Mouvements

Le fabuleux destin de Jacques Chirac ou les mésaventures de la démagogie politique

L’étrange chemin parcouru par Jacques Chirac depuis 1967 et son entrée au gouvernement. Alors qu’il s’apprête à quitter l’Elysée, retour sur la fabrique d’un président.

Victoire historique des indépendantistes en Ecosse

En n’abordant pas de front l’enjeu de la partition et en faisant le choix de la gestion, le parti indépendantiste écossais pourrait révolutionner l’Etat britannique ultra-jacobin.

1983, comment le sida vint à l’esprit

Avoir 20 ans en 1983 et découvrir le visage du sida dans Paris-Match. Exhibition, obsession, consternation.

Azmi Bishara ou l’impossible point de vue « arabe israélien »

« L’affaire Bishara » qui a tenu en haleine la vie politique israélienne révèle de nombreuses interrogations sur l’identité politique de l’Etat hébreu, l’intégration de ses citoyens arabes et des autres (...)

Pourquoi Sarkozy nous fait peur

Dossier : Stratégies agressives, crispation identitaire, brutalité répressive et promesses trahies. En cinq ans de pouvoir, Nicolas Sarkozy a porté atteinte aux libertés et à la cohésion sociale.

Résistances

Un an et une défaite de la gauche plus tard, qu’est devenu l’espoir de perspectives politiques qu’a soulevé le mouvement de résistance au CPE ?

Refonder le système national du logement

Les propositions qui ont émergé dans la campagne permettent-elles un véritable règlement des questions de mal-logement ? Pas sans une refonte des socles de la politique nationale du logement.

L’écologie profonde est-elle un humanisme ? II

Qu’est-ce que le courant de l’écologie profonde et pourquoi est-il assimilé en France à un "totalitarisme vert" ? Deuxième volet de l’analyse de Baptiste Lanaspeze.

Envie de quelle gauche ?

Après le 22 avril, que reste-t-il de la gauche de gauche ? L’impératif d’un choix stratégique : sortir de l’espace institutionnel ou assumer la perspective de la prise du pouvoir.

L’écologie profonde est-elle un humanisme ? I

Qu’est-ce que le courant de l’écologie profonde et pourquoi est-il assimilé en France à un "totalitarisme vert" ? Premier volet de l’analyse de Baptiste Lanaspeze.

De la guerre totale au génocide : un savoir-faire français ?

Recension de l’ouvrage de Gabriel Périès et David Servenay, Une guerre noire. Enquête sur les origines du génocide rwandais 1959-1994, Paris, La Découverte, 2007.

Bourdieu : réceptions et appropriations

L’appropriation du savoir sociologique par les acteurs peut-elle contribuer à une évolution de leurs représentations et de leurs pratiques ?


Un renouveau de la critique syndicale ?

L’engagement de Pierre Bourdieu pendant les grèves de 1995 ne signifie pas pour autant qu’il menait une réflexion approfondie sur le mouvement syndical et en appréhendait toutes les contradictions. C’est en fait un rapport politique au syndicalisme qu’il a affirmé.


La philosophie critique : porte-parole de la souffrance sociale ?

Quel cas faire de l’usage par Pierre Bourdieu de la catégorie de porte-parole ? Cette notion n’est d’emblée pas séparable d’une problématique que Bourdieu a fortement contribué à populariser, celle de la souffrance sociale. En fait, le concept de porte-parole décrit un type de critique adapté à la situation sociale actuelle.


Quelle critique après Bourdieu ?

et

Dans l’espace délimité des démarches qui affirment que la sociologie a pour vocation de contribuer à plus de justice sociale et de démocratie les voix de la critique prennent des chemins pluriels.


Objectivation sociologique, critique sociale et disqualification

"Le plaisir de se sentir malin, démystifié et démystificateur, de jouer les désenchantés désenchanteurs, est au principe de beaucoup d’erreurs scientifiques."


Politique de l’engagement sociologique

La question de l’efficacité de la critique est prise entre la croyance de l’impuissance et dans l’illusion démocratique. Sa réception et son appropriation sont cependant possibles, sous certaines conditions sociales.


La critique féministe et La domination masculine

, , , et

Retour sur les apports et les limites de la sociologie de Bourdieu dans l’étude des rapports sociaux de sexe et de genre et sur la question de l’articulation de la démarche scientifique et de l’action politique dans la posture critique.


La banlieue dans le néo-polar : espaces fictionnels ou espaces sociaux ?

Quelle est l’image des banlieues véhiculée dans les polars ? Relève-t-elle de la fiction, de la réinvention ou de la peinture sociale ?


A quoi ressemblera la France de Nicolas Sarkozy ?

Services publics, impôts, santé, libertés, politique internationale…un programme de régression sociale et de crispation autoritaire. Un film de Thomas Lacoste.


La France qui se lève tôt se réveillera-t-elle à temps ?

Par des manifestations matinales, un collectif démontre que la France qui se lève tôt ne vote pas forcément Sarkozy et explique combien le programme du candidat de l’UMP défavorise les travailleurs.


Les sept péchés capitaux de Sarko

Les propositions fiscales de Sarkozy ne profiteront pas aux salariés même s’ils travaillent plus, mais aux plus riches qui, eux, sont certains de s’enrichir davantage en spéculant.


L’histoire par Nicolas Sarkozy : le rêve passéiste d’un futur national-libéral

Jaurès, Ferry, Blum, De Gaulle, Mai 68, les conquêtes coloniales… Quelle légitimation le candidat de l’UMP cherche-t-il à tirer de cette accumulation hétéroclite ?


La double peine est morte. Vive la double peine !

En 2002, Nicolas Sarkozy lance une réforme de la double peine. Prenant de cours les associations, le ministère de l’Intérieur préconise des mesures cosmétiques. Retour sur un effet d’annonce.


Les intellectuels polonais contre la vérification du passé communiste

Recherche des anciens collaborateurs de la police secrète coupables d’actions criminelles, ou règlement de comptes avec l’opposition de gauche ? De la campagne de vérification du passé en Pologne.


Le monde des exclus de Fred Vargas : l’épopée de la rue contre le réalisme social

Métaphore du réel ou utopie sociale ? La rue occupe une place déterminante dans l’œuvre de Fred Vargas, qui porte, aux lisières du roman noir, la marge au cœur de la littérature.


Dubaï, entre la peur et l’opulence (II)

Deuxième épisode de notre saga sur Dubaï. Loin de venir du pétrole, la richesse de l’émirat est basée sur l’accumulation financière, la spéculation immobilière et le blanchiment.


La société du précariat

En pleine crise du travail, pour garantir les droits sociaux et la protection des individus, il devient impératif d’articuler la mobilité à la protection des travailleurs. Entretien vidéo.


Penser l’exode de la société du travail et de la marchandise

Le philosophe André Gorz revient sur sur la dynamique du capitalisme financier et sur les raisons qui permettent de voir dans le revenu social garanti (RSG) une occasion de sortir du capitalisme.


Comme si la mort au travail était acceptable

Les candidats à la présidentielle veulent redorer la « valeur travail » sans jamais faire le lien avec la santé publique.


Quand l’Europe s’autodétruit

Compte-rendu de l’ouvrage d’Enzo Traverso, "A feu et à sang. De la guerre civile européenne (1914-1945)", Stock, Paris, 2007.


La politique des classes à la française

Comment les partis politiques, et les formations de gauche en particulier traitent (ou pas) des classes sociales ? Quelles représentations de ces dernières cherchent-elles à mobiliser ?


Voyage dans la galaxie décroissante

La décroissance : le terme interpelle, pose question, se retrouve dans des endroits improbables et prend bien des gens au dépourvu. Nous en traçons ici un petit panorama descriptif, en attendant d’entrer dans le détail des problématiques qui sont ainsi mises à l’agenda.


En Algérie, la guerre perdure

Un an et demi après le référendum sur la "charte pour la paix et la réconciliation" proposant aux combattants islamistes ayant déposé les armes l’abandon des poursuites judiciaires, et l’indemnisation des familles de victimes du terrorisme, chaque jour apporte aux Algériens son lot de morts, de blessés et de désolation. Dans l’indifférence générale. Témoignage exceptionnel d’une figure historique de l’opposition au régime, militant des droits humains depuis plus de vingt ans.


Les services publics au concret

Quelles sont les représentations des services publics et les attentes à leur égard dans les quartiers populaires des banlieues françaises ?


Leçons d’autogestion

Retour sur la lutte de l’usine Lip en 1973, ses expériences de pouvoir ouvrier et son rêve auto-gestionnaire.


En Guinée, le réveil démocratique ?

Après des semaines d’émeutes et de répression, un gouvernement vient d’être nommé à Conakry. Pour les syndicats qui ont mené la contestation, une nouvelle étape commence.


Keith Ellison, candidat musulman malgré lui ?

Depuis novembre 2006, Keith Ellison, démocrate du Minnesota siège à la Chambre des représentants. Que signifie aujourd’hui être un élu musulman au Congrès des États-Unis ?


"J’ai changé, toi non plus"

Comment Ségolène Royal est devenue un « homme politique » tandis que Nicolas Sarkozy plaçait plus qu’aucun autre la virilité au cœur de son identité de candidat.


Le nationalisme « soft » de Nicolas Sarkozy

Les discours de Nicolas Sarkozy sur l’immigration et l’identité nationale peuvent être qualifiés de « nationalistes ». Mais il s’agit d’un nationalisme « soft » adapté aux lois de la démocratie télévisée auxquelles nous sommes soumis aujourd’hui.


La France et ses étrangers

« Subie », « choisie » ou ignorée, l’immigration est un laboratoire de politiques répressives qui dissimulent leur brutalité derrière la rationalité gestionnaire de leur discours. Entretien vidéo.


La "dame de fer" néerlandaise, un modèle pour Nicolas Sarkozy ?

Source d’inspiration du ministère de l’immigration et de l’identité nationale, le ministère de l’intégration des Pays-Bas s’en distingue, exigeant des "autochtones" des efforts envers les étrangers.


Des Français pas tout à fait comme les autres

Visant à célébrer l’entrée des nouveaux venus dans la citoyenneté française, les cérémonies de naturalisation consacrent en réalité la déficience symbolique de ce statut.


Le retour de la race

Comment les fantasmes de la race et le racisme se transforment en s’appuyant sur la reconfiguration de l’"ennemi intime", souvent sous couvert d’universalisme.


Le centrisme, erreur anthropologique et Bayrou, vote révolutionnaire

François Bayrou offre peut-être la possibilité de rompre, à son corps défendant, avec l’indifférenciation droite-gauche, c’est-à-dire le déni de la conflictualité fondamentale de la vie politique.


Sans-papiers : l’autre « chiffre » de la politique d’expulsion

L’équivalent du déficit annuel de l’assurance vieillesse : c’est le coût des expulsions réalisées par le ministère de l’Intérieur depuis 2003.


L’éducateur photographe

D’un côté : L’insalubrité, le pauvre, l’enfant en famille ; de l’autre : les lieux de rédemption, le foyer pour célibataires : à Montréal, entre 1937-1955, la photographie renseigne la médecine et le travail social.


Histoire(s) de Mouvements

Du militantisme étudiant à l’eurocommunisme, de la tentative de rénovation du PCF à l’altermondialisme, le parcours de Gilbert Wasserman, fondateur de Mouvements, épouse l’histoire de la gauche française.


Penser le travail, une urgence politique

Que se cache-t-il derrière le retour en force de la valeur travail dans les discours des candidats à la présidentielle ? Réponses du psychiatre et psychanalyste Christophe Dejours. Entretien vidéo.


Dubaï, entre la peur et l’opulence (I)

Plongée dans Dubaï, mélange fascinant et terrifiant de capitalisme sauvage, d’absolutisme féodale et d’extravagance urbanistique. Par le journaliste américain Mike Davis, auteur de City of Quarz.


Démolir et reloger

Comment le gouvernement peut à la fois, en apparente contradiction, mener une politique de démolition de logements sociaux et promouvoir le droit au logement opposable.


Dix intellos qui n’en ont pas

Qu’ils veuillent « changer la gauche » ou qu’ils soient « tentés » par la droite, les « intellectuels français » ne se déclinent qu’au masculin.

Cliquer ici pour lire le dossier


La démocratie performative…de mes couilles en plastoc

Echec de la promesse de démocratie participative de Ségolène Royal : elle aurait pu être performative, elle n’est que normative


Dire le droit pour quels droits ?

Trop visible sans être bien connue, exposée politiquement et médiatiquement tout en étant peu ou mal réformée, l’institution judiciaire reste trop peu présente dans le débat politique.


C’est par les autres que la France doit s’intéresser à elle-même

La France doit se décentrer d’elle-même et repenser ses frontières en s’ouvrant aux Suds.


Se sentir attaquée par la société française en tant que noire

Il n’y aura pas de vivre ensemble sans décolonisation des imaginaires, pas d’imaginaire décolonisé sans ouverture à la diversité artistique et à la singularité d’expression.


Le défaut de souci des autres, point aveugle de la campagne

La montée des logiques gestionnaires dans le sanitaire et le social va de pair avec l’expansion du discours compassionnel : de moins en moins de solidarité, de plus en plus de suspicion et de contrôle.


Avec le repli identitaire, la crispation autoritaire

En omettant de parler de l’Europe, les candidats à la présidentielle deviennent néo-conservateurs.


Une campagne d’idées sans auteurs

L’absence de contrepoids aux intellectuels médiatiques n’a jamais été aussi criante : décor politique d’une campagne électorale où les « intellectuel-l-es spécifiques » peinent à trouver leur place.


Un mariage et trois enterrements

Cette campagne présidentielle est un enterrement du féminisme sous la forme radicale et revendicatrice qui a toujours été sa source vivante.


« Maman pour la paix », une trajectoire à gauche

Souvent présentée comme une figure singulière et iconique, Cindy Sheehan, la « Peace mom », est en réalité emblématique de la politisation du mouvement anti-guerre américain.


Défendre le régime de l’intermittence pour tous…

Confondant " travail " et " emploi ", aucun candidat ne semble voir la disparition du modèle qui garantissait la continuité du revenu dans l’emploi discontinu


Manif de droite

Des vidéos (ici et ici) et des photos de la manif qui a traversé Paris avec des slogans tels que "Du kärcher pas du Kouchner !" ou "Tous en Suisse ! Tous en Suisse ! Ouais"…

Sarkozy élu : cinq ou dix ans de galère ?

Nicolas Sarkozy a donc été élu. Il en rêvait depuis si longtemps et on nous l’avait tant annoncé dans tous les sondages lors de ces derniers mois que le résultat semblait acquis d’avance. En ce sens, sa victoire constitue un non-événement. En dépit d’une campagne longue et intense qui aura passionné les Français, démenti les thèses sur une « société dépolitisée », réduit le score de l’extrême droite, et largement mobilisé les foules. Malgré la dynamique enclenchée par Ségolène Royal  bien peu d’observateurs auraient misé il y a ne serait-ce qu’un an sur sa présence au second tour – qui a su inventer un nouveau (...)

Faites un don Contribuez à Mouvements Les auteurs de Mouvements La newsletter Liens et Syndications