15 octobre 2006

OCTOPUSSY : TENTACLES OF DESIR



artiste :
Katsushika Hokusai - « Octopussy »
artiste : ou « Le Rêve de la femme du pêcheur » - 1814
.
Les japonais (en particulier) ont mis en valeur la dimension fantasmatique de l’ « octopus », la pieuvre. Certes l’occident aussi, mais tandis que celui-ci approchait l’animal mythique sous l’ombre de Thanatos (la pieuvre géante qui dévore l’homme), les japonais, eux, se le sont approprié sous la lumière d’Éros (la pieuvre aux multiples tentacules qui pénètrent la jeune fille). Nombre de mangas érotiques, aujourd’hui, mettent en scène des mutants ou autres monstres extraterrestres nantis de tels pseudopodes pseudosexuels : « hentai tentacle rape ».
.


artiste : X
.
La dimension érotique de l'octopus (du mollusque d’une manière plus géné-rale : mollis, mou) me semble évidente : cela évoque, sur bien des plans, un sexe vivant, autonome, comme séparé du corps de son propriétaire [...] une verge gluante, mouvante, rampante qui pénètre au creux du corps offert (ou livré), comme dans un tunnel souple aux parois de chair douce, tendre et chaude… l’image ne peux qu’émouvoir l’esprit de quiconque se passionne pour ce genre de choses, l’érotisme, les fantasmes, l’obscène…

Nombreux sont les artistes qui ont exploité cette union « contre nature » entre le corps féminin et l’animal monstrueux (quand je dis « monstrueux », ce n’est pas en termes négatifs : le monstre, parfois, peut se révéler d’une intensité érotique fabuleuse). Parmi ces artistes, en voici six, six photo-graphes qui ont su reconnaître et mettre en valeur le rapport plastique entre ce corps du féminin et ce « non-corps » du monstrueux.
.


photo : X
modèle : X
.


photo :
Sabine Schönberger
modèle : X
.


photo : Gianni Candido
modèle : Lucie
.


photo :
Kevin Hundsnurscher
modèle : Joelle
.


photo : Sawatari Hajime
modèle : X
à lire : Sawatari Hajime, Hysteric Ten, Tokyo, Hysteric Glamour, 2004
.
Dans le porno extrême asiatique, on retrouve mis en scène de jeunes filles innocentes aux prises avec de telles créatures issues d’une autre époque, d’un autre monde : anguilles, vers de terre, limaces, concombres de mer, pieuvres, crapauds, salamandres, etc. Le studio japonais « Genki » s’est spécialisé dans ce genre pornographique : Genki, « the strange label which flees in a phantom », quelques images tout droit sorties d’un « imaginaire de la matière » (Cf. G. Bachelard), un imaginaire qui met en scène le corps (les formes) sous le joug de la matière, une matière liquide, vivante, grouillante, gluante, une vie issue des profondeurs lacustres et qui pénètre par sa multi-plicité l’intimité des jeunes « victimes ».

.


vidéos :
Genki (a stylish and cool design brand)
.
Ayant un regard « plastique » sur ces images – et sur l’érotisme d’une manière générale – je ne peux m’empêcher de les trouver belles, vraiment très belles, fascinantes en même temps que dégoûtantes, immondes, abjectes… obscènes. Ces corps investis, infiltrés, pénétrés de toutes parts par ces organes visqueux, aux couleurs lugubres, aux tentacules collantes… tout un tas de matières moles, dégoûtantes, horribles, innommables… et pourtant si troublantes, excitantes, émouvantes ; ces corps féminins, ces formes volup-tueuses, tremblantes de toutes les sensations à la fois répugnantes et exqui-ses que leur offrent ces créatures étrangement inquiétantes… ; tout est là, dans cette limite incertaine (labile) entre le beau et l’horrible, ce que j’aime appeler « l'obscène », phénomène si bien décrit par le poète Rilke :


Car le Beau n’est rien d’autre
Que le commencement du terrible, qu’à peine à ce degré
Nous pouvons supporter encore ; et si nous l’admirons
Et tant, c’est qu’il dédaigne et laisse
De nous anéantir.
.


vidéos :
Genki - « Morale Lesbian Wriggles and Coming Octopus Wriggles »
.

Pour finir, une illustration d'Hajime Sorayama et deux peintures d’un jeune artiste japonais que j’admire, Makoto Aïda, et qui mettent en scène de jeunes et belles nymphes lacustres dans leur milieu aquatique en compagnie de ces monstres érotiques ou plutôt érotisés : tout un mythe.
.


artiste : Hajime Sorayama
.


artiste :
Makoto Aïda - « Yashagaike » - 2004
.


artiste :
Makoto Aïda - « Giant Salamander » - 2003
artiste : acrylique sur bois - 314 x 420 cm
.
Si, à l’occasion, vous découvriez des images ou textes dignes d’intérêt sur le sujet, n’hésitez pas à me les signaler. Je vous remercie d’avance.
Cyprine ♥


artiste : X - Ivory - 76 x 55 x 34 mm - Shugetsu the first - vers 1764-1771
.

7 Comments:

John Bird said...

bonjour cyprine
je viens de découvrir votre blog ...... les images/photos? de Genki !!!! je partage votre impression ... beauté obscene
ça renvoie au nouveau livre de Paul Ardène que j'ai pas encore lu : esthétique de la limite dépassée .... sur le gout de l'extrème.
je me plonge dans vos archives .....
à bientôt
John

19/10/06 23:46  
Anonyme said...

Allez voir "Exes" de Martin Cognito.
J.F.

22/10/06 17:52  
Shay said...

Avez vous vu ca?
http://shayssexcolumn.blogspot.com/2006/07/mmm-tentacle-y.html

28/10/06 05:09  
Damien said...

Bonjour,
Je fais actuellement un exposé sur Makoto Aïda , et je souhaiterai savoir si par hasard, vous auriez plus amples informations a me communiquer :D

Je passe mon Cap cette année et ils demandent un dossier ... J'ai commandé Mutant Hanaka et je vais pas tarder a le recevoir mais il me faudrai plus de documentation...

Merci d'avance :D

-= Dasko59@hotmail.Fr =- (Si vous pouviez me recontacter pour plus de documentations ^^

Très bon article, a très bientôt je l'espere.

Damien

31/10/06 14:30  
vj 0x43 said...

>> nice & impressive collection yeaaah
\(*o*)/

3/11/06 11:25  
Suzanne said...

Am I wrong or did you already use my forum as inspiration for most of your images? If not and if it's all just a big coincidence, I think you might really love what I've collected for over two years now: Tentacle Thread ITentacle Thread II

13/11/06 18:10  
Ed.Hardcore said...

http://www.zaxart.com/octopus_girls/
On partage la même fascination pour les créatures de la mer, obviously.

Pis j'en profite pour te diriger vers le site de mon magazine S&M :
http://detresses.canalblog.com

Superbe blogue !

5/1/07 17:23  

Enregistrer un commentaire

<< Home