14 avril 2007
   
Retour accueil
 
 
Imprimer Imprimer la page Envoyer par mail
Envoyer l'article à   :
(entrez l'adresse électronique du destinataire)

De la part de  :
(entrez votre nom)

(entrez votre adresse électronique)


Arno Klarsfeld persiste dans la diffamation

publié le samedi 14 janvier 2006.

Arno Klarsfeld persiste dans la diffamation

Communiqué du MRAP NATIONAL

Arno Klarsfeld persiste dans la diffamation Lors de l’émission "on a tout essayé" animée par Laurent Ruquier, mercredi 11 janvier, sur France 2, Arno Klarsfeld a déclaré « /le MRAP souhaite la disparition de l’Etat d’Israël/ ». Samedi dernier sur la même chaîne, dans l’émission de Thierry Ardisson /Tout le monde en parle/, il avait déjà réitéré les propos tenus le mardi 27 décembre sur France Inter : « /Mouloud Aounit est peut-être sur la même ligne que le président iranien (Mahmoud Ahmadinejad) qui estime que les Juifs n’ont rien à faire au Moyen-Orient/ ». Ces propos diffamatoires constituent une fois de plus une insulte inadmissible à l’encontre du MRAP, des résistants qui l’ont créé, de ses militants passés et présents et de ses combats infatigables contre toutes les formes de racisme. Le Mrap a bien contesté la "légitimité" d’Arno Klarsfeld pour diriger une mission sur la loi du 23 février sur la colonisation. A ses yeux, en effet, Arno Klarsfeld ne possède pas les compétences requises sur le plan de l’Histoire pour appréhender dans toutes ses dimensions la question complexe de la colonisation française. Le MRAP estime d’autre part, compte tenu des positions défendues par A. Klarsfeld à propos de la guerre déclenchée par les Etats-Unis contre l’Irak ainsi que de son engagement dans l’armée israélienne pour servir spécifiquement dans les Territoires occupés, qu’Arno Klarsfeld peut fort difficilement adopter une approche impartiale sur la question de la colonisation. La seule réponse d’Arno Klarsfeld a des griefs purement politiques est le renvoi au communautarisme et le mensonge délibéré à l’encontre de notre Mouvement. Devant cette nouvelle ignominie, le MRAP tient à rappeler sa position qui n’a jamais changé depuis 1967 : « /Une Terre, Deux Peuples, Deux Etats/ ». Ce qui renvoie clairement à la création d’un Etat palestinien viable, dans les frontières de 67, au coté de l’Etat israélien, l’un et l’autre dans des frontières sûres et reconnues. Si Arno Klarsfeld préconise depuis peu une solution au conflit israélo palestinien basée sur « /deux peuples, deux Etats/ », le MRAP rappelle qu’Arno Klarsfeld, dans un article du /Monde/ paru le 4 décembre 2001, écrivait : « /On peut se demander, enfin, quelle logique il y aurait à un Etat palestinien exigu, divisé et surpeuplé, alors que la Jordanie est vaste, peu peuplée et habitée majoritairement par des Palestiniens./ ». Le MRAP, profondément attaché à la liberté d’expression, ne peut cependant que déplorer les invitations unilatérales faites à Arno Klarsfeld de s’exprimer sur l’ensemble des chaînes publiques, sans que le MRAP puisse également bénéficier d’un légitime droit d’expression. Le MRAP saisit donc le CSA et la direction de France télévision pour demander un traitement équitable. Arno Klarsfeld, qui a déjà été condamné pour diffamation à l’encontre du MRAP, s’acharne cependant dans une voie qui ne peut que le décrédibiliser. Paris, le 10 janvier 2006.


Haut   Accueil

Pour toute suggestion : Webmaster CCIPPP Copyright © Tous droits réservés - Site réalisé par : CCIFP