accueil - documents par thème - commissions et collectifs - tracts - nous écrire - adhérer - fédérations - liens

 
Le programme
 
Conférence nationale
33ème congrès
 
Comité exécutif
Conseil national
 
Espace des 4 porte parole
 
Activité des communistes sur les lieux de travail
Agriculture
Aménagement du territoire, décentralisation
Atelier
Commerce équitable et économie solidaire
Culture
Droit au logement - droit à la ville
Droits des femmes et féminisme
Droits des migrants
Ecologie et développement durable
Election
Enseignement et recherche
fonds publics
Formation des communistes
Justice
NTIC
Rapport aux croyants, laïcité de notre temps
Relations internationales
Retraites
Santé - protection sociale moderne
Services publics - Promotion et développement
Sports
 
 


Comité exécutif
- executif@pcf.fr

 

Déclaration de Marie George Buffet

Imprimer cette page
Sur la crise au Proche-Orient
16 07 06
  La logique de guerre israélienne a passé un nouveau cap et l’escalade de la confrontation fait craindre le pire.
Les autorités de Tel Aviv ont décidé de frapper encore plus fort au Liban : près de 100 personnes, dont nombre de civils ont perdu la vie. Des infrastructures, des équipements, des routes, des ports, à Beyrouth, Tripoli ou Jounieh, ont été détruits. Le blocus du pays est quasi total. Le ministre des affaires étrangères de Finlande parle d’une opération « démesurée ». L’inquiétude est grande dans le monde devant une agression si meurtrière et si destructrice, et face aux conséquences imprévisibles qu’elle peut avoir.
De leur côté les combattants du Hezbollah multiplient les actions armées et les tirs de roquettes sur des villes israéliennes Haifa aujourd’hui est injustement endeuillée.
Un dangereux engrenage est en route prenant les peuples pour otages d’un affrontement chaque jour plus meurtrier.
Il faut stopper cette escalade périlleuse dont le peuple libanais paie le prix fort. Le risque d’un embrasement et d’un conflit régional se fait plus sérieux d’heure en heure. Il est consternant que le Conseil de sécurité n’est pas pu en appeler au cessez-le-feu.
Washington travaille pour la guerre.
Plus que tout, c’est de paix dont il faut d’abord parler. Face au blocage du conseil de sécurité par les Etats- Unis, pour trouver une issue il faut d’urgence réunir l’Assemblée générale de l’ONU, seule instance de légitimité de nature à faire entendre la voix de la Paix.
Il revient à la France et à ses partenaires européens de prendre sans plus attendre toutes les initiatives nécessaires pour que les armes se taisent, pour que s’impose, avant qu’il ne soit trop tard, l’exigence d’une issue politique et du respect du droit international. Notre pays doit faire entendre clairement les conditions d’une telle issue : arrêt des bombardements ; retrait des forces israéliennes du Liban et de Gaza ; libération des soldats israéliens des ministres et élus palestiniens détenus depuis le début de la crise ; arrêt des tirs de roquettes du Hamas et du Hezbollah.
Le respect de ces conditions doit constituer le premier pas d’un nouveau processus politique de règlement politique négocié du conflit au Proche-Orient, pour que tous les peuples de la région puissent enfin avoir un autre horizon que celui de la guerre, avec un espoir de sécurité, de justice et de paix.

 
 

Voir aussi :

Déclarations

Autres dossiers :

Déclarations
Autres (notes,etc.)
Discours
Communiqués
Conférence nationale
Pétitions
Débats à la fête
Emissions TV et radio

Gauche Européenne
le site
Tracts, affiches...
Bureau de presse
 
Hebdomadaire publié en supplément à l'Humanité
Hebdomadaire d'informations sur la vie du PCF
La lettre CommunisteS
Economie & politique
 
José Bové renonce à l'investiture antilibérale
Un match au Parc et l'horreur
Quelles alternatives économiques ?
Comment inciter les jeunes à la lecture ?
Orly, Rungis, Massy,pôle régional en dessin
Immigrés pour l'éternité ?
Les violences conjugales, tout sauf des faits divers
Noiret tire sa révérence
 
  hébergement:


powered by :
  Conception:
Contact : webmestre@pcf.fr
  Parti communiste français
2, place du colonel Fabien
75019 Paris
Téléphone: 01.40.40.12.12
Fax: 01.40.40.13.56