Switch to English?
Techblog: #FF00AA

2006.05.15

Tiens, justement, j’avais envie de poster exactement la même chose avant-hier. (Mais sans les dessins. Et sans l’ambiguïté sexuelle. Sauf que moi c’est cinq ans de jachère quasi ininterrompue, pour ne pas dire désertification. Et que c’est pas faute d’avoir acheté un clic-clac alors que je n’aime pas ça.)

Aucun rapport, si ce n’est la source, Classik TV. On sent bien l’influence de Grolandsat — je ne suis pas convaincu par la police utilisée par les sous-titres (à choisir, j’aurais plutôt mis des intertitres façon cinéma muet), mais j’aime l’idée.

   #1

2006.05.14

Serenity (2005) ★★★★★

Mhh, je ne sais pas. Je n’ai pas non plus accroché immédiatement à Firefly, donc j’attendrai de revoir le film, précédé peut-être des derniers épisodes de la série, pour avoir un avis définitif, mais j’ai peur que l’âme de la série se soit un peu perdue dans les dollars (et pourtant, il n’y en avait pas tant que ça). River est un peu trop alerte lors de son évasion, Mal est un peu trop froid (un retour à son comportement du pilote, comme s’il n’y avait pas eu d’évolution entre-temps ?), Kaylee un peu trop transparente, les Reavers trop présents à l’écran (ils étaient bien plus impressionnants quand on ne les voyait pas) et leur implication dans l’histoire bien trop évidente, le méchant rappelle un peu trop celui de l’avant-dernier épisode, et… l’Alliance tenait tellement à retrouver River juste pour ça ?! C’est une blague ? (Et où sont les hommes aux gants bleus ?)

   #1

Mission: Impossible III (2006) ★★★★

Je ne voulais pas le voir en salle. Je ne voulais pas que ma présence compte dans les statistiques du film et rapporte de l’argent à Tom Cruise et J.J. Abrams. (Enfin, pour être précis, je ne voulais pas que ma présence rapporte de l’argent à Tom Cruise et compte dans les statistiques de J.J. Abrams.) Mais on m’a forcé.

Le film est exactement ce à quoi je m’attendais : un épisode interminable d’Alias, qu’on est obligé de regarder assis sans bouger dans une salle exigue et puante de climatisation en panne. Tout y est : le prologue qui montre une des scènes supposées les plus intenses de la fin du film, le QG aseptisé avec grand chef trouble et geek brouillon, l’envie de vivre une vie de famille normale dégoulinante de bons sentiments, les tournages à l’étranger et les scènes d’action à très gros budget. Ah, non, dans Alias c’est fond bleu et petits trucages (sauf il y a quinze jours, quand ils ont apparemment vraiment envoyé un acteur à Paris pour tourner une petite scène sans importance avec Elodie Bouchez, j’ai pas compris ce qui se passait, elle devait être bloquée en France pour le boulot), mais les scènes sont exactement les mêmes qu’on a déjà vues dans la série, sauf que tout est sur pellicule parce qu’Abrams a les moyens de tout mettre à l’écran.

Mais on n’échappe pas à ce qui va avec : le scénario indigent (qui pourrait passer si le reste rattrapait le coup), les scènes de grand bonheur niais ou de pleurnichage niais (qui pourraient passer si l’acteur principal n’était pas antipathique — sérieusement, comment accrocher une seconde à l’histoire quand Cruise a l’air si faux en jouant le mari heureux ? on croirait le voir avec Katie Holmes), et l’action filmée à coups de millions de dollars par quelqu’un qui n’a aucune expérience dans ce domaine — en clair, elles sont un peu haletantes, certes, mais confuses et un gros gâchis de miyons de dollars qui auraient pu être employés par un réalisateur avec un peu de talent.

Bref, ça mérite parfaitement de faire un bide — et tant pis si le public s’en détourne à cause des conneries de Tom Cruise et non pour des critères de qualité, c’est le résultat qui compte.

   #6

2006.05.13

Lost 2.21 ★★★★★

C’était bien parti — ils sont cools, tous les deux ensemble, et ça promettait d’être une découverte importante.

<SPOILERS>

Sauf que, non, ça renvoie à l’une des principales théories sans la confirmer ni l’infirmer, et ramène ce qui concerne le bunker au status quo à la fin de l’épisode. Ca me rappelle curieusement la deuxième moitié de la première saison, quand ils multipliaient les fausses pistes pour faire croire aux téléspectateurs que c’est une série mystérieuse et complexe.

</SPOILERS>

   #5

Alias 5.14 ★★★★

   #0

2006.05.12

Sondage : qui utilise del.icio.us ?

P.S. Non, sérieusement, personne ?

   #10

2006.05.11

Dans la série “on se débarrasse du lot d’ampoules multicolores assorties qu’on a commandées par erreur”, ce soir c’était l’obélixe du Concorde en rouge.

In other news, mon téléphone fait des photos pourrites.

   #8

2006.05.10

Birth (2004) ★★★★

C’est tellement chiant et glauque qu’on se croirait devant un Ozon.

   #3

Wallace & Gromit in The Curse of the Were-Rabbit (2005) ★★★★

Après Chicken Run, je m’attendais au pire; mais, non, le passage de Wallace et Gromit au long-métrage est plutôt réussi. Pour autant, on n’y échappe pas, la transition perd un peu de l’esprit des courts : il y a trop d’humains et de dialogues, les inventions de Wallace marchent trop bien, et ce qu’ils ont le mieux réussi, au final, ce sont les petits lapins. (S’ils existent en figurines collectionnables, ça m’intéresse. Enfin, je dis ça pour faire comme si qu’il y avait des gens qui rêvent de me faire des cadeaux et hésitent juste sur quoi m’offrir. Ca fait toujours plaisir, de faire comme si.)

Un bon film, donc, mais Wallace et Gromit ne seront jamais aussi bien qu’en courts. Quoique, maintenant que j’y pense, il me semble que j’avais déjà été déçu par le dernier court.

   #1

2006.05.08

Je ne remercie personne de m’avoir prévenu que c’était encore un week-end de trois jours, parce que personne ne m’a prévenu que c’était encore un week-end de trois jours. (Bande de flemmards de salariés.) Ce n’est qu’en voyant l’Arc de Triomphe éclairé en bleu, encadré par les flots blancs et rouges de voitures sur les Champs-Elysée au clair de lune, que j’ai réalisé qu’il se passait quelque chose.

On ne peut vraiment compter sur personne --- comment vous voulez que je sache que je dois prévoir à boire et à manger pour trois jours au lieu de deux_?! Vous croyez que je vais le savoir par moi-même, peut-être_? Genre, je prête la moindre attention aux jours de vacances de la plèbe.

Bon, sérieusement, Monoprix République est ouvert, cette fois, ou pas ? Comme je ne fais absolument pas confiance aux chiens que vous êtes, je n’accepterai pas de réponses sans preuves photographiques. Vous seriez capables de me mentir, sales cons.

Et puis pensez-vous que quelqu’un m’aurait prévenu que la pharmacie ouverte toute la nuit boulevard Sébastopol ferme à deux heures du matin ? Hein ? Non, vraiment. Je vous hais.

   #5

2006.05.07

Alias 5.13 ★★★★

Les fins de série sont souvent décevantes, pas à la hauteur des années d’intrigue qui ont précédé. Là, on a de la chance, sur deux points : les scénaristes savent qu’ils doivent conclure (c’est rare) (même s’ils devaient penser, à l’origine, avoir deux fois plus d’épisodes pour finir la saison après le retour de Garner) ; et ils se surpassent pour être dignes des saisons précédentes. Et ils y arrivent. Les deux derniers épisodes sont encore plus débiles et bâclés que tout ce qu’ils ont fait avant. Et ce n’est pas peu dire.

   #1

Alias 5.12 ★★★★

Non seulement l’épisode est nul, et reprend avec entrain (et sans le moindre suspense) le même ressort scénaristique pitoyable dont ils ont déjà abusé plusieurs fois, mais en plus c’est devenu soudainement insupportable de revoir xxxx dans ce rôle plat et idiot depuis que j’ai enfin vu les 13 épisodes de xxxx (qui m’offre le film ? qui m’offre le film ? qui m’offre le film ? ma wishlist est là, à droite !).

   #0

Lost 2.20 ★★★★★

Heh. Enfin une bonne nouvelle. (Deux si on compte qu’on ne verra plus jamais… la scène qui concluait un épisode récent. Désolé. C’est mal, pas bien, mais je ne peux pas.)

<SPOILERS>

Quand il arrive quelque chose comme ça à un personnage (ou deux), je me pose toujours la même question — à quel moment l’acteur a été prévenu ? Ce n’était certainement pas prévu dès le départ, parce que ça peut difficilement être une coïncidence si ce sont les deux actrices qui se sont récemment fait arrêter pour état d’ivresse au volant, et si les rumeurs couraient depuis un moment sur le fait que les producteurs voulaient se débarrasser de l’une des deux en particulier. (Parce que, d’accord, elles se sont peut-être saoulées après avoir tourné leur dernier épisode, mais les rumeurs sur Rodriguez ont commencé bien plus tôt.) Alors, dans un cas comme ça, est-ce qu’on ne leur donne les dernières pages du script qu’au dernier moment, ou on fait confiance à leur conscience professionnelle ? D’un côté, quand on se débarrasse de quelqu’un parce que c’est une chieuse, logiquement, non, on ne fait pas confiance à son professionnalisme. De l’autre, si elle apprend le matin que son contrat se termine le soir-même, comment on fait pour qu’elle joue la scène sans piquer une crise ?

</SPOILERS>

   #7

2006.05.05

Putain, le flashback.

   #7

2006.05.03

One can not be happy if one is lonely.

   #4

Wow — quand j’avais vu la capture d’écran, je m’étais dit qu’il lui ressemblait, mais je pensais que ça ne pouvait pas être lui. L’air trop sérieux, trop carré (le dernier film dans lequel je l’aie vu, c’est Dodgeball — pas si mauvais que prévu, d’ailleurs, mais pas blogué parce que je ne l’ai pas vu en entier — et là encore il jouait le rôle de la petite crevette geek), et surtout trop un petit peu connu au moins de vue. Et pourtant, c’est bien lui !

Voilà qu’en plus c’est un Mac… Je suis amoureux, peut-être.

(Sinon, les pubs elles-mêmes ? Bof. C’est une bonne chose qu’Apple se décide à refaire des pubs pour le Mac, et pas seulement l’iPod. C’est dommage de reprendre le principe des pubs Switch, qui n’étaient pas extraordinaires non plus. Mais c’est difficile de vendre un ordinateur dont les principaux avantages ne deviennent vraiment évidents qu’après quelques jours d’utilisation.)

   #4

2006.05.02

I’m not a big fan of the drop by…

The drop by, it’s a discourtesy. Polite society has a protocol. An agreed upon time and place. You make plans.

   #1

2006.04.29

La famille Tenenbaum (2001) ★★★★★

Pas vu l’intérêt (et encore moins comment le script a mérité un tel casting — à moins que ce soit la réalisation qui gâche tout, mais j’en doute).

   #1

Mr. & Mrs. Smith (2005) ★★★★

Du pur divertissement, mais pas juste efficace — mieux écrit et plus intéressant que ce à quoi je m’attendais, aussi (et bien réalisé et bien joué). Et, sérieusement, comment revenir à Jennifer Aniston après avoir tourné ce film ?

   #7

La maison au bout du monde (A Home at the End of the World, 2004) ★★★★

J’ai un doute, maintenant : est-ce que j’ai déjà vu Colin Farrel être un bon acteur ? Est-ce qu’il est atroooocement mauvais juste dans ce film parce qu’on l’a obligé à embrasser un mec, ou est-ce qu’il est juste incapable de jouer quoi que ce soit ?

   #4

Alexandre (2004) ★★★★

C’est quand même effrayant que, dans un film pédé avec Jared Leto et Jonathan Rhys Meyers, le seul élément sauvable soit Angelina Jolie.

   #3

2006.04.24

Je dis ça comme ça (parce que mes conditions générales, contrairement à celles de Google AdSense, ne me l’interdisent pas), mais si personne ne clique sur la pub elle n’est pas près de partir.

Pour information, parce que je ne sais pas si j’ai été bien clair, j’ai viré les formulaires Allopass, donc c’est la dernière de son espèce.

   #11

Alias 5.10–5.11 ★★★★★

Je trouve que xxxx a l’air d’avoir changé — même sa façon de parler. C’est juste le botox qui a pénétré le lobe frontal ? (Et puis quelle idée de se botoxer quand on a des veines pareilles qui ressortent sur les tempes.)

   #4