Des influences islamiques ?

Il suffit de connaître un tant soit peu l'univers de Dune pour se rendre compte de l'analogie faite entre l'épice, substance vitale à la survie de l'Empire, les luttes pour en contrôler les ressources et le pétrole, matière au moins aussi importante dans notre société actuelle. Si ce rapprochement peut paraitre évident, il en va tout autrement quand il s'agit de relever les nombreuses références plus subtiles au monde islamique.

Le contenu de cet article provient en grande partie de l'article rédigé par Khalid M. Baheyeldin et disponible à cette adresse : Islamic themes in Frank Herbert's "Dune".

Aba عبا


L'Aba est une robe ample, généralement noire, portée par les femmes fremen. Ce terme semble directement dérivé du mot actuel Abaya عباية. Cet habit est celui des musulmanes depuis des siècles.

Adab أدب


La mémoire qui exige et qui s'impose à vous. En arabe, adab signifie « les moeurs » mais également « littérature, belles lettres ».

Al-Lat اللات


Le soleil originel de l'humanité et par extension, tout soleil d'un système. Al-Lat était une déesse de la période pré-islamique, l'équivalent de la Vénus grecque.

Alam al-Mithal عالم المثال


C'est le monde mystique des similitudes où cessent toutes limitations. Le terme semble être dérivé des traditions mystique du Soufisme. En arabe, il signifie « Le Monde des similitudes ».

Alia عالية ou علية


Alia est la soeur de Paul. Les descendantes du prophète Mahomet sont souvent nommées Alia, ce qui signifie « Aimée d'Allah ».

Aql عقل


Il s'agit de l'épreuve de raison fremen. Le terme arabe peut prendre plusieurs significations telles que « l'esprit », « la logique » ou encore « la raison ».

Auliya أولياء


Dans la religion des Vagabonds Zensunnis, elle est la femelle à la main gauche de Dieu. En arabe, auliya أولياء est le pluriel de wali ولي qui signifie « un allié » et, selon certaines traditions islamiques, « un allié de Dieu » ce qui peut se traduire grossièrement par « saint ».

Ayat آيات


Les signes de la vie chez les fremen ; communément associé avec le Buhran برهان (les preuves de vie). Ayat possède la même signification en Arabe ; il désigne également les versets du Coran (aya آية au singulier pour un verset). Buhran signifie « la preuve » en arabe.

Bakka بكاء


Dans les légendes fremens, désigne celui qui pleure pour toute l'humanité. En arabe, ce mot désigne quelqu'un qui pleure souvent. Dans l'Islam primitif, il désignait celui qui pleure de pitié et de peur/respect pour Dieu.

Baklawa بقلاو


Pâtisserie à base de sirop de datte. Au Moyen-Orient, il existe une pâtisserie faite à base de sirop mais pas de datte (seulement du sucre). On en fait du nord de la Turquie jusqu'à la péninsule arabique, en passant par l'Égypte et le Moyen-Orient.

Baraka بركة


Désigne un homme saint aux pouvoirs magiques. En arabe, ce mot signifie « les bénédictions ». On peut aussi l'utiliser en tant qu'adjectif pour désigner les hommes pieux, considérés comme pieux ou qui peuvent accorder des bénédictions aux autres.

Bashar بشار


Le Bashar est un officier sardaukar. C'est un ancien nom arabe qui est usité depuis au moins le premier siècle de l'hégire. Il est encore en usage aujourd'hui (par exemple, le prénom de l'actuel président syrien est Bashar).

Bi-lal kaifa بلا كي


Amen (littéralement « Toute autre explication est inutile »). Dans le discours théologique islamique, il se rapporte à une ancienne controverse sur les attributs de Dieu (le visage, les mains...) et comment les différents groupes les interprétaient. Les traditionalistes les acceptent tels quels « sans autre explication » tandis que les rationalistes (par exemple Mu'tazili) choisissent d'y voir une allégorie. La phrase Bi-La Kaifa signifie « sans autre explication » et n'est guère plus utilisée que dans les cercles théologiques. Il est extraordinaire qu'Herbert ait eut connaissance de ce terme et l'ait utilisé.

Bled بلاد


Désert plat. Ce terme pourrait dériver de بلاد (Belad) qui signifie pays.

Bourka برقع


Manteau isolant porté par les Fremen dans le désert. En arabe classique, Burqu' désigne n'importe quel voile, qu'il soit destiné à des hommes, des femmes ou même des animaux (par exemple, les éléphants utilisés par les Perses lors des batailles ou les chameaux dont la tête était recouverte de manière à ce qu'ils ne s'effraient pas). Aujourd'hui, il désigne la robe des femmes. En Égypte, Burqu' désigne le voile que les femmes portent lorsqu'elles sont en public. Dans d'autres pays tels que l'Afghanistan, ce mot (Bourqua en français) désigne le voile intégral recouvrant tout le corps et ne laissant qu'une grille à hauteur des yeux.

Caid قائد


Un officier sardaukar dont le rang est supérieur au Bashar sans toutefois être égal au Burseg. En arabe, ce terme signifie « le commandant » ou « le chef ».

Dar al-Hikman دار الحكمة


École religieuse de traduction et d'interprétation. Au IXe siècle, le calife abbaside Al-Mamun fonda une académie de traduction et d'enseignement et la nomma Dar al-Hikma, ce qui signifie « Maison de la Sagesse ».

El-Sayal السيال


La « pluie de sable ». Masse de poussière soulevée à une altitude moyenne (environ 2000 mètres) par une tempête Coriolis et qui, en retombant au sol, ramène fréquemment de l'humidité. En arabe, la préposition El signifie « le ». Sayal est dérivé de la racine « s'écouler ».

Erg عرق


Mer de sable en langue fremen. Dans les dialectes de la péninsule arabique, la lettre ق est prononcée comme le « G » de Gare. La signification de ce mot est la même en arabe qu'en fremen et le pluriel est عروق.

Fai فئ


Le tribut de l'eau, principal impôt sur Arrakis. Dans la loi musulmane, فئ désigne les revenus de l'agriculture.

Fedaykin فدائيين


Les Fedaykin sont les commandos de la mort fremens menés par Paul Atréides. Guerriers fanatiques, ils ne craignent pas la mort et suivent aveuglément leur chef au combat. Ce terme a probablement été tiré de l'arabe Feda'yin qui était utilisé pour désigner la guerilla palestinienne dans les années 60. Le mot a ensuite été repris par Saddam Hussein qui appelait ainsi ses propres forces de guerilla.
Notez que le « k » n'est ici pas le son correct mais devrait plutôt être prononcé suivant le « hamza » arabe. Certaines cultures transforment le hamza en un « k », au moins à l'écrit ; par exemple en Indonésie, Mu'min (croyant) peut être écrit Mukmin. Ceci pourrait-il être un autre indice quant à l'endroit d'où Herbert tirait ses termes ?

Fiqh فقه


Connaissance, loi religieuse. L'une des origines semi-légendaires de la religion des Vagabonds Zensunni. Ce terme est un terme purement islamique qui désigne la jurisprudence islamique. Il signifie littéralement « la compréhension ».

Ghafla غفلة


S'abandonner à la distraction. Se dit d'une personne à laquelle on ne peut se fier. En arabe, se dit d'une personne qui n'est pas alerte.

Ghanima غنيمة


Ghanima est la soeur jumelle de Leto II, l'Empereur-Dieu de Dune. Ghanima signifie « Prise de guerre » pour les Fremen. En arabe, Ghanima provient de la racine GH-N-M qui signifie « gagner », « remporter ». Beaucoup de noms propres arabes l'utilisent, par exemple Ghanem, Ghannaam. Prononcé avec une voyelle « i » longue, GH-N-M signifie « butin de guerre» en arabe ».

Ghola غول


Les Gholas sont des clones issus des cuves axlotl des Tleilaxu. Le terme pourrait être dérivé du mot « goule » غول, créature de la mythologie arabe.

Gom Jabbar جبار


Aiguille enduite de poison et utilisée par les rectrices du Bene Gesserit lors de l'épreuve d'humanité. Il a également été utlisé par Alia pour tuer son grand-père, le Baron Vladimir Harkonnen. « Jabar » pourrait être une variation de l'arabe Jabbar جبّار qui signifie « puissant » et qui, sous la forme Al-Jabbar est un des noms donnés à Dieu.

Hajj حج


Le saint voyage. Dans l'Islam, ce terme fait référence à l'obligation pour toute personne capable physiquement et financièrement de partir en pélerinage à la Mecque au moins une fois dans sa vie.

Hajra هجرة


Voyage de recherche ; Hijra en arabe, ce qui signifie « l'immigration ». Dans l'Islam, il fait référence à la période durant laquelle Mahomet partit de la Mecque pour s'installer à Médine. Cet évènement marque le début du calendrier islamique.

Hal yawm ها اليوم


Exclamation fremen signfiant « Enfin ! ». Ce terme est utilisé dans beaucoup de pays arabes et signifie « aujourd'hui ».

Ibad (yeux de l') عباد


Effet caractéristique de l'Epice qui fond le blanc de l'oeil et l'iris en un bleu foncé. Ibad pourrait être dérivé de l'arabe عباد qui est le pluriel de عبد et signifie « esclave » ou simplement « personne ».

Ibn qirtaiba إبن قرتيبة


« Ainsi vont les saints mots... ». Début rituel de toute incantation religieuse fremen. Ibn signifie « Fils de ». Le terme pourrait dont faire référence à une personne qui serait le fils de Qirtaiba, l'auteur des textes. Qirtaiba pourrait être dérivé de قتيبة, nom d'un auteur connu, ou de قرطبة, référence à la ville de Cordoue. Beaucoup d'auteurs de livres traitant de questions arabes et islamiques étaient originaires de cette cité et avaient le titre de قرطبي, soit Qurtubi.

Ichwan Bedwine إخوان بدو


Fraternité des Fremen sur Arrakis. Ikhwan signifie fraternité ou fratrie et était utilisé autrefois dans des termes tels que Ikhwan al-Safa إخوان الصفا mais est toujours utilisé de nos jours dans des termes tels que l'organisation politique de la Fraternité musulmane الإخوان المسلمو. Bedwine pourrait être dérivé de Bedouin بدويين.

Ijaz إعجاز


Prophétie qui, par sa nature même, ne peut être niée. En arabe, ce terme fait référence à une action miraculeuse qui ne peut être réitérée que par un prophète.

Ilm علم


Théologie. Science de la tradition religieuse. En arabe, ce terme signifie « la science », « le savoir ».

Istislah إستصلاح


Règle établie pour le bien général. Annonce généralement une mesure brutale. Ce mot est utilisé aujourd'hui dans le monde arabe (spécialement en Égypte) pour désigner la récupération des terres. Il pourrait aussi signifier réforme.

Jihad جهاد


Le terme de Jihad est aujourd'hui rattaché à la guerre déclarée par les islamistes à l'Occident et rappelle les images du 11 septembre et des attentats suicide en Israël. Dans Dune, il regagne une signification plus réaliste : une lutte pour la justice pouvant passer par la rébellion ou la résistance armée. Les Harkonnens et les Sardaukars impériaux sont perçus comme des oppresseurs et les Fremens (plus particulièrement les Fedaykins) prennent les armes pour leur résister. Frank Herbert a donné le nom de Jihad à cette lutte et celle-ci se révèle être très proche du vrai concept de Jihad.

Jubba جبة


Cape portée en toute occasion par-desuus le distille. En arabe, ce terme fait référence à une robe ample, portée dans des pays tels que l'Égypte, par exemple par les diplomés de l'université Al Azhar.

Karama كرامة


Miracle. Action du monde spirituel. Dans l'Islam, désigne un acte semi-miraculeux provenant d'une personne pieuse qui n'est pas un prophète. Si un prophète a pris part à cette acte, celui-ci devient un miracle à part entière.

Khala خلا


Invocation traditionnelle destinée à calmer les esprits courroucés que l'on mentionne. En arabe, ce terme fait référence à de grands espaces, au vide...

Kindjal خنجر


Epée courte à double tranchant, légèrement courbe, longue d'environ 20 cm. En arabe, ce terme s'écrit Khinjar et désigne une dague. Kindjal est un terme répandu dans les régions du Caucase et d'Inde pour désigner certains types d'épées courtes.

Kiswa كسوة


Tout dessin appartenant à la mythologie fremen. Le terme arabe pourrait se référer à كسوة (kiswa), signifiant « couverture », en référence aux vêtements pour enfants. Il pourrait aussi être dérivé de قصة (qissa), signifiant « histoire ».

Kitab al-Ibar كتاب العبر


Manuel religieux et pratique rédigé par les Fremens. En arabe, kitâb signifie « livre » et ibar correspond à des histoires contenant une morale. On fait souvent référence au Coran sous le nom Al-Kitâb.

Krys


Le Krys est le couteau sacré des Fremens fait avec une dent du ver des sables. Il existe deux armes portant ce nom. La première est une dague à lame ondulée qui était utilisée en Malaysie, en Indonésie et aux Philippines (à noter que le mot kris provient du malaysien hiris signifiant « couper ». La deuxième est une large épée marocaine à double tranchant d'environ 55 cm de long.

La, la, la لا لا لا


Exclamation de chagrin chez les Fremens. Egalement utilisé pour exprimer son refus définitif. Le mot arabe ل (la) signifie « Non ».

Liban لبان


Infusion de farine de yucca. A l'origine, boisson à base de lait aigre. En arabe, liban désigne la sève d'un certain arbre et possède des vertus aromatiques et médicinales.

Lisan Al-Gaib لسان الغيب


Pour les Fremens, il est « La voix d'ailleurs », le prophète étranger dans les légends messianiques. En arabe, on peut décomposer ce terme en deux mots. Lisan qui signifie littéralement « langue » mais qui peut se comprendre comme « l'orateur » et ghaib qui signifie « inconnu » ou « celui qui n'est pas révélé » ou « les Choses inconnues qui nous arriveront dans le futur ». La croyance que seul Dieu sait ce que nous réserve le futur est un des dogmes de la foi islamique.

Mahdi مهدي


Paul est appelé ainsi par les Fremen. Il représente le messie, « Celui qui nous conduira au Paradis ». Dans l'Islam, le Mahdi (« Guidé par Dieu ») est le messie qui « remplira la terre d'équité et de justice comme elle a été remplie d'oppression et de tyrannie ». Ce personnage occupe une position bien plus centrale dans l'Islam chiite que dans l'Islam sunite qui le classe d'avantage au rang des mythes et légendes.

Maula مولي


Esclave.

Mihna محنة


La saison de l'épreuve qui marque le passage de l'enfance à l'âge adulte pour les Fremens. En arabe, cela signifie « épreuve ».

Mish-Mish مشمش


Abricots.

Misr مصر


« Le peuple ». Ainsi se désignaient eux-mêmes les Zensunni (Fremen). Le terme arabe désigne l'Égypte mais aussi « pays », « terre ».

Mu zein wallah ! مو زين و الله


Expression précédant généralement une malédiction fremen à l'encontre d'un ennemi. Mu zein signifie littéralement « rien de bon » et wallah est une expression permettant de donner plus de force à la phrase. En arabe, mu zein prend la même signification qu'en fremen et wallah est une exclamation de fin signifiant « Je jure par Allah ». Ce terme est aujourd'hui utilisé en argot, principalement dans la péninsule arabique et au Moyen-Orient.

Muad'Dib مؤدب


Paul choisit ce surnom lors de son arrivée chez les Fremens. Il s'agit du nom donné à une petite souris nocturne vivant dans le désert et admirée par les Fremens pour ses capacités de survie. Muad'Dib est également le nom donné à « ceux qui instruisent les enfants ». En arabe, il existe un mot équivalent qui ne se différencie que par son orthographe: Mu'adib. Il signifie « le professeur ». Autrefois, les Califes engageaient un Mu'adib, un professeur privé en somme, pour leurs enfants. Cette pratique semblait cependant également répandue dans d'autres classes sociales.

Mushtamal مشتمل


Petit jardin annexe. Le terme arabe signifie « complexe » ou « enceinte ».

Naib نايب


Chaque tribu fremen est dirigée et représentée lors du Conseil des Chefs par un Naib. Il s'agit d'un mot arabe signifiant « député » نايب qui est encore utilisé aujourd'hui pour désigner les membres du parlement dans les pays arabes.

Nayla نائلة


Nayla est le nom d'une des Truitesses de Leto II. C'est un très vieux nom féminim arabe mais également celui d'une déesse pré-islamique en Arabie.

Otheym عثيم


C'est le nom de l'un des Naibs. Il pourrait être dérivé d'un ancien nom arabe عثمان, un compagnon du prophète Mahomet et son troisième successeur.

Padishah بادشاه


L'Empereur Padishah est le souverain de tout l'univers connu. Le Sultan ottoman de Tuquie et le Shah d'Iran avaient le titre persan de Padishah qui signifie « le souverain, le monarque, le dirigeant ».

Portyguls برتقال


Oranges. En arabe les oranges sont désignées par le mot bortoqal. Le terme est dérivé de l'ancienne dénomination du Portugal : Porto Callis en latin.

Qanat قناة


Canal d'irrigation à ciel ouvert acheminant l'eau à travers le désert, sur Arrakis. Ce terme signifie la même chose en arabe, par exemple dans le Canal de Suez قناة السويس. Ce mot tire son origine du manche droit d'une lance en arabe.

Quizara tafwid ؟ تفويض


Prêtres fremens sous la régence d'Alia. En arabe, tafwid signifie « déléguer ».

Rabban ربان


Le mot Rabban ربان signifie « Pilote de vaisseau » en arabe moderne. Le nom que les fremens lui ont donné est cependant beaucoup plus intéressant : « Mudir Nahya » signifie « Maître Démon » en langue fremen. En arabe, Mudir peut se comprendre comme « le gouverneur » : c'est par exemple le titre donné au gouverneur d'une province en Égypte. « Nahya » apparait assez proche de Na'ya, ce qui signifie « celle / celui qui annonce la mort ».

Ramadhan رمضان


Ancienne période religieuse marquée par le jeûne et la prière. Traditionnellement, neuvième mois du calendrier lunaire et solaire. Dans le calendrier musulman le neuvième mois est le mois du jeûne.

Razzia


Raid de guérilla. Le mot semble avoir des racines arabes de ghazwa غزوة, signifiant une campagne militaire ou bataille de petite envergure. Le terme est aujourd'hui entré dans le langage courant français.

Ruh (esprit) روح


Dans la croyance fremen, partie de l'individu qui est en contact permanent avec le monde métaphysique. En arabe, rûh signifie « âme » ou « esprit » ; par exemple dans al rûh al qudus : « l'Esprit Saint ».

Sarfa صرفة


L'acte de se détourner de Dieu. En arabe, ce terme signifie « quitter » ou « abandonner ».

Sayyadina سيدنا


Le titre donné à la mère de Paul par les Fremens. Il est clairement dérivé de l'arabe Sayyed سيد qui signifie « le maître ».

Selamlik سلاملي


Salle d'Audience Impériale. Ce terme était utilisé pour désigner les salles d'un palais qui étaient accessibles aux visiteurs. Il était utilisé en Turquie et en Egypte mais semble être turc à l'origine.

Shah-Nama شاه نامة


Le Premier livre semi-légendaire des Vagabonds Zensunni. Il existe des chroniques du même nom relatant la vie des rois persans, l'une des plus fameuse étant celle de al-Firdawsi.

Shai Hulud شئ خلود


L'un des noms donnés au ver des sables d'Arrakis. Il signifie « le vieux père éternité ». En arabe, ce terme peut être décomposé en shai (« chose ») et hulud (« éternelle »).

Shaitan شيطان


Dans Les Hérétiques de Dune, Sheeana insiste pour appeler les vers des sables Shaitan. Il s'agit du nom arabe pour « Satan » ou « Le Diable ».

Shari a شريعة


Partie de la panoplia propheticus qui concerne les rites superstitieux. Dans l'Islam, ce terme fait référence aux lois religieuses.

Sietch سيق


Sur Dune, le Sietch est le lieu de vie des Fremens. Il est intéressant de noter les similitudes entre « Sietch » et Seeq qui est un des noms arabes de la ville de Petra entièrement taillée dans la roche et perdue en plein désert.

Sihaya سياحة - صحة


Terme fremen désignant le printemps du désert avec des implications religieuses sur la fécondité et « le paradis à venir ». Ce terme semble être d'origine arabe bien que ce soit assez ardu à déterminer. Il pourrait s'agir de siyaha سياحة (marche, errance) ou encore صحة (la santé).

Sirat صراط


Passage de la Bible C.O. qui décrit la vie comme le passage sur un pont étroit (le Sirat) avec « le Paradis sur ma droite, l'Enfer sur ma gauche, et l'Ange de la Mort derrière moi ». Dans l'Islam, le terme sirat fait référence à un passage entre le Paradis et l'Enfer que les personne devront emprunter le jour du Jugement Dernier. Ce concept n'est pas exclusif à l'Islam, on le retrouve également dans les enseignements de Zoroastre.

Soo-Soo Sook ! سوق


Cri du marchand d'eau sur Arrakis. Sook désigne la place du marché. En Turquie, les marchands ambulants crient Su, soğuk su ce qui se traduit par « Eau ! Eau fraiche ! ». Certains crieront encore Suyu. Su signifie « boisson ». Dans les pays arabes, le Souk désigne un marché.

Subakh ul kuhar صباح الخير


« Comment allez-vous ? » Formule de politesse fremen. En Égypte, c'est le salut du matin (équivalent de bonjour) et signifiant « matin des bonnes choses ». Son écriture exacte est Sabah El Kheir.

Subakh un nar صباح النور


« Bien, et vous ? » Réponse traditionnelle à la formule précédente. En Égypte, réponse à une salutation et signifiant « matin des lumières ». Son écriture exacte est Sabah El Nour.

Tahaddi al-Burhan تحدي البرهان


Épreuve ultime pour laquelle il ne saurait y avoir d'appel (en général parce que son issue est la mort). En arabe, cela signifie « défi de la preuve ».

Taqwa تقوى


Littéralement : « le prix de la liberté ». Quelques chose de grands valeur. Ce qu'un dieu exige d'un mortel. La peur suscitée par cette demande. En arabe et dans l'Islam, ce terme signifie « piété ».

Thufir Hawat ظفير حواط


Mentat et Maître Assassin ayant servi la Maison Atréides durant trois générations. Le nom pourrait avoir des origines arabes. Thufar ظفار est un lieu au Yemen. Il pourrait également provenir de ظافر Thafir qui signifie « victorieux ».

Ulema علماء


Docteur en théologie des Zensunnis. En arabe, ce terme signifie « les scientifiques » mais dans le vocabulaire islamique, désigne un théologien.

Umma أمّة


Membre de l'une des fraternités de prophète. En arabe, ce terme signifie « nations » ou « personnes ». Désigne plus spécifiquement dnas l'Islam la communauté des croyants

Usul أصول


Usul est le nom de guerre donné par Stilgar à Paul. Il signifie « La base du pilier ». La racine arabe A-S-L أصل signifie « la base ». Usul en est le pluriel et est utilisé pour dire « les bases », « les principes », « les méthodes », comme dans Usul Al Fiqh أصول الفقه qui désigne la science des principes de la jurisprudence.

Ya hya chouhada يا حي الشهداء


« Longue vie aux combattants ! » Cri de bataille des Fedaykin. Ya (maintenant) est ici augmenté de la forme hya (maintenant prolongé éternellement). Chouhada (combattants) a ici le sens précis de combattants contre l'injustice. En arabe, Chouhada (ou Shuhada) signifie « les martyrs ».

Ya ! Ya ! Yawm ! يا يا يوم


Chant rythmé fremen pour les rites les plus importants. Ya a le sens de : « Maintenant, faites bien attention ! » La forme yawm accentue l'urgence. Ce chant est généralement traduit pas :« Maintenant, écoutez bien ! ». En arabe, Ya est une préposition utilisée lorsqu'on appelle quelqu'un, comme dans « Eh Fred ! » en français. Yawm signifie « jour ». Ya Yawm peut signifier « Quelle journée ! ».

Nous l'avons vu, la culture arabe occupe une grande place dans le monde fremen imaginé par Frank Herbert mais ce dernier ne s'est pas limité à une influence islamique pour créer l'univers de Dune. Il a vraissemblablement aussi puisé dans la culture européenne (il suffit de relever les termes à consonnance latine du Bene Gesserit) et juive ; ces derniers sont clairement mentionnés dans la Maison des Mères et l'exemple linguistique le plus frappant est sans conteste Kwisatz Haderach. Pour les soeurs du Bene Gesserit, ce terme signifie « Le court chemin ». En hébreux, haderech signifie « chemin » et kfitz « saut ». L'expression Kfitzat Haderch קפיצת הדרך signifie « une avancée sur la route » ou « une avancée dans le voyage ». Frank Herbert a pû lui donner le sens de « une avancée dans l'histoire de l'Humanité ».

Quant aux Soeurs du Bene Gesserit, leurs termes sont clairement dérivés du latin (Missionara Protectiva, Panoplia Propheticus...) ; Bene Gesserit peut d'ailleurs se traduire par « La bonne conduite », « Qui se conduit bien » (cf. Bene Gesserit, origine du nom).

Ne manquez pas de consulter l'article de Claudia Plante-Jourdain sur ce même sujet ainsi que l'article sur les influences du Bene Tleilax

Ce ne sont là que quelques-uns des exemples les plus frappants, il est certain que ce ne sont pas les seuls. Toute contribution à cet article est la bienvenue, n'hésitez pas à envoyer vos remarques à cette adresse : webmaster@dune-fr.com.


2006 Dune-fr.com – Hébergé chez Web Diffusion Media – C.N.I.L n°1075617 – Mis à jour le 30/12/2005 – ContactF.A.Q.