Lire en fête 13, 14, 15 oct. 2006. Une ville, une oeuvre. La nuit de l'écrit

LIRE EN FETE - MODE D'EMPLOI
Informations destinées aux organisateurs de manifestations

Chaque année, 4000 manifestations gratuites en France et dans cent pays. Des ateliers, des contes, des expositions, des lectures à voix haute, des promenades littéraires, des spectacles de rue, des pièces de théâtre...

Consulter une pré-sélection du programme (PDF, 1.5 Mo)

La 18e édition de Lire en fête se tiendra les 13, 14 et 15 octobre 2006.

Afin de renforcer l'impact de cette manifestation visant à valoriser, auprès du grand public, le travail de l'ensemble des acteurs de la chaîne du livre (auteurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires, association etc.), un thème national Une ville, une œuvre a été choisi de même un événement fédérateur sera organisé le 13 au soir baptisé la Nuit de l'écrit. Dans ce contexte, l'émergence et le développement dans chaque région d'un nombre déterminé de projets atteignant une envergure nationale seront favorisés.

Le soutien du CNL se concentrera principalement sur les manifestations exemplaires destinées à un large public, notamment dans le cadre de la thématique Une ville, une œuvre et de l'événement la Nuit de l'écrit.

Circulaire relative à la préparation de l’édition 2006

Téléchargement de la circulaire ministérielle (PDF - 647 Ko)

Un thème national : Une ville, une œuvre
Développé en partenariat avec l'Association des maires de France (AMF)

L'édition 2006 de Lire en Fête proposera une grande thématique nationale : Une ville, une œuvre. Cette nouvelle thématique permettra de donner une cohérence à la manifestation, de mobiliser et de fédérer les volontés ainsi que l'attention des médias autour de projets de qualité, ancrés localement : il s'agit d'encourager la mise à l'honneur d'une œuvre par une ville afin que chacun puisse mieux faire connaître la richesse de son patrimoine littéraire.

Idéalement, il faudrait que la ville se mette aux couleurs d'un auteur et que la municipalité s'implique dans le choix de cet auteur. Sur cette base, les associations pourront proposer des déclinaisons différentes, l'essentiel étant de rechercher l'implication de tous les acteurs à partir d'un thème fédérateur. Dans le cas où la ville ne s'impliquerait pas, une association pourra proposer une œuvre et fédérer les initiatives.

La définition est volontairement large : on peut entendre par « œuvre », l'œuvre complète d'un écrivain, un ouvrage ou une série d'ouvrages ; elle peut être française ou étrangère. Le choix de cette œuvre reste très libre, à partir du moment où il existe un lien quelconque avec la ville : œuvre portant sur la ville, auteur étant né ou ayant vécu dans cette ville, ou autres liens particuliers...

Les manifestations que le CNL est susceptible de soutenir doivent être axées autour de l'auteur retenu, mais peuvent être également pluridisciplinaires : lectures faites par des comédiens, projections de films (adaptations des œuvres ou de l'auteur mis à l'honneur), expositions, rencontres auteurs/public dans les bibliothèques et les librairies etc. Ces manifestations doivent avoir un minimum d'envergure, toucher un vaste public et respecter les critères décrits ci-dessus.

Un événement fédérateur : La Nuit de l'écrit , des lectures associant les réseaux du spectacle vivant et ceux du livre
Proposé avec le soutien de la Direction de la musique, du théâtre et des spectacles (DMDTS / Ministère de la Culture et de la communication) et en partenariat avec le Syndicat de la librairie française, la Société des gens de lettres et la Maison des écrivains.

L'idée qui préside à la Nuit de l'écrit est de faire travailler ensemble, dans chaque grande métropole régionale, les réseaux du spectacle vivant et ceux du livre.

Dans chaque région au moins, un événement de lecture de grands textes par de grands comédiens devra être organisé dans le cadre d'une Nuit de l'écrit. Il s'agira de mettre en valeur le patrimoine comme la création littéraire contemporaine grâce à l'implication active de comédiens ayant le goût et le talent nécessaires pour l'exercice si particulier de la lecture publique, si possible, en liaison avec la thématique retenue.

L'originalité d'une Nuit de l'écrit reposant sur ce type de lecture consiste essentiellement dans l'unité de temps de l'événement. Les DRAC (notamment le secteur « spectacle vivant ») sont invitées à prendre l'attache d'un opérateur expérimenté en la matière, a priori unique pour l'ensemble des manifestations.

Lire en Fête représente également l'occasion de mettre en lumière le rôle essentiel de la librairie indépendante dans la diffusion du livre et l'accès à la culture. Les librairies seront mobilisées par le Ministère de la culture et de la communication et leurs organismes professionnels, en premier lieu le Syndicat de la librairie française , afin d'organiser divers événements dans leurs librairies : lectures ou rencontres avec des auteurs, débats...

Parallèlement, les bibliothèques seront mobilisées par le Département des bibliothèques de la Direction du livre et de la lecture.

Lire en Fête à l'hôpital et en clinique

La circulaire co-signée par le Directeur de l'hospitalisation et de l'organisation des soins et le Directeur du livre et de la lecture sera adressée aux 5000 hôpitaux publics, cliniques et maisons de retraite, accompagnée d'une fiche de participation qui devra être retournée au conseiller pour le livre, au Ministère de la santé ainsi qu'au service communication et événements du CNL.

Lire en Fête à l'étranger

Réalisé essentiellement en collaboration avec le Ministère des affaires étrangères par l'intermédiaire de ses relais à l'étranger, Lire en fête se déroule dans près de 100 pays et investit les centres culturels, les bibliothèques, les librairies, les hôpitaux, les salles de cinéma et de théâtre, les quartiers et les villes du monde... L'envoi du matériel de communication, édité par le CNL, se fait dans la majorité des cas par le biais de la valise diplomatique, grâce à la collaboration avec le Ministère des affaires étrangères. Les coûts d'une telle procédure sont supportés par le MAE , via la DGCID (Direction Générale de la Coopération Internationale et du Développement), dont dépend le réseau culturel français à l'étranger.

Fiches de participation

Les fiches de participation concernant Lire en Fête 2006 (destinées aux organisateurs de manifestations) seront prochainement adressées aux opérateurs qui ont organisé des manifestations en 2004 et 2005. Ces fiches seront également téléchargeables sur ce site. Elles doivent être impérativement renvoyées au conseiller livre et lecture (DRAC) de la région concernée. Dans certaines régions, elles doivent être adressées au correspondant du Centre régional du livre. Une copie doit être adressée au Centre national du livre (Service communication et événements).

Matériel de communication de Lire en Fête

L'identité de Lire en Fête, devra apparaître distinctement, à travers l'usage du visuel qui sera disponible et téléchargeable dès le mois de mars sur ce site, dans toutes les opérations organisées par les partenaires ainsi que sur leurs supports de communication. Le matériel de communication (affiches, signets, sacs etc.) dont la conception et la fabrication sont gérées par le CNL, est acheminé en août auprès des DRAC qui sont chargées de la répartition en fonction des demandes des organisateurs.

CONTACTS

Contacts presse et partenariats : Agence Façon de penser

Organisation

Centre National du Livre
53, rue de Verneuil 75343 Paris Cedex 07
Service communication et événements :

Subventions

Centre National du Livre
53, rue de Verneuil 75343 Paris Cedex 07
Bureau de la vie Littéraire
Subventions pour la réalisation de manifestations littéraires

 

 

Liens institutionnels Ministère de la Culture (nouvelle fenêtre) Portail culture.fr (nouvelle fenêtre) Centre National du Livre (nouvelle fenêtre)