MAIRIE   

  

    DECOUVRIR    

  

   VIVRE   

  

   ENTREPRENDRE   

  

   ACTUALITES   

  

   LE TOUR   

  

Rechercher

 

 


  DECOUVRIR > Histoire et patrimoine > Clairière de l Armistice
 
Clairière de l Armistice

Située sur la D546 entre Rethondes et Compiègne, cette clairière et ce musée sont le symbole de la fin d'un cauchemar.

Clairière de l'Armistice
La Clairière, en pleine forêt - Photo JP Gilson

La clairière historique de 100m de diamètre se situe sur le territoire de Compiègne (et non Rethondes) dans laquelle se trouvent notamment les monuments commémoratifs de l’Armistice du 11 novembre 1918, la statue du Maréchal Foch et le musée.

La confusion entre Rethondes et Compiègne s’explique par la présence d’une gare portant ce nom de Rethondes sur la voie ferrée menant à Soissons.

Bien qu’étant sur la commune de Compiègne, cette gare ne pouvait pas en porter le nom, déjà donné à la gare principale. Le choix se reporta alors sur le nom d’un village plus éloigné, Rethondes. C’est de cette gare que partait la voie ferrée bifurquant en épi pour l’artillerie lourde, à l’abri de la futaie.

C’est dans le wagon n°2419D que le Maréchal Foch, généralissime des armées alliées, y reçut les plénipotentiaires allemands et leur dicta le texte de l’armistice de 1918 et marqua la fin de la Grande Guerre.

Le 22 juin 1940, Hitler parodia cette cérémonie sur les mêmes lieux. Un autre armistice beaucoup moins glorieux fut signé dans ce même wagon sous le gouvernement Pétain. 
 
Aménagée en 1922 par Magès (architecte), la Clairière de l’Armistice restera le symbole de la Victoire et de la Paix.

Le Musée de l'Armistice


Photo JP Gilson


Créé en 1927, il fut entièrement détruit en juin 1940 par Hitler. A l'exception de  la statue du Maréchal Foch, tout fut emporté par les Allemands, notamment le wagon original qui fut détruit à Thuringe (Allemagne) sur l’ordre de Hitler par les SS en 1945. 

A l'exception de ce wagon qui dut être remplacé par une voiture similaire, tout a été retrouvé et reconstitué en 1950, à l'identique du musée de 1927, grâce notamment aux précieux souvenirs qui avaient été heureusement cachés.


Cliquer pour agrandir

Intérieur du wagon de l'Armistice - Photo JP Gilson

Une deuxième salle fut ajoutée en 1960 et deux autres, consacrées aux armistices de 1918 et 1940, furent ouvertes au public en 1993.

        Salle 1 : le wagon de la signature de l’armistice
        Salle 2 : les stéréoscopes et photographies du conflit 14-18
        Salle 3 : l’armistice de 1940 (journaux, photos, documents et  mannequins)
        Salle 4 : l’armistice de 1918 (journaux, photos, documents et mannequins)

* Le musée est ouvert tous les jours sauf le mardi :
     - du 15 octobre au 31 mars de 9h à 12h et de 14h à 17h30
     - du 1er avril au 14 octobre de 9h à 12h30 et de 14h à 18h

* Tarifs :
     - adultes : 4€
     - 7 à 13 ans et groupe de plus de 30 personnes : 2€
     - groupe scolaire jusqu’en 3ème : gratuit
     - groupe scolaire à partir de la seconde : 2€

* Accès :
     - route ou autoroute : A1, sortie Compiègne Sud
     - centre-ville : suivre Soissons- Reims
     - train : gare de Compiègne
 

RENSEIGNEMENTS
 


Wagon de l’Armistice
Route de Soissons
60200 Compiègne
Tel : 03.44.85.14.18
 

 

 

  |   Accueil   |   Contact   |   Plan du site   |   Informations légales   |