

08-03 | lien permanent | commentaires (78) | trackback (0)

Soutien moral à Guillermito

Avertissement : suite à une consultation de mes meilleurs conseils juridiques, j’ai considérablement remanié la rédaction de ce texte. Parce que Guillaume est un homme éminemment sympathique, [...]

21-02 | lien permanent | commentaires (76) | trackback (0)

Dissidente de l’Islam

[Ayaan Hirsi Ali, photographie Merlijn Doomernik.] Parlementaire néerlandaise, d’origine somalienne, Ayaan Hirsi Ali a collaboré avec Theo van Gogh à la réalisation du film “Submission”, voulant [...]

15-02 | lien permanent | commentaires (45) | trackback (3)

Mon quotidien

Nouvelles du front…

J’aimerai que l’on dise le jour de mes quarante ans : “Wow ! Il est bien conservé”. Et ce jour, ciel, c’est dans deux mois et demi…

lien permanent

Cette photo de Karl, “Miroir dans l’escalier”, me fascine. On dirait un morceau de peinture à l’huile, comme volé d’un tableau d’Edward Hopper.

銀座,日本

lien permanent

Déjeuner au “Bouchon de liège” (8497 Saint-Dominique). Définitivement une bonne adresse. Simplicité appréciée et saveurs au rendez-vous. Service souriant et détendu. (Voir : “Petit bouchon, grande cuvée.”)

Acheté DVD “Brokeback Moutain” et des 501.

Il pleut sur Montréal.

Départ pour Paris, vol AC 870, 19 h 45.

lien permanent

5 à 7 à la brasserie artisanale Dieu du Ciel.

Dîner à la “Montée de lait” (371, Villeneuve Est). L’un des restaurants les plus intéressants de Montréal. J’aime bien le concept “pas de plat principal”. Belle carte de vins. Agréable vin cosmique de doux illuminés (oublié le nom - retrouvé : Renaissance). Service un peu trop théâtral par ce qui semble être le proprio de l’endroit (et bulgy — je me comprends), et pour le reste de la brigade en salle, un passage par l’école hôtelière et celle du sourire ne seront pas vains.

lien permanent

Chiffre du jour : 73,70. La bonne nouvelle, c’est que je n’engraisse pas pendant mes vacances (même avec la soupe de fruits rouges et sa glace à la vanille d’hier soir).

Dîner chez Rugantino (5486, Saint-Laurent).

“Bonbons assortis” de Michel Tremblay au théâtre du Rideau Vert.

lien permanent

Rarement bourguignon fut aussi réussi. Houssein, Hoedic et sa belle, le Lapin, les convives n’en ont pas laissé un morceau.

Optimistes, nous avions sorti le salon de jardin sur la terrasse.

lien permanent

Vu “Ice Age, The Meltdown” au cinéma Paramount. L’écureuil me rend toujours aussi hystérique. Le lapin, trop romantique, a écrasé quelques larmes au fil de la romance entre mammouths.

J’ai raté quelques finesses des dialogues… Ce qu’il y a d’agaçant à Montréal, c’est que la v.o.s.t. n’existe pas, c’est soit la version originale dans les cinémas anglos, soit la version française dans les cinémas francos.

Premier BBQ de l’année.

lien permanent

Emmené le lapin sur le pont Jacques Cartier, il n’aime pas les hauteurs…

Installation du barbecue et nettoyage du salon de jardin.

Un beau dimanche.

lien permanent

Courses au marché Jean-Talon et réalisation d’un navarin d’agneau (avec des gourganes et des asperges !) pour fêter le printemps et le retour des beaux jours.

lien permanent

Déjeuner sushis au Sho-Dan sur Metcalfe, avec le lapin, Martine et le pas très humble. C’est le printemps icitte, beau et presque trop chaud.

Achat bobettes chez Priape

Agréable dîner à Pierrefonds chez des chiliens.

lien permanent

Journal de bord

19:00
White Fox

Un journaliste de Fox nommé porte-parole de la Maison Blanche. Logique, Fox étant déjà depuis longtemps le porte-parole de la Maison blanche. On parlera donc de promotion interne.

Commentaires : 1
1. Le 27 avril, JS a dit :
C'est pas faux

lien permanent | ajouter un commentaire

13:20
Rumeur publique

Moi, je ne dis rien, mais si vous recoupez certaines informations… lisez correctement certain message : “Bien sûr, ce service ne sera pas gratuit, mais ne vous coûtera que le prix d’un nom de domaine, un avantage supplémentaire pour votre blog”, vous pouvez conclure qu’un important acteur du nom de domaine en France va prochainement lancer sa plateforme de blogues

Un blogue hébergé, avec son nom de domaine, et propulsé par Dotclear, pour environ 10 euros par an, voilà qui semble prometteur…

Typepad risque de paraître un peu onéreux du coup.

Commentaires : 9
1. Le 26 avril, la lène a dit :
C'était "relativement" prévisible depuis l'annonce par Olivier de son intégration chez Gandi pour développer Dotclear 2. C'est bon la concurrence ! :)
2. Le 26 avril, vincent a dit :
Kesjavaidi ?
3. Le 26 avril, xave a dit :
Oui, c'est sûr que si gandi voulait faire ça, avec Olivier sous la main, il auraient besoin de racheter tooblog. Et là, on voit une grosse faiblesse des urls signifiantes : vous ne voyez pas une grosse différence de sens entre l'url du post d'Olivier Martineau et le titre du post ainsi lié ?
4. Le 26 avril, Stephan a dit :
xave : Merci pour ce commentaire plein d'intelligence, comme d'habitude ;D (Et je ne fais pas preuve d'ironie pour une fois)
5. Le 26 avril, François H. a dit :
Stephan, dans ton commentaire chez Olivier Martineau, tu semble vouloir démentir mais tu ne dis pas clairement qu'il n'y a rien à voir entre l'annonce de Marko et Gandi. J'appelle ça jouer sur les mots :) Pour le reste, qui connait bien le petit monde et les dessous de la blogobille à bien compris les tenants de cette toute petite histoire. edit : ton deuxième commentaire est plus précis ;-)
6. Le 26 avril, karl a dit :
Combien de fois faudra-t-il le dire. Le gratuit, cela n'existe pas. Le don cela existe, le troc et l'échange aussi. Le gratuit non. Il y a quelqu'un qui paye quelque part. Ce sont les commentaires qui me font réagir. Le tort de marko et de nombreuses personnes qui se lancent dans ses initiatives, c'est de croire qu'ils pourront survivre sur un modèle bénévole. J'attends encore de voir la plateforme de blogs qui se géra comme une mutuelle. Redistribution des bénéfices aux mutualisés.
7. Le 26 avril, OlivierM a dit :
Mon billet à beaucoup évolué depuis sa publication (même au début le titre avait un ? à la fin, pas retranscrit dans l'URL signifiante évidement). Stephan dans un nouveau commentaire à totalement contredit l'idée de rachat (Marko aussi sur son blog). Mais il y a quand même un lien entre les deux.
8. Le 26 avril, berewt a dit :
karl: en attendant, Viabloga est en association, sans bénéfice payant mais sans profit.
9. Le 27 avril, karl a dit :
berewt: oui viabloga avait été lancée un peu dans ce sens là. Le sans profit est peut-être bien parce-qu'il n'y a pas de profits à faire dans l'hébergement de weblogs en dehors * de l'hébergement d'entreprises
* du profiling marketing (marché de dupes comme toute la dupe c'est à dire pompe à fric)
* de l'espace homme-sandwich (autre marché de dupes)

lien permanent | ajouter un commentaire

21:39
Geek Groles

Computer keyboard shoes [via Netlex].

Commentaires : 1
1. Le 25 avril, C'est Raoul a dit :
Tu parles, je suis sur que ca marche (excusez la blague a 2 balles) même pas. Ca serait bien si tu pouvais réellement taper dessus. (pour un palm ou un tablet pc, ou téléphone, etc.) CTRL+ALT+DEL, est-ce que tu plantes?

lien permanent | ajouter un commentaire

19:02
La pipe, c’est mieux

Un compte Flickr dédié aux bonnes pipes.

[Cherchez bien, il y a même José Bové…]

Commentaires : 9
1. Le 25 avril, Lili a dit :
ouh la la, tu as tellement bien mange au Canada ou quoi? Je ne te reconnais plus, avec la casquette en cuir noir, et tout et tout ... ;)
2. Le 25 avril, Patrick a dit :
Moi aussi, en voyant cette photo j'ai mieux compris la nécessité du régime.
;-)
3. Le 25 avril, Patrick a dit :
On parle bien de celle-ci
Le regime, plus que nécessaire, était urgent!
4. Le 25 avril, Lanza a dit :
Cet échantillon représentatif le prouve sans ambiguité, les fumeurs de pipes sont barbus.
5. Le 25 avril, Hoedic a dit :
Hmm... je devrais me mettre à la pipe...
6. Le 25 avril, C'est Raoul a dit :
Hoedic, fais pas ca, il parait que la pipe, ca fait mal au cul!
7. Le 26 avril, Marc a dit :
hmm, c'est pas mal mon genre tout ça... Il y en a même deux ou trois que je connais dans le lot.
8. Le 26 avril, Laurent a dit :
Que tu connais ? Bibliquement ?
9. Le 26 avril, Marc a dit :
Deux de visu et un via le chat. Meow.

lien permanent | ajouter un commentaire

18:51
Vox Populi, Vox Dei

Quant à la volonté “populaire”, les miracles qu’elle arrive à faire sont de bien piteux tours de psychopompe : escamoter le candidat de la gauche au profit de l’extreme droite en 2002, transformer un vent d’espoir en vesse méphytique en mai 2005, et en 2006, détruire des lieux d’enseignement et des librairies pour obtenir le retrait d’un contrat bien inoffensif en croyant terrasser une hydre à mille têtes. Non, je n’acclame pas cette foule, et lui dénie l’épithète de “populaire”, car je fais partie du peuple et ne me reconnaîs pas en elle. La carmagnole est chantée au bal des sots, je n’en suis que chaque jour plus convaincu, libre à vous de vouloir y jouer du bandonéon. [Eolas, dans les commentaires.]

Commentaires : 33
1. Le 25 avril, Eolas a dit :
Si on ne peut plus faire du troll bashing tranquillement, maintenant...
2. Le 25 avril, Jack Silva a dit :
J'avoue que je me sent souvent frappé par les dérapages (en l'occurenge cet amalgame appuyé par un verbiage précieux) de quelqu'un dont j'aaprécie souvent la capacité à être prudent dans ses propos.
3. Le 25 avril, Eolas a dit :
Lisez le commentaire pontifiant et arrogant qui le précède, et le coup sera moins rude. Qui ne veut point être mordu ,qu'il n'aboie pas sur mon blog.
4. Le 25 avril, Jack Silva a dit :
En l'occurrence, cher maître (voila comme ça, moi aussi je l'aurais fait), dans l'exercice – non cité par Laurent - de la leçon de politesse donnée à votre commentateur, vous avez tout mon soutien. En effet celui-ci me semblait appartenir à l'espèce des délinquants sexuels diptèrophyles. Et l'on sait à quel point ceux-ci sont néfastes aux commentaires d'un blog s'ils ne sont pas recadrés. Etant un partisan de la modération active qui consiste à signaler quand quelqu'un dépasse les limites, je le répète, dans cet exercice vous avez tout mon soutien. Même si je me doute qu'au moment de corriger les malappris, celui-ci doit vous faire une belle jambe.
Cependant, le troll-bashing est un exercice délicat où semblez avoir pédalé quelque peu dans la semoule, comme le montre l'extrait cité.
5. Le 25 avril, Miam a dit :
Je suis un peu déçue de lire ça sous la plume d'Eolas. Ça me semble trop superficiel de parler de "contrat bien inoffensif" en faisant abstraction du contexte socio-politique, de la réalité et de tout ce que ce contrat autorise.
En plus, chez un avocat comme Eolas, ça me surprend. Je peux dire ce que je veux des avocats, je suis bien la dernière à considérer que les termes d'un contrat sont inoffensifs, quels qu'ils soient.
6. Le 25 avril, Laurent a dit :
Tiens, Miam, y a avait longtemps. Franchement, je ne vois vraiment pas ce que vous reprochez à ce commentaire d'Eolas, il est très bien.
7. Le 25 avril, Eolas a dit :
Je vous confirme que pour ma part, quand je porte une opinion juridique sur un contrat prévu par la loi, je fais abstraction du contexte socio-politique, car il est mouvant, tandis que la loi reste gravée dans le marbre (sauf quand le législateur est atteint de Parkinson comme dans cette affaire). Je maintiens mes analyses dont je ne change pas un iota, même si elles resteront du droit mort-né : on a fait dire à ce contrat tout et n'importe quoi, et surtout n'importe quoi (exemple : la "période d'essai de deux ans", et le licenciement "sans motif"). Sur ce point, je reste comme la moule sur son rocher (on parle trop de pipe sur ce blogue et pas assez de moules, je rétablis la balance).
8. Le 25 avril, Miam a dit :
Moi je ne reproche absolument pas les mêmes choses que Jack Silva, eh ne confonds pas ! ;-)
9. Le 25 avril, Miam a dit :
Ah flûte, je répondais à Laurent. On s'est croisés, Eolas... Mais mmm... délicieuse rencontre marine. ;-)
10. Le 25 avril, Miam a dit :
Cela dit, Eolas, ce que tu dis me hérisse. Surtout de la ligne 2 à 8.
11. Le 25 avril, Laurent a dit :
Si Eolas t'horripile, moi, il me fait frissonner…
(C'est quoi cette odeur de moule par ici ?)
12. Le 25 avril, Miam a dit :
C'est pas moi !
Je vais dîner, ça va me faire taire. Mais Laurent je te trouve incroyablement partial avec Eolas.
13. Le 25 avril, Laurent a dit :
Moi, partial ? Mais non, et je n'ai pas les yeux de Chimène, c'est purement cérébral.
14. Le 25 avril, Vincent a dit :
Peut-être que le CPE était un contrat inoffensif mais en attendant son géniteur s'est un peu calmé et même sarko traîne pour sortir son truc sur l'immigration! Le gouvernement actuel accumulant les lois débiles, je vote pour une année de repos politique. D'ailleurs avant on avait une année blanche tous les 7 ans, maintenant c'est tous les 5.
15. Le 25 avril, Eolas a dit :
Sarko traine ? Sa loi sera examinée à partir du 2 mai prochain. Au contraire, a crise du CPE qui a donné de Villepin l'image d'un mou versatile lui donne l'opportunité de jouer sa carte de régleur de conflit et d'homme d'action. Pourquoi donc la police a-t-elle été si coulante avec les étudiants contrairement à la débauche de testostérone de novembre ? Le CPE a fait les beaux jours de Nicolas Sarkozy. Vous allez vite vous en rendre compte.
16. Le 25 avril, padawan a dit :
"Si Eolas t'horripile, moi, il me fait frissonner…
(C'est quoi cette odeur de moule par ici ?)"
Tu vas bientôt avoir la frite ?
17. Le 26 avril, Laurent a dit :
Hé, sans frites la moule, je suis au régime !
18. Le 26 avril, william a dit :
Quel ridicule fatras d'amalgames méprisants et imbéciles.
19. Le 26 avril, Nade a dit :
Au contraire ca fait du bien de rapeller que la voix populaire n'est que exeptionellement intelligente , et que la democratie est "un dieu qui a echoué". Le theoreme d'Arrow est pas pour les moules.
20. Le 26 avril, Joachim a dit :
après la moule, la frite? si on arretait les sous-entendus salés?
21. Le 26 avril, Jack Silva a dit :
Relis le texte d'Eolas, il ne parle pas d'intéligence exeptionnelle du peuple, dénie l'apartenance au peuple à ceux qui pensent diférament. ON se place là, dans un débat stérile entre deux clichés qui veulent pour l'un que le peuple soit forcement révolté et pour l'autre, que le peuple soit une majorité silencieuse qui n'est jamais dans la rue, vote comme on lui dit de voter et ferme sa gueule en restant au garde à vous le petit doigt sur la couture du pantalon.
22. Le 26 avril, Eolas a dit :
@Jack Silva : Alors là, c'est à vous de me relire.

je réponds à Foixapoildur, un troll que je traine depuis Publius, qui n'a de cesse de voir partout une saine révolte du peuple qui reprend le pouvoir illégitimement confisqué. Il voit dans les manifs anti CPE une nouvelle manifestation de ce phénomène.

Je lui réplique de manière cinglante (mais il aime ça, ça fait un an que je traite de la sorte et il revient sans cesse, c'est son truc d'être fouetté) que les dernières fois que le peuple a décidé de voter de manière inattendue et de décoller le petit doigt de son pantalon, il a amené un facho face à un escroc pour la présidentielle, il a tiré une balle dans le pied du plus beau projet politique du XXe siècle, et là, il a saccagé des facultés et brûlé une libraire pour obtenir le retrait d'un texte qu'il n'avait manifestement pas lu ou pas compris.

Pour ma part, je me refuse à voir une expression de majestueuse souveraineté dans Le Pen au second tour, dans le non au TCE, et dans la mise à sac des universités et grandes écoles. Je refuse d'accepter cela au nom de la démocratie car la démocratie ce n'est pas ça, ce n'est pas voter pour dire merde et casser pour obtenir ce qu'on veut, même quand on ne sait pas ce qu'on veut.

Churchill disait que le pire argument contre la démocratie est de discuter 5 minutes avec un électeur. La démocratie marque toujours ses limites, car c'est un système limité. C'est pourquoi elle repose pour sa survie sur le respect de la loi, de la règle commune, y compris par l'Etat (ce qu'on appelle l'Etat de droit) et par la protection des libertés individuelles, mises hors de portée de la tyrannie de la majorité. Sinon, c'est la Terreur.

Et ça ne m'empêche pas de me révolter contre ces limites, et de pouvoir avoir raison de dire que bien souvent, la majorité a tort, et ce n'est pas parce qu'un foule se prétend le peuple que je dois me plier à son avis. Il n'y a pas de blasphème en démocratie, on le rappelait récemment en ces lieux.
23. Le 26 avril, OlivierJ a dit :
Eolas, je suis de votre avis concernant vos commentaires ici, mais je réprouve que vous aussi vous usiez du terme escroc pour Chirac, mis en regard du terme facho pour Le Pen; cela tend à les mettre au même niveau et à les renvoyer dos à dos, ce qui est abusif. De plus, traiter Chirac d'escroc m'a toujours paru exagéré; il n'est pas blanc-bleu sur l'usage des fonds publics et je ne suis pas parmi ses fans, mais a-t-il vraiment détourné de l'argent à son profit ? Je ne crois pas que Chirac ait fait de la politique pour s'enrichir, il y a de meilleurs moyens pour cela.
24. Le 26 avril, entropie a dit :
explication de texte: Maître Eolas est le modèle exemplaire du Républicain patriotique démocrate ami des nobles et justes causes, doué d'une intelligence hors norme et d'un style parfait, il a compris mieux que quiconque ici et urbi que le Peuple est con et qu'Il est bon de le laiser croire qu'il est libre de son destin {cf "élection piège à con" et autres théories proudhoniennes sur l'Etat}.
Eolas est le modèle absolu d'Humain qui sera d'ailleur retenu pour le clonage final de la solution ultime qui consistera en la re-population de la planète par une élite intelligente et instruite et aisée et démocrate et bonne et travailleuse, vouée corps et âme au salut des derniers survivants du Post-nationalisme des années 2007-2020.
Eolas est la Démocratie, le Patriotisme et l'Altruisme, il incarne parfaitement ces concepts, bien mieux que la jeunesse hybride et conne brûlant la Sorbonne, il est le Pouvoir et la Sagesse, tout en retenue et délicatesse, soyeuse dans sa langue et versatile et cruel par l'intelligence de son esprit.
Bref, Maître Eolas est notre futur, notre présent et notre salut, prosternons nous devant sa représentation et son style, inclinons-nous avec humilité devant ses pieds et son analyse post-moderne libérale {le peuple n'existe pas, je n'ai que des "gens" sous mes ordres...} doit nous envahir le cortex de bonheur.
Saint est son nom et sainteté subito pour ce Maître du bareau [raison sufisante pour laquelle Laurent aime cette noble âme].
25. Le 26 avril, Eolas a dit :
@Entropie : That's the spirit !

Sauf que pour repeupler la panète, inutile de recourir au clonage, à mon corps défendant, je me propose in personae pour améliorer la race humaine. Hop, toutes à la queue leu leu, les plus jolies devant.

Laurent, retire cette perruque, je t'ai reconnu.
26. Le 26 avril, IreneDelse [TypeKey Profile Page] a dit :
@ Eolas : "Non, je n’acclame pas cette foule, et lui dénie l’épithète de “populaire”, car je fais partie du peuple et ne me reconnaîs pas en elle." Oh là là, vous tombez dans le trollisme vous-même, cher maître ! C'est une vieille histoire, ça : le "vrai" peuple et la "foule", etc. Vous savez bien qu'en démocratie, on ne choisit pas le peuple : on fait avec. Au fait, je crois bien que c'est aussi Churchill qui a dit : "La démocratie est le pire système politique, à l'exception de tous les autres." P.S. (à propos du commentaire 25) : Parce que vous croyez que toutes ces dames seront exclues du grand nettoyage ? Ne révez point !
27. Le 26 avril, Eolas a dit :
@ IreneDelse : moi, faire du trollisme chez Laurent ? ? Quel outrage, quel scandale ! Si tel était le cas, je veux bien qu'on colorie mes commentaires en rose.
28. Le 26 avril, IreneDelse [TypeKey Profile Page] a dit :
@ Eolas : Chez Laurent et même chez vous, vous voulez dire ? Mais vous êtes accro, ma parole !
29. Le 26 avril, Eolas a dit :
Ca fait longtemps que Laurent recopie mon blog sur le sien, il n'y a donc plus lieu de distinguer.
30. Le 26 avril, David Latapie a dit :
En démocratie, on ne choisit pas le peuple : on fait avec. J’aime bien, c’est de qui ?
31. Le 26 avril, IreneDelse [TypeKey Profile Page] a dit :
@ David Latapie : de moi. @ Eolas : Eh, à quand le pacs ? ;-)
32. Le 26 avril, entropie a dit :
je suis "outré", je n'ai absolument pas de perruque, c'est bien ce que je craignais...
33. Le 26 avril, Laurent [TypeKey Profile Page] a dit :
Je suis déjà pacsé.

lien permanent | ajouter un commentaire

15:43
GlazLive

Le retour de la GlazouCam

Commentaires : 0

lien permanent | ajouter un commentaire

11:24
Bienfaits de la dictature

Qu’implique votre statut de “dictateur bénévole” ?

Je pense que le modèle du dictateur est un bon modèle, surtout pour un projet comme Wine où il est très facile de casser quelque chose sans s’en rendre compte, simplement parce que personne ne peut tester toutes les applications Windows existantes ; il est donc nécessaire d’exercer un contrôle strict en amont. L’autre avantage du modèle est qu’il permet d’éviter en grande partie les problèmes politiques puisque le processus de décision est simple et clair pour tout le monde. Ça permet de se concentrer plutôt sur les problèmes techniques…

[JDN Développeurs : entretien avec Alexandre Julliard (Wine).]

Commentaires : 3
1. Le 25 avril, xave a dit :
Uh uh uh (comprend qui veut.)
2. Le 25 avril, Laurent [TypeKey Profile Page] a dit :
J'imagine que Xavier Borderie pensait à quelqu'un d'autre en posant cette question dans ces termes ;-)
3. Le 25 avril, Xavier a dit :
Ah ? Qui ça ? ;) Je vais en décevoir certains, donc, mais : même pas. J'avais envie d'aborder ce sujet, je l'ai fait, ça ne va pas plus loin. Pour dire : en lisant ta citation, je me dis "c'est vrai que c'est très sortir-de-son-contexte-able", puis en lisant le commentaire de xave, "urk urk, c'est vrai que Dotclear marche aussi comme ça". Vraiment, vous me prêtez de bien pernicieuses intentions, mon bon. Et l'éthique journalistique dans tout ça, mmh ?

lien permanent | ajouter un commentaire

09:49
Sex in the médina

“La plupart des femmes accueillent avec plaisir les caresses du clitoris avant la pénétration et il est recommandé de les reprendre après la copulation afin de parfaire le plaisir chez la femme, si toutefois celle-ci n’a pas joui. Car il arrive que l’homme éjacule précocement alors que la femme est encore en excitation.” — Mahmoud Mahdi al-Istanbouli (XIe siècle).

“Un jour, un vieil homme frappe son jeune partenaire devant les badauds, à Tunis. Quelqu’un lui demande la raison de sa colère. Le vieux explique au passant que le jeune a passé la nuit à lui faire l’amour, sans que son érection ne faiblisse, ce qui l’a exténué.” — Chihab Eddine Tifashi (XIIIe siècle).

“L’homme méprisable aux yeux des femmes est celui qui est malpropre, d’un extérieur grossier et dont le membre est court, mince et mou. Lorsqu’un homme pareil se rencontre avec une femme, il ne la besogne pas avec vigueur et de façon à lui procurer de la jouissance. Il se couche sur sa poitrine sans caresses préliminaires ; il ne l’excite pas, il ne la baise pas, il ne l’étreint pas, il ne la mord pas, il ne suce pas ses lèvres et ne la chatouille pas. Il monte sur elle avant qu’elle n’ait commencé à ressentir du plaisir, puis il lui introduit un membre mou, et encore avec des peines infinies ! A peine a-t-il commencé qu’il est déjà exténué ; il remue une ou deux fois, puis il s’affaisse sur la poitrine de la femme pour éjaculer, et c’est là le comble de ses efforts ! Cela fait, il retire son membre et s’empresse de descendre de dessus la femme. (…) Celui-là ne peut être estimé des femmes, puisqu’il ne peut leur apporter aucun agrément”. — Mohamed Nefzaoui (XVIe siècle).

Tel Quel (Maroc) : “Érotisme. Quand les musulmans osaient.”

Commentaires : 3
1. Le 25 avril, Vinvin a dit :
Faut dire que le mec du troisième paragraphe il exagère un chouilla quand même. Si tu l'as courte, mince et molle, tu fais gaffe. Tu travailles au corps, tu compenses, tu racontes, tu faus quelque chose MERDE !!! Normal qu'il est pas estimé des femmes le mec, il les cumule. La mauvaise volonté est universelle...
2. Le 25 avril, OlivierJ a dit :
Etonnant article. On peut se demander quelle est la part de la population de l'époque qui arrivait à cette conception, dirons-nous avancée, des rapports charnels. Je note bien que de nos jours il reste fort à faire concernant la libération des gens, et que malgré mai 1968 tout le monde n'a pas une sexualité épanouie. Pourtant on peut lire tellement de conseils en tous genres, que ce soit dans les magazines féminins comme masculins. Je reste surpris quand je vois parfois l'ignorance concernant certains détails anatomiques, pourtant à la portée de n'importe quel collégien en ouvrant un livre sur le corps humain. Le premier extrait est superbe et toujours très pertinent. Pour le "après" c'est un joker quand on n'a pas réussi à résister assez longtemps :-)
3. Le 26 avril, zerchove a dit :
remarque houellebecquienne :
"malgré" ou "à cause" de mai 68 ?
la pseudo libération sexuelle ne serait elle pas juste une libéralisation sexuelle ?

lien permanent | ajouter un commentaire

09:27
Gadget

Un mini récepteur-enregistreur de points GPS en forme de clé USB. Amusant.

Commentaires : 1
1. Le 25 avril, Yogi a dit :
"Amusant" est le mot que je cherchais.

lien permanent | ajouter un commentaire

22:12
Ouf !

Enfin débarrassé de la mère Kozlika

P.S. Zut, l’information était fausse. Nous devrons encore supporter la cireuse de pompes d’Olivier Meunier, la grande prêtresse du culte DotClear, l’animatrice du club des folles lyriques, la créatrice de jeux qui font perdre son temps, encore un bon bout de temps dans la blogosphère… Je l’aurais, je l’aurais, gniark…

Commentaires : 1
1. Le 25 avril, xave a dit :
Si c'est au conditionnel plutôt qu'au futur, ça va, pas le peine de s'affoler.

lien permanent | ajouter un commentaire

21:26
U-blog ?

U-blog existe encore. Non ? Si, et même, je vous le prouve : il y a encore des utilisateurs pour râler.

Remarque, faut être un peu con pour rester dans cette galère.

Commentaires : 4
1. Le 24 avril, Kaoru a dit :
Même que c'est un de mes amis ^^ Depuis le temps que je cherche à le faire passer sous dotclear :(
2. Le 24 avril, Xavier a dit :
En même temps si on pouvait exporter les données... Mais l'outil d'export au format MT n'est dispo que sous abonnement... et la page d'abonnement parle encore d'une "offre promotionnelle, valable jusqu'au 31 mai 2004". L'offre : un mois de Typepad gratuit.
3. Le 25 avril, cossaw a dit :
"Remarque, faut être un peu con pour rester dans cette galère." : merci j'apprécie. Sauf que j'ai payé (...), moi...
4. Le 26 avril, Loic a dit :
si vous nous le demandez, on exportera vos données au format MT.

lien permanent | ajouter un commentaire

00:07
Manur, le retour

Bomb the blogosphere. (Merci de ne pas esquinter mon nom, Emmanuel…)

Commentaires : 0

lien permanent | ajouter un commentaire

10:27
Buck Angel

Une actrice porno qui pourrait me faire de l’effet : Buck Angel.

P.S. Ah, j’avais oublié la publicité pour le magazine Bizarre !

Commentaires : 2
1. Le 23 avril, C'est Raoul a dit :
Top ou bottom?
2. Le 24 avril, cossaw a dit :
Raoul > les deux... et aucun. Il redéfinit ces mots (théorie queer anyone ?)

lien permanent | ajouter un commentaire

10:14
Sables chauds

Warriors of the French Foreign Legion”.

Commentaires : 5
1. Le 23 avril, Yazerty a dit :
Ca vient d'où :-?
2. Le 23 avril, Laurent a dit :
Discovery Channel (si c'est la réponse que tu attends).
3. Le 23 avril, Yazerty a dit :
Vi c'est ça ;-). Merci :).
4. Le 23 avril, Gwenaëlle a dit :
Capitaine, je recommande "Beau travail" de Claire Denis. Un beau film esthétique avec des acteurs formidables. J'ai eu la chance de travailler sur la production de "Trouble Every Day" et de la voir travailler. Une sacré dame ! Dommage que ses films ne soient pas bien distribués au Québec.
5. Le 23 avril, Laurent a dit :
Je connais déjà ce film, il est magnifique, fascinant.

lien permanent | ajouter un commentaire

08:51
Bush Bashing

Rolling Stone - Bush Worst President in History.

Rolling Stone: “The Worst President in History?

George W. Bush’s presidency appears headed for colossal historical disgrace. Barring a cataclysmic event on the order of the terrorist attacks of September 11th, after which the public might rally around the White House once again, there seems to be little the administration can do to avoid being ranked on the lowest tier of U.S. presidents. And that may be the best-case scenario. Many historians are now wondering whether Bush, in fact, will be remembered as the very worst president in all of American history.

Commentaires : 10
1. Le 23 avril, cyril^^ a dit :
il y avait des doutes?
2. Le 23 avril, âne a dit :
original, des "historiens" qui nous disent que le président actuel va être le pire de l'histoire. Et pour le futur, ils voient quoi, les historiens ?
3. Le 23 avril, Eolas a dit :
Pire que James Buchanan ? Le score à battre est quand même : la protection constitutionnelle de l'esclavage, une crise économique majeure et une guerre civile.

C'est marrant comme dès qu'on parle de W, toute raison semble déserter les esprits.
4. Le 23 avril, Guillermo a dit :
Complètement d'accord avec Eolas ; la liste des actions des plus mauvais présidents (Buchanan et Hoover notamment) est tellement éloquente qu'à côté Bush semble être juste médiocre. Comme quoi, l'histoire, c'est vraiment de l'idéologie !
5. Le 24 avril, OlivierJ a dit :
Pour répondre à Eolas, peut-être que le classement des pire présidents US exclut le 19e siècle. De toutes façons c'est difficile de comparer à des époques assez différentes. Il aurait presque fallu vivre toutes les présidences pour mieux s'en rendre compte. Pour ma part, c'est pour l'instant le président US le plus décrié, depuis 1980, époque à laquelle j'ai commencé à prêter un peu attention aux nouvelles du monde.
6. Le 24 avril, Eolas a dit :
@Olivierj : Pourquoi exclure le 19e et pas le 20e puisqu'il a été élu au 21e siècle ? L'article dit bien : "Many historians are now wondering whether Bush, in fact, will be remembered as the very worst president in all of American history." Le pire président de l'histoire Américaine. Qui commence en 1776.

W, le plus décrié ? Vous avez déjà oublié ce que se prenait Reagan, coupable des crimes de va-t-en-guerrisme pour avoir lancé le projet de la guerre des étoiles, et pire que tout, d'ultralibéralisme (Thatcher n'était qu'une Reaganienne, une pâle copie de l'abominable original), pour avoir dit notamment "Cessez de croire que l'Etat règlera vos problèmes, car souvent, l'Etat est le problème".

On annonçait la troisième guerre mondiale et la famine des pauvres aux Etats Unis. Il a vaincu le bloc soviétique, et a relancé l'économie américaine. Peu importe, on ne l'a jamais traité autrement qu'en rappelant sa carrière d'acteur de série B. Alors le bashing d'un président en exercice, pour ceux qui ont un peu de mémoire, n'a RIEN de nouveau. Et le fait de faire passer un haut responsable américain pour un débile mental non plus (en deux mots : Dan Quayle).

Et Bush a été réélu avec une majorité de suffrages (50,7%), ce qui n'a jamais été le cas de Clinton (43% en 1992, 49,2% en 1996).

Va peut être falloir commencer à se poser des questions, un jour, non ?
7. Le 24 avril, padawan a dit :
"Va peut être falloir commencer à se poser des questions, un jour, non ?"
Comme peut-être qu'avec le score de ré-élection de Bush, les américains d'aujourd'hui sont les pires américains de toute l'histoire des Etats-Unis ?
8. Le 24 avril, Eolas a dit :
@Padawan : George Armstrong Custer, Nathan Bedford Forrest, et Jefferson Davis approuvent vigoureusement que tu leur retires ce fardeau.
9. Le 25 avril, OlivierJ a dit :
@Eolas : pour chipoter, Bush a aussi été élu au 20e siècle puisque l'an 2000 en fait partie. Je me souviens en effet que Reagan avait été pas mal critiqué, et que les critiques avaient inclus son passé d'acteur, y compris par les américains eux-mêmes (ça me rappelle un passage de "Retour vers le futur", où Marty McFly dit à Doc dans le passé que le président est Reagan, ce qui fait ironiser le Doc sur d'autres acteurs comme présidents potentiels).
Il est vrai qu'il a presque toujours été d'usage de prendre les présidents US pour des bêtas (au mieux), au moins en France. Pour Dan Quayle, il me semble qu'il avait fait quelques gaffes non négligeables, et que même aux US on s'était gaussé de lui. De mon point de vue de Français et d'Européen, j'ai l'impression qu'un Reagan avait tout de même plus d'allure que W, qui avait un manque de culture (incluant la géo-politique ce qui est gênant vu son poste) inégalé en arrivant au pouvoir. Il faudrait que je retrouve cette anecdote où il avait confondu la Suède et la Suisse (il s'agissait de choisir une force d'interposition façon ONU en Palestine), et s'était entêté malgré ses conseillers.
10. Le 25 avril, OlivierJ a dit :
Désolé pour le manque d'aération de mon commentaire précédent, pourtant j'avais inclus des lignes vides...

lien permanent | ajouter un commentaire

17:52
À savoir

Le 34e Paris Carnet aura lieu le 3 mai prochain, avec, en “guest-star”, Garfieldd, le plus célèbre des proviseurs.

Commentaires : 12
1. Le 21 avril, yves duel a dit :
Ouais, bon, mais Samantdi, elle est pas mal non plus, on m'a dit.
2. Le 21 avril, yves duel a dit :
je voulais dire : comme guest star, genre garmmatical indéterminé. Est-ce plus clair comme ça ?
3. Le 21 avril, Laurent [TypeKey Profile Page] a dit :
Je confirme, Samantdi est très bien aussi.
4. Le 21 avril, samantdi a dit :
Laurent : justement, moi qui hésitais à glisser un petit foie pour toi dans mes bagages, je vais mettre le grand modèle, finalement. :-)
5. Le 21 avril, Laurent [TypeKey Profile Page] a dit :
Ah, j'ai bien fait de laisser parler mon cœur…
6. Le 21 avril, lolosquared a dit :
Ne me disais-tu pas, l'autre fois que tu trouvais que Samantdi était une vieille femme aigrie repliée sur le passé ? Ben finalement Samantha, n'en apporte pas, il fait régime...
7. Le 21 avril, lolosquared a dit :
Merde, c'est spécial guest-stars
ce PC de Mai ... Bordel de bordel je veux venir !!!
8. Le 21 avril, Laurent a dit :
@Lolo : monstre jaloux, je n'ai jamais dit des choses pareilles, ou alors je devais parler de toi.
9. Le 21 avril, lolosquared a dit :
Je suis mince chéri , tu devrais le savoir
10. Le 22 avril, pikipoki a dit :
Flûte, je peux jamais venir à vos réunions obscures. Changez de jour dans la semaine ! Dommage, j'aurais bien aimé rencontrer Samantdi.
11. Le 22 avril, yves duel a dit :
Lolo mince !je veux voir ça !
12. Le 22 avril, lolosquared a dit :
bien sûr que ce n'est pas vrai... mais attention à ton régime quand même. @Yves, j'ai perdu plus de 5 kilos à Mtp. Avec mon mari dans les pates, je ne prends plus l'apéro tous les soirs.

lien permanent | ajouter un commentaire

21:08
Conspiration

Après avoir trouvé une étrange carte postale sur mon clavier ce matin, voilà que j’apprends que le gouvernement a nommé un “M. Pédale”.

Commentaires : 4
1. Le 21 avril, karl a dit :
En effet, cela décoiffe…
2. Le 21 avril, pauvresse de la technologie a dit :
ça déraille
3. Le 23 avril, cyril^^ a dit :
comment dois tu le prendre?
4. Le 23 avril, Denys a dit :
Grand moment, en effet. Un peu tard pour un poisson d'avril. Je me demande si les "zones de rencontre" entre piétons et cyclistes pourraient ressembler à ceci.
Cela dit, nous autres qui, au deux roues, ajoutont l'avantage appréciable du moteur à combustion interne, disposons depuis longtemps, au sein de chaque DDE, d'un M., voire d'une Mme.Moto. Au cas où quelqu'un en douterait, on peut donc confirmer : le M.chose sert juste à faire joli.

lien permanent | ajouter un commentaire

20:55
Vivre de son blogue

“There’s no other way for me to start this other than by firing away: Last week I left my full-time job at Joyent, for the sole reason so that I can write Daring Fireball as a full-time job. [John Gruber, “Initiative”.]

Bonne chance !

Commentaires : 0

lien permanent | ajouter un commentaire

20:48
Microsoft’s Mac Lab

Wow. Toute une collection de Mac chez Microsoft. [Via Edito.qc.ca.]

Ça donnerait presque envie de travailler chez Microsoft…

{Ça me rappelle un blogueur viré de Microsoft en 2003 pour une modeste photo. Les temps changent…}

Commentaires : 1
1. Le 20 avril, Damdam a dit :
C'est terrible la Mac BU ! Splendide visite. Merci pour ce lien.

lien permanent | ajouter un commentaire

11:57
Au bureau

Mon bureau, ce matin

Voilà comment j’ai trouvé mon bureau ce matin…

Dois-je y voir un message ? Je m’interroge…

Commentaires : 12
1. Le 20 avril, Pako a dit :
C'est serieux ou c'est une blague ???
2. Le 20 avril, Eolas a dit :
C'est inadmissible. Porte plainte. Un bouquin sur Ajax, à toi qui déteste ça.
3. Le 20 avril, Thomas a dit :
Un clavier de mac ! bigre !
4. Le 20 avril, Thierry a dit :
C'est sûrement un synonyme pour "Bosse!"
T'as du passer trop de temps sur ton blog récemment :)
5. Le 20 avril, krysalia a dit :
ah ben en même temps ils ont raison ... de t'inciter à faire du vélo comme ça !
c'est la saison de s'y remettre, le beau temps revient :)
6. Le 20 avril, yves duel a dit :
Ah bon ? t'as la version du Mac avec dérailleur ?
7. Le 20 avril, Alexandre a dit :
C'est une atteinte à la personne !
En effet, qui s'est permis d'ouvrir ton courrier ?
...
Sinon y'a quoi au dos du flyer ?
8. Le 20 avril, Patrick a dit :
Bien sûr, l'allergie à Ajax, ça finit par énerver !
9. Le 20 avril, Damien B a dit :
A part qu'Ajax pédale dans la semoule, non, je ne vois pas... Une incitation à abandonner sa fidélité à la régie autonome des transports parisiens peut-être ?
10. Le 20 avril, DavidB21 a dit :
Apparement tu n'es pas le seul.
11. Le 20 avril, Gwenaëlle a dit :
Du travail en retard ??? Ne lâche pas les pédales alors ! ;-) Sinon, Ajax, est-ce une bonne lessive ?
12. Le 20 avril, C'est Raoul a dit :
C'est la signature du gang des pédales. (Eolas, VT et cie.).
A quand le colis anonyme avec un vieux cuissard dedans...

lien permanent | ajouter un commentaire

Archives du journal de bord
2006-04 | 2006-03 | 2006-02 | 2006-01 | 2005-12 | 2005-11 | 2005-10 | 2005-09 | 2005-08 | 2005-07 | 2005-06 | 2005-05 | 2005-04 | 2005-03 | 2005-02 | 2005-01 | 2004-12 | 2004-11 | 2004-10 | 2004-09 | 2004-08 | 2004-07 | 2004-06 | 2004-05 | 2004-04 | 2004-03 | 2004-02 | 2004-01 | 2003-12 | 2003-11 | 2003-10 | 2003-09 | 2003-08 | 2003-07 | 2003-06 | 2003-05 | 2003-04 | 2003-03 | 2003-02 | 2003-01 | 2002-12 |