RTL
Pour joindre l'émission en cours, les jeux ou encore RTL, composez le 3210
sur RTL Yahoo! Envoyer
accueil /  info
 / article
Il y a des craintes pour la rentrée, à cause de la flambée des matières premières agricoles(<EM>DR</EM>) Il y a des craintes pour la rentrée, à cause de la flambée des matières premières agricoles(DR)
POUVOIR D'ACHAT 29/06/07
Menace de hausse sur les produits alimentaires

F audra-t-il dépenser plus pour se nourrir ? Tout indique aujourd'hui que la rentrée sera chère dans les rayons des grandes surfaces. La raison: une flambée des matières premières agricoles : 40% de hausse pour le beurre industriel, 30% pour les oeufs, 60% pour le cacao et plus encore pour la poudre de lait. La guerre des distributeurs devrait atténuer ces hausses, mais les ménages les plus modestes risquent dêtre les plus touchés.

Les explications de Virginie Garin
En images
En vidéo
Plus d'infos
A lire aussi
Imprimer
Envoyer

PUBLICITE
Flambée des prix des produits agricoles

Les produits alimentaires, redevenus plus sages après une envolée des étiquettes au moment du passage à l'Euro, pourraient de nouveau augmenter. En cause, la flambée des cours des matières premières agricoles, due aux dérèglements climatiques, aux mauvaises récoltes et à une forte demande pour de nouveaux débouchés comme les biocarburants. En France par exemple, la secherese de l'été dernier a fait chuter les rendements de l'orge, et donc grimper les prix. De même en Australie, en Ukraine, au Mexique, grands pays producteurs de lait et de céréales. Du coup, les cours du beurre, de la poudre de lait, et du blé s'envolent.

Il y a cependant d'autres explications que le climat. Autrefois, la voaction des produits agricoles était de nourrir les hommes et le bétail. Aujourd'hui se sont créés de nouveaux débouchés, comme les biocarburants. Les agriculteurs vendent leur blé, leur tournesol, leur colza, pour faire l'essence. Comme la surface agricole n'est pas extensible, cela fait grimper les cours.



Des répercussions en grande surface ?

Cette hausse aura-t-elle des répercussions inévitables sur les produits de grande consommation ? Pour l'instant, ce n'est pas évident. En effet, il n'y a pas eu dans les magasins de hausse des prix, car le marché est très concurrentiel. Les distributeurs ont réussi à amortir la hausse, souvent au détriment des producteurs. Ils ont fait pression, mais cette situation ne va pas durer longtemps. Car si les cours continuent de flamber, il devrait y avoir une répercussion sur le prix du lait, du pain et des biscuits ( faits avec de la poudre de lait, de la farine et de la bière). Et cela, dès la rentrée sans doute.

Mais de combien les prix pourraient-ils augmenter ? Aucune filière n'est capable de le dire. La guerre des distributeurs devrait atténuer ces hausses, car ces derniers pourraient réduire leurs marges. Mais il y aura une hausse et ce sont les ménages les plus modestes qui seront les plus touchés. Car si la part de l'alimentation a beaucoup baissé dans le budget des Français, elle reste très importante chez les familles défavorisées.

A.C. avec V.Garin


Haut de page
HAUT DE PAGE
Alertes SMS RTL Info : recevez par SMS les alertes de la rédaction RTL
Pour nous contacter - Mentions légales - RTL en RSS