Quand la défense avance, la paix progresse English | Español
imprimer cette page
Répartition des effectifs

Personnels de la gendarmerie nationale

Les personnels de la gendarmerie comprennent des militaires (officiers, sous-officiers et volontaires) et des civils (fonctionnaires et ouvriers d'État).

Au 31 décembre 2006, l'effectif total est de 105 389 personnels.

Les 103 481 militaires de la gendarmerie nationale se répartissent en :

  • 5789 officiers et 78354 sous-officiers de gendarmerie ;
  • 237 officiers et 3 824 sous-officiers des corps technique et administratif ;
  • 15 277 volontaires aspirants issus du volontariat (AGIV) et gendarmes adjoints volontaires (GAV).;
  • Les 1 908 personnels civils se répartissent en fonctionnaires, ouvriers d'État et contractuels.

Officiers et sous-officiers de gendarmerie: ils servent dans les emplois directement opérationnels ainsi que dans les emplois nécessitant une expérience professionnelle fondée sur l'alternance entre des emplois en unité opérationnelle et des emplois en état-major.

Officiers et sous-officiers des corps techniques et de soutien de la gendarmerie: ils occupent les emplois qui imposent des sujétions particulières découlant du statut militaire (disponibilité etmobilité) ainsi qu'une spécialisation poussée dans le domaine administratif ou technique.

Gendarmes adjoints volontaires: ils servent dans les emplois opérationnels ou de soutien qui imposent les sujétions particulières découlant du statut militaire mais qui peuvent être tenus par des personnels disposant soit d'une qualification professionnelle directement exploitable pour une période d'un à cinq ans soitd'une formation élémentaire de courte durée ne nécessitant pas une expérience au sein de l'institution.

Personnels civils : ils servent dans des emplois d'encadrement, d'experts ou de spécialistes dans les domaines administratifs, logistiques et techniques qui ne sont pas soumis aux exigences découlant du statut militaire mais qui nécessitent l'emploi d'un professionnel. Tous les emplois sont ouverts aux femmes à l'exception de ceux de sous-officiers affectés au sein des formations de la gendarmerie.

Les effectifs et les unités se comptabilisaient comme suit :

Gendarmerie Départementale :

  • 1 055 Communautés de brigades;
  • 697 brigades autonomes;
  • 370 pelotons de surveillance et d'intervention (PSIG);
  • 271 équipes cynophiles;
  • 17 pelotons de montagne;
  • 92 brigades départementales d'investigations et de renseignements judiciaires;
  • 383 sections et brigades de recherche;
  • 14 sections aériennes;
  • 7 brigades fluviales;
  • 26 brigades nautiques;
  • 93 escadrons départementaux de sécurité routière;
  • 136 pelotons d'autoroute;
  • 37 brigades de prévention de la délinquance juvénile;
  • 21 centres d'informations et de recrutement.

Gendarmerie Mobile : 123 escadrons

  • 6 pelotons spéciaux de sécurité.

Formations Spéciales :

  • 5 escadrons et 10 compagnies de garde républicaine;
  • 40 brigades de gendarmerie de transports aériens et sections de recherche (BGTA);
  • 8 unités de protection;
  • 19 sections et détachements aériens;
  • 18 unités de la gendarmerie de l'armement.

Autres unités :

  • 3 673 personnels en poste outre-mer;
  • 74 brigades et postes de gendarmerie maritime;
  • 54 brigades de gendarmerie de l'air;
  • 23 écoles et centres d'instruction.


 
Sources : Crédit photo : Sirpa Gendarmerie
Droits : Copyright Ministère de la Défense

Accessibilité | Archives | Plan du site | Aide en ligne | FAQ | Annuaire | Liens Retour en haut de page
Copyright Ministère de la défense 2007/ Mentions Légales