Abdou Guite Seck

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BIOGRAPHIE
C 'est à l'âge de 13 ans que Abdou Guité Seck est élu voix d'or dans sa ville natale, Saint-Louis du Sénégal. Une consécration précédée par son parcours prodigieux dans le milieu culturel sénégalais où sa passion pour la chanson lui a valu une ascension fulgurante dès son jeune âge. Troupes théâtrales scolaires, association sportive et culturelle de quartier, orchestre régional puis national, partout le jeune Abdou séduit sa génération de sa voix mélodieuse.

Ce sera au hasard d'une rencontre avec des amis musiciens français et sénégalais à Saint-Louis que ce garçon, natif du 18 juin 1979 à Saint-Louis de parents griots, devient le lead vocal du groupe franco -sénégalais Wock.
Formé en 1996 par ces musiciens en quête d'une musique originale alliant sonorités rock et mbalakh du sénégal, « Wock » atteint une renommée qui dépasse très rapidement les limites du Sénégal.
Débute alors pour l'enfant de Saint-Louis une ouverture musicale à l'échelle internationale avec la sortie de l'album de style afropop "Kemane" signé avec le major BMG.

La pureté et la beauté de ses mélodies, la profondeur de ses messages ainsi que le talent et le professionnalisme déployés sur scène malgré son jeune âge,

ouvrent à Abdou Guité les portes d'événements musicaux de renommée mondiale: Festivals Nuits Métisses, Fiesta des Docks, North Sea Jazz, Montreux Jazz , en France , en Suisse, aux Pays Bas, en Italie comme en Afrique avec plus de 18 pays visités. Abdou Guité rencontre durant ces événements beaucoup de stars internationales sur scène tels que Nd Paco Seri, Phil Collins, Richard Bona, Paolo Fresu, Youssou Ndour et notamment le célébre jazzman d'origine autrichienne Joe Zawinul.

A l'occasion du festival international de jazz de Saint-Louis en 1997, l'échange entre ce vieux compagnon de Miles Davis et le jeune prodige saint-louisien a marqué les mélomanes venus assister à l'événement. Abdou est alors invité en 1998 par Zawinul pour interpréter le titre bimoya dans l'album de ce dernier, The world tour.

En 2000 avec Wock l'enfant de Saint-Louis recevra le Prix découvertes Rfi avant d'obtenir une nomination aux Victoires de la Musique 2001 dans la prestigieuse catégorie "Album world de l'année". La richesse de ces expériences est telle que naturellement, quand Abdou Guité décide au terme de son contrat avec Wock en 2002 d'entamer une carrière solo, il n'a eu aucun mal à s'imposer dans la musique sénégalaise. C'est ainsi qu'il met sur pied son propre orchestre avec lequel il produit en juillet de la même année son premier opus solo intitulé "Evolution". Un mélange bien dosé de style mbalakh et world music avec cinq thèmes favoris abordés : l'enfance, la vie conjugale, l'espoir, l'éducation et la paix universelle. Comme pour dire que l'enfant qui sommeillait en lui a bien mûri. De toutes les régions du Sénégal jusqu'aux pays limitrophes, l'album qui en tournée s’intitule alors "Eté show de Abdou Guité Seck", est plébiscité par un public séduit et conquis qui reconnaît en Abdou Guité une voix prometteuse de la musique africaine.

Un an plus tard en décembre 2003, il récidive avec un nouvel album, "Coono aduna" -les épreuves de la vie- que la critique nationale juge à l'unanimité d'une qualité musicale exceptionnelle.Des titres écrits, composés et interprétés une fois de plus avec brio par "l'enfant chéri de Saint-Louis du Sénégal" qui nous offre ici une symbiose musicale alliant les rythmes traditionnels et profonds du Sénégal

aux autres effluves et subtilités musicales internationales : L'AFRO FUSION. Un nouveau style une nouvelle vision de la musique sénégalaise par l'artiste.

L'album Coono aduna réalise alors la meilleure vente du marché sénégalais et fait de Abdou une star incontestée du pays. L'album sera présenté au marché international pour le public africain sous forme de cd, dvd et vhs intitulés "coono evolution" -car réunissant les deux albums- sorti sous le label Africa productions.

En octobre 2004 Abdou Guité est primé lors de la cérémonie de gala des "djembé d'or " en Guinée et devient finaliste du Prix Rfi Musique du Monde 2004 au Mali. Il est notamment sélectionné dans la même période par un jury international pour représenter le Sénégal lors des Jeux de la Francophonie 2005 à Niamey.

En début 2005 Abdou guité et son orchestre se sont envolés pour une tournée franco italienne qui les mènera dans diverses villes afin de répondre à la demande incessante de ses milliers de fans aux racines africaines basés en hexagone.

Dans la perspective d’une nouvelle ouverture sur le marché international, Abdou Guité sort en juin 2005 l'album "Dekaalé" -voisinage-. Et une fois de plus, place aux notes de séduction de l'afrofusion revus et mijotés au goût international. Un mbalakh "pur et mûr" toujours mis en valeur au détriment du mbalakh pur et dur endiablé et pauvre en paroles comme souvent décrié par la critique local. "Danse ma musique, écoute mes paroles " cette philosophie de l'artiste demeure plus que jamais une réalité toujours reflétée par ses albums.
Pour cet automne vous avez pu l’apercevoir peut-être au festival des Mureaux en France où encore à Harlem pour son premier concert aux USA à New York. Il se paiera même le luxe d’animer à lui tout seul le stade entier de Dakar le 12 Novembre dans une production RFI.
"Evolution", "Coono aduna" comme "Dekaalé" ne cessent de tracer de nouvelles perspectives à l'horizon du jeune prodige de Saint-Louis Abdou Guité Seck , nouvelle star d'une forme de renouveau de la musique sénégalaise à la conquête du monde.
Demain sera un autre jour..

 

 

 

logo ags musicA propos de nous | Site Map | Privacy Politique | Contactez Nous | ©2006 AGS Music