ClandestinaRBemba



  Page d'accueil
    * ¿Qué pasó? *
    * Me gustas tú *
    * Planeta Trampa *
  A propos
  Archives
  Livre d'or
  Contacts
 

  Souscrire
 



  Liens
   .: ClandeInterviews :.
   Scart, Australian Artist
   Karim Aou, France
   Víctor Afonso, AutarquíA
   Lau Siqueira, Brasil
   Jaleo Real, Barcelona
   Romain Blachier, France
   Alejandro Radovic, Tierra
   Pulpul, Ska-P
   Paulo Murta, Brasil
   Douglas Kim, Lest3r, Brasil
   Rodrigo Dimenor, Brasil
   Julio Lobos, Gaia Stalla
   Alain Joannes, France
   Mariuà, Barcelona, España
   Jamie Cotto, 1 Giant Leap
   Alessandro Buzzo, Brasil
   Chupa, Scotish Artist
   .: ClandeMúsica :.
   1 Giant Leap
   Banda Bassotti
   Che Sudaka
   Fermin Muguruza
   Fred Alpi
   Gaia Stalla
   Katumbi Express
   La Grande Sophie
   La Verdolaga
   Manu Chao FVG
   Manu Chao Galicia
   Manu Chao Guia Web
   Manu Chao México
   Manu Chao Peny's Page
   Manu Chao Site Officiel
   MicroPlatform
   Ojo Projekt
   Radio Chango
   Ridan
   Rita Lee
   .: ClandeBlogs :.
   Agua Fuertes (Cast.)
   Alea jacta est (Fr.)
   Alma de cantaro (Cast.)
   Appunti di viaggio (It.)
   Au fil de soi (Fr.)
   Blogue de Zub (Fr.)
   Cabezas (Port.)
   Caro Diario (Cast./It.)
   Cerveau Disponible (Fr.)
   Cuba Vive (It.)
   Daniel K (Cast.)
   De Treinta y Pico (Cast.)
   Diario de la Tierra (Cast.)
   Djaratoh (Fr.)
   El País de Sikanda (Cast.)
   Escolar.net (Cast.)
   Esprit du Vinaigre (Fr.)
   Frontera de Papel (Cast.)
   Gabriela (Cast.)
   Giusec & Frienz (It.)
   Globalizado (Cast.)
   Goleech (Cast.)
   Gorka Limotxo (Cast.)
   Guillermito (Eng./Fr.)
   Hchicha's Blog (Fr.)
   Imposture (Fr.)
   Jabalí Digital (Cast.)
   Joey (Fr.)
   La Cigale (Fr.)
   La Konchita (Fr.)
   La Vida Sound... (Cast.)
   Maevina (Fr.)
   Mediactu (Fr.)
   Michael Bérubé (Eng.)
   No Filter (It.)
   Nouvelle Vague... (It.)
   Patchuko (Cast.)
   Pépites (Fr.)
   Perspective (Eng.)
   Poesia Sim (Port.)
   Publicus Sociale (Port.)
   Quintescent (Fr.)
   Rayuela Fotoblog (Cast.)
   Sir Dystic D'Arcy (Fr.)
   Son dévidoir... (Fr.)
   Suburbano (Port.)
   Surfing Amazonas (Cast.)
   Synapse (Fr.)
   Todo lo sólido… (Cast.)
   Tu vida es mi vida (Cast.)
   True (Cast.)
   Yenayer (Fr.)
   Yoggibat (Fr.)
   .: ClandeNews :.
   24 Horas Libre
   ArgenPress Info
   El Peruano
   Google News
   La Jornada
   Le Monde
   News.com.au
   Perú 21
   Rebelión
   .: ClandeArt :.
   Daeron.net
   Luis Royo
   Sebastião Salgado
   .: ClandeStina :.
   Projeto Hip Hop Educando
   Clandestina por Buzo
   ¡La VoZ del PUebLo...!
   Os Olhos do Mundo
   .: ClandeLinks :.
   Artisans du Monde
   Blogwise
   FRMT
   Globalise Resistance
   Indymedia
   My-TV
   Secouez.org
   Survival International
   .: ClandeGuestBook :.
   Mi Libro de Oro... Mon Livre d'Or... My Guestbook...





http://20six.fr/clandestinarbemba

Hébergé par 20six.fr



Interview avec Alain Joannes

 


La France souffre de sa politique actuelle. Rencontre avec Alain Joannes, journaliste politique, qui a notamment travaillé pour Le Républicain Lorrain, France Inter, France Info entre autres…fficeffice" />


 


                  


 


- Depuis quelques mois, la France va mal, bien que le gouvernement déclare le contraire. Quelles sont les raisons de cette situation, pourquoi n’a-t-on rien vu venir ?


 


     Une des multiples raisons du malaise actuel réside dans le score aberrant (82%) au deuxième tour de l'élection présidentielle alors que le représentativité spontanée de Jacques Chirac - c'est à dire le pourcentage d'électeurs qui votent sincèrement et d'embléee pour lui, ne dépasse pas 20%. C'est l'enracinement populaire le plus faible de toute la Vème République. La source principale du malaise peut donc se chiffrer à 62%, écart entre les Français qui voulaient vraiment installer Chirac et personne d'autre à l'Elysée et les Français qui se se sont crus obligés, par peur du Front national, de voter Chirac bien qu'il ne soit pas à leurs yeux un président valable.  Il n'y a jamais eu, depuis 1958, un tel écart de représentativités. La deuxième raison du malaise tient à ce que le Droite pense que la gauche est éloignée du pouvoir pour une longue durée; elle mène ses réformes libérales sans états d'âme, sans égards pour les salariés, les chômeurs et les plus faibles. La troisième raison tient à la personnalité de Chirac, un homme pas très intelligent, qui sème une pagaille invraisemblable dans les rouages de l'Exécutif. Raffarin et ses ministres subissent ses foucades en essayant d'en limiter les conséquences économiques et politiques.


 


 


- Quel est, selon vous, l’homme politique, ou la mouvance, le ou la plus à même de redresser la situation actuelle en France ?


 


     Une femme qui n'est pas "politique": Nicole Notat. L'ancienne secrétaire générale de la CFDT a un caractère difficile. Mais, d'abord, c'est une femme et je suis convaincu que les femmes sont plus intelligentes que les hommes; en tous cas, elles font moins d'idioties que les mâles imbus de leurs prétendues supériorités. Ensuite, c'est une femme représentative du salariat. Elle connaît aussi les problèmes économiques que rencontrent les entreprises. Elle sait faire des compromis réalistes. Elle dirige un cabinet de notation éthique des entreprises. Elle est "au-dessus" des partis et, donc libre à l'égard des appareils politiciens et de leurs manigances. Une candidature de Nicole Notat à l'Elysée aurait le mérite de renvoyer dans les poubelles de l'Histoire les personnages  visqueux et sans envergure de droite et de gauche: Sarkozy, Besancenot, Mamère, Laguillier. Je serais à nouveau fier d'être français si Nicole Notat était présidente de la République. Malgré son épouvantable caractère.


 


 


- Réformes des retraites, de la sécurité sociale. Le gouvernement veut-il réellement annihiler tous nos acquis ?


 


     Sur le modèle Thatcher-Reagan  des années quatre-vingt, revu et aggravé par les vrais dirigeants de l'administration Bush (Dick Cheney, Donald Rumsfeld)  l'objectif stratégique des libéraux est de privatiser tous les services publics qui peuvent devenir rentables. La sécurité sociale sera dépecée pour être offerte aux sociètés d'assurances privées. La poste est en cours d'écartèlement. La SNCF et l'EDF seront également démantelées pour être offertes par lots aux actionnaires privés. L'alibi les libéraux s'appuie sur un raisonnement imparable: " La concurrence donne de meilleurs résultats que le monopole." C'est théoriquement vrai et ce postulat a malheureusement été démontré par l'absurde dans les monopoles de type soviétique. Mais la privatisation des chemins de fer britanniques a tué des voyageurs parce que les actionnaires privés préféraient de bons dividendes aux investissements nécessaires à la sécurité du réseau ferroviaire. Le gouvernement Raffarin veut confier aux intérêts privés tout ce qui est rentable dans les services publics: EDF, SNCF, Poste, Sécurité sociale. Ce qui n'est pas rentable restera à la charge des contribuables mais sera de piètre qualité. Les Français aisés pourront bénéficier des anciens services publics confiés aux intérêts privés, les autres seront confiés à des services publics au rabais. Si vous êtes riche, l'hopital privatisé vous soignera bien car votre assurance,très chère, paiera. Si vous êtes pauvre, vous serez confié à des hôpitaux publics dépourvus de moyens.


 


 


- Peu ou pas de réactions – tout du moins publiques – de la part des français. A quoi cela est-il dû : peur, non prise de conscience des conséquences… ?


 


    Un des plus grands "crimes" politiques commis contre la démocratie a été la quasi suppression de l'enseignement de l'Histoire décidée par Giscard et son ministre René Haby au milieu des années soixante-dix. Deux générations de citoyens sont quasiment lobotomisées, privées de mémoire politique, de références. Incapables de mettre l'actualité en perspective. Cette amputation de la conscience civique a été aggravée par deux phénomènes: 1) l'essor et la privatisation de la télévision qui, comme l'a si bien dit Jean-Luc Godard "fabrique de l'oubli". La télévision est une industrie de la diversion, elle oriente l'attention vers des sujets futiles. 2) les radios dites d'information continue ne hiérarchisent plus les évènements, elles les livrent quasiment en vrac et privés de tout contexte par ordre d'arrivée sur les dépêches d'agences. Ces trois éléments privent de repères deux générations d'électeurs dont la conscience démocratique - droits (liberté) et devoirs (vigilance) - est dramatiquement amoindrie.


 


 


- Les médias dans leur ensemble sont ils objectifs ou, sans parler de censure, font-ils l’objet d’un regard et d’une pression de la part des politiques ?


 


     L'objectivité est une notion scientifique qui n'a pas de pertinence dans l'industrie médiatique. Il appartient aux citoyens de diversifier leurs sources d'informations et de réflexions afin de se faire une idée aussi réaliste que possible. Malheureusement, les Français sont frappés d'inforexie (manque d'appétence pour les faits) et ne s'intéressent guère aux phénomènes qui devraient mobiliser l'attention de tous les citoyens.


     La censure est inutile dans un milieu médiatique très arriviste qui s'autocensure par lâcheté - être dans le ton général est la hantise permanente du journaliste français moyen - et qui est, par ailleurs,exceptionnellement révérencieux face aux pouvoirs établis: politiques, économiques et culturels. Faut-il rappeller que Mitterrand a été interviewé à l'Elysée par trois femmes ou compagnes de ministres en activité ? Mal payé en règle générale et disposant de moyens limités pour mener de véritables investigations, les journalistes moyens sont assez paresseux. Enfin et surtout, c'est un milieu où règne une corruption d'autant plus forte qu'elle est rarement mise à jour. La corruption dans le journalisme est un des tabous de la société française. Trois repris de justice (recels d'abus de biens sociaux) sont aux commandes des instruments médiatiques réputés influents. La corruption commence très haut et descend jusqu'aux plus humbles niveaux de la corporation et ce par toutes sortes de moyens. Si vous voulez épater vos invités à un dîner que vous organisez vous pouvez "louer" un journaliste ou un animateur de télévision pour une soirée. Comme certains hommes d'affaires s'offrent des "escort-girls" en cadeaux professionnels.


 


 


- Chirac n’a pas cédé devant Bush et a refusé prendre part à la coalition menant la guerre à l’Irak. Les raisons de ce refus sont-elle purement et simplement humanitaires ou trouvent-elles d’autres racines, dont les ventes d’armes effectuées dans le passé ?


 


      Chirac était le parrain d'un des deux fils de Saddam Hussein. De Marcel Dassault ( avions "Mirage"  à Sylvain Floirat (Lagardère = missiles "Matra") qui l'ont soutenu au début de sa carrière politique, il a été toujours été proche des marchands d'armes. Les approvisionnements pétroliers sont une obsession constante de la politique française, tant pour l'indépendance énergétique du pays que pour le volume extraordinaire de taxes que rapporte à l'Etat la consommation de carburants automobiles. Le fait que Bush ait menti sur les objectifs de la guerre en Irak ne donne pas une plus grande crédibilité aux raisons invoquées par Chirac. Je ne crois pas du tout aux motivations humanitaires d'un pays qui a armé les Hutus et n'est pas intervenu pour arrêté le massacre des Tutsis au Rwanda et d'un pays dont un général a laissé massacrer 7000 bosniaques à Sebrenisca. Pour l'affaire irakienne, la France a tenté de faire mettre les Etats-Unis en accusation devant le "tribunal" du Conseil de Sécurité de l'ONU afin de se préserver les grands marchés du monde arabe pour les armes et le bâtiment. Bouygues  (Travaux, publics, recherche pétrolière et TF1) est un des meilleurs soutiens de Chirac.


 


 


- Problème d’importance pour tous els gouvernements français, et celui-ci ne fait pas exception : la Corse. Les dirigeants nationalistes sont connus, cela ne fait aucun doute, par les dirigeants nationaux. Pourquoi ces derniers n’osent-ils pas s’attaquer à eux, faisant de la Corse une exception ?


 


      Clientélisme électoral. Les notables corses  de gauche et de droite s'appuient sur des réseaux de clientélisme et dans ces réseaux figurent des maffieux déguisés en nationalistes. Je suis personnellement partisan de donner à la Corse son indépendance puis d'interrompre toute relation avec cette île sans intérêt. Après tout, si les maffieux nationalistes font la loi, la population corse ne les condamne guère.


 


 


Elections en vue pour cette année 2004. Beaucoup de français, dont moi, supputent des magouilles lors de celles-ci. Alors, peut-on réellement truquer des élections, et si oui, par quels moyens ?


 


Je crois pas qu'il y ait beaucoup de manipulations dans les urnes. Je pense que les manipulations mentales ont lieu avant pour motiver et orienter les électeurs. Mon intuition est que -sauf énorme dramatisation éventuellement provoquée - l'abstention portera le dégoût démocratique a un niveau rarement atteint.


 


 


- L’affaire Juppé a fait la une cette semaine. Soutenu par Chirac et nombre de politiques, il reste, alors qu’il avait déclaré avant le procès se retirer de la vie politique s’il était jugé coupable. Alors, pourquoi ce revirement ?


 


     Juppé a d'abord dit qu'il n'y avait pas d'emplois fictifs à la mairie de Paris. Puis il a dit qu'il y en avait mais qu'il n'avait pas été tenu au courant. Il vient de reconnaître qu'il le savait mais que c'étaient des emplois "de transition" afin de pouvoir mieux appliquer la nouvelle loi, celle de 1995. Les élus de ce pays ont voté et systématiquement violé quatre lois de contrôle de l'argent politique. Ou bien ils sont incompétents parce qu'ils fabriquent de mauvaises lois. Ou bien ce sont des "salauds" au sens que Jean-Paul Sartre donnait à ce mot, c'est à dire qu'ils violent leurs propres lois avec le cynisme de ceux qui trichent en toute bonne conscience, en invoquant l'intérêt général.


         Juppé voulait sans aucun doute se retirer, faire pénitence comme Henri Emmanuelli pendant quelques années pour réapparaître plus tard comme un homme blanchi, qui a payé, rénové. Mais Chirac lui a ordonné de rester à seule fin de contrer Sarkozy. Juppé n'est pas un voyou. Il est bouffi de vanité et se croit très supérieur à l'ensemble de l'Humanité. Il souffre sincèrement de ne pas être perçu pour ce qu'il croit être (un génie de la politique) mais c'est un complexé qui d'ailleurs n'a jamais rien conquis lui-même. Chaban lui a donné Bordeaux, Chirac lui a donné Matignon. Comme un vassal qu'il est et par allégeance assez pitoyable à son cynique suzerain, il paie pour Chirac véritable patron du système RPR de prélèvement d'argent.


 


 


- La juge chargée de l’enquête a mise en cause, sans donner suite, des écoutes et pressions. La justice est-elle indépendante – ce qu’elle est officiellement – du pouvoir gouvernemental ?


 


     La justice n'a jamais été indépendante dans ce pays. Le fait que Juppé ait, par aveuglement hautain, défié les juges les a obligé à rendre un jugement qui a surpris Chirac et son organisation. L'épreuve de force actuelle se terminera par un non-lieu pour Juppé. Les juges ne veulent pas se battre pour préserver leur indépendance. Pourquoi le feraient-ils puisque les Français se moquent totalement des libertés dont ils ont hérité depuis 1789 ?


 


 


- Discussions autour du projet de loi sur les signes ostentatoires religieux. N’est-ce pas là tout simplement une manière de détourner les français des vrais problèmes de ce pays, tout en introduisant une loi pouvant amener à tous les abus ?


 


    Je subodore en effet une volonté de diversion dans ce débat un peu trop passionnel. Derrière cette diversion, il y a quand même un problème qui n'est jamais évoqué: de nombreux immigrés vivent en France mais la France ne choisit pas entre son modèle historique d'intégration et le modèle américain ou britannique du communautarisme. Le débat stupidement médiatisé (c'est un pléonasme) sur le voile est le symbole de ce refus hypocrite de choisir. La France a intégré des immigrés, qui ont enrichi son économie et sa culture, parce que ces immigrés ne sont pas arrivés de manière massive dans des périodes de déclin démographique et de crise économique et parce que la France s'est donnée les moyens sociaux, éducatifs de réussir l'intégration. J'ai vécu en Lorraine où sont magnifiquement intégrés des anciens colons prussiens, des polonais, des italiens, des marocains, des algériens. Aujourd'hui, en déclin démographique, en crise économique et avec des choix économiques libéraux qui ne se prêtent pas aux investissements sociaux indispensables à l'intégration, il faut avoir le courage d'admettre le communautarisme, c'est à dire que la nation française est constituée d'une mosaïque de peuples différents qui ont choisi de vivre côte à côte et en bonne entente.


         Le port, ou non, d'un voile est une question qui regarde les femmes.


 


 


- Un dernier mot ?


         


           Lucidité.


 


 


 Merci Alain, d'avoir consacré du temps à cette interview.


 


 


  Lire Alain sur la toile : Informer   


 Divergences   


Convergences   


 Pictotherapy  


 


Interview réalisée par Clandestina  


 

7.2.04 18:39
 


Aller à la date 5 Commentaire(s)     URL de TrackBack


(7.2.04 19:33)
"Un des plus grands "crimes" politiques commis contre la démocratie a été la quasi suppression de l'enseignement de l'Histoire décidée par Giscard et son ministre René Haby au milieu des années soixante-dix. Deux générations de citoyens sont quasiment lobotomisées, privées de mémoire politique, de références. Incapables de mettre l'actualité en perspective." VRAI TROP VRAI et combien j'ai lutté contre ça au sein de l'enseignement pour me heurter à des murs de 10 m de haut !!!


(7.2.04 19:35)
On devrait encadrer cet interview sur tous les MURS de France !!!!!!


(7.2.04 23:08)
Extrêmement intéressante cette interview! Elle donne à méditer. Longuement.


(8.2.04 13:45)
Très très très intéressant, nous ne pouvons plus dire nous sommes débile de penser que la france va mal et qu'elle est totalement manipulée après avoir lu ça.
Que la politique internationnale est plus importante que "TOI" espèce de "rien du tout"
Merci Clandestina de nous avoir donné cet interview


(8.2.04 22:46)
lucidité est le mot de la fin et résume assez bien l'analyse faite
très interessante cette interview

Nom :
E-mail :
Site web :
M'envoyer un e-mail quand des commentaires sont postés.
Mémoriser les informations (cookies).



 Insérer des smileys
Recopiez le code de sécurité:
 



L'auteur du blog est responsable de tous ses contenus. Ouvrez votre blog sur 20six.fr
Hotels / Conrad.fr / Adn-Tuning / Koonect.com / Baby-Walz