Evaluation génétique et sélection : Présentation

 

Lorsqu'il choisit des reproducteurs, le sélectionneur attache de l'importance aux qualités fonctionnelles des candidats à la sélection : ceux-ci doivent être aptes à se reproduire avec efficacité. Mais son intérêt se porte essentiellement sur tout ce qui va lui permettre de prévoir quelle sera la valeur moyenne des descendants engendrés par ces géniteurs.

Cette valeur moyenne de la descendance est fonction :
                 1) des effets moyens des gènes reçus des parents, donc de leur valeur génétique additive ;
                 2) des effets d'interaction, chez les descendants, entre gènes paternels et gènes maternels.

On peut donc influer sur la valeur moyenne des descendants par deux moyens complémentaires :
                 1) choisir des parents ayant une valeur génétique additive aussi élevée que possible : on ne s'intéresse alors qu'aux seuls effets moyens des gènes;
                 2) choisir des parents dont les gènes donnent, lorsqu'ils sont rassemblés dans la descendance, des effets d'interaction maximaux.

Dans cette partie, nous nous limitons au premier cas, en ne considérant que les effets moyens des gènes. Cette situation correspond à la sélection à l'intérieur d'une seule population et donc, en gros, à l'élevage en race pure.

Sommaire

WB00860_1.GIF (262 octets) Présentation

WB00860_1.GIF (262 octets) Cadre général de la sélection

WB00860_1.GIF (262 octets) Paramètres du progrès génétique

WB00860_1.GIF (262 octets) Sélection massale

WB00860_1.GIF (262 octets) Sélection sur ascendance

WB00860_1.GIF (262 octets) Sélection sur descendance

WB00860_1.GIF (262 octets) Sélection sur collatéraux

WB00860_1.GIF (262 octets) Sélection multicaractères

 


© INA P-G, Département des Sciences Animales, GER Génétique, Elevage et Reproduction  
Gestion des pages - Remarques & suggestions : rognon@inapg.inra.fr 
Dernière mise à jour : Août 2000 
Accueil           GENET Logoweb1.jpg (4107 octets)