Plan du site
Technique Sesam-Vitale Logiciels médicaux Fulmédico e-santé e-outils DMP        
06 / 01 / 2008

Accueil >> Logiciels médicaux >> Bases médicamenteuses >>   Vers la certification des LAP [3/19]

TOP 10 :

articles les plus lus :
 
25 février 2005 :
LiveBox et réseau mixte (Ethernet et Wifi)
111440 visites

3 avril 2005 :
LiveBox : Enlever la couche "sécurité" du réseau sans fil
31125 visites

1er juin 2005 :
Comment sécuriser le Wifi médical ?
23568 visites

21 avril 2005 :
LiveBox : Jouer à Warcraft 3 : the frozen throne
21291 visites

16 juillet 2004 :
Prise RJ45 et câble réseau
20880 visites

19 février 2005 :
Banc d’essai des lecteurs Sesam-Vitale de bureau 3.0
18273 visites

5 décembre 2007 :
Après le pifomètre, le GIP DMP publie enfin son premier baromètre.
14194 visites

5 avril 2005 :
LiveBox : Configurer le firewall de Windows XP SP2 pour les dossiers partagés
13802 visites

16 août 2004 :
Amortissement d’un ordinateur ou d’un logiciel
13262 visites

24 avril 2005 :
Windows XP : Le partage ne marche toujours pas ?
13054 visites

Vers la certification des LAP [3/19]

Recherche d’un médicament par indication

 

samedi 13 octobre 2007.
 
 
La recherche par indication est une fonction utile au médecin : il peut avoir un trou de mémoire, il lui faut une aide pour retrouver rapidement le médicament ou la DCI qu’il veut prescrire.

Aussi, un logiciel d’aide à la prescription (LAP), pour être certifié HAS (Haute Autorité de la Santé) doit donc satisfaire a l’un des tests de validité du critère 24.

Critère 24 : Le LAP permet d’afficher une liste de spécialités pharmaceutiques sélectionnée à l’aide du thésaurus d’indications proposé par la BdM.

L’un des tests proposé est : « Afficher la liste des médicaments indiqués pour "typhoïde" ou "fièvre typhoïde". Une des listes doit comporter le BACTRIM® »

Cinq indications sont proposées aux tests de certification : cystite - infection urinaire pour CIFLOX, toux pour NEOCODION, dépression pour EFFEXOR, thyphoïde pour BACTRIM et hyperthyroïdie pour NEOMECAZOLE. (ligne 55 de la batterie de tests). Ainsi, si le LAP affiche le médicament indiqué correspondant lors de la recherche pour l’une des cinq indications, le LAP est validé pour le critère 24

Sur un forum, un médecin a demandé : quel antibiotique pour un érysipèle en cas d’allergie aux bêta-lactamines ?

C’est l’occasion de se servir de notre LAP pour tester ses capacités de recherche par indication : « Il peut le faire ? » ou « il le fait en dehors des tests proposés ? »

Au préalable, un petit tour sur Internet permet de récupérer le résultat d’une conférence de consensus de la SPILF datant de l’an 2000. On peut y lire en cas de maintien à domicile : « un traitement oral par amoxicilline 3 à 4,5 g/j en trois prises est instauré... en cas d’allergie aux bêta-lactamines, le choix se porte sur la pristinamycine (2 à 3 g/j en trois prises quotidiennes), un macrolide ou la clindamycine. »

Pour une fois, nous commencerons nos tests avec BCB

L’indication « érysipèle » est retrouvée, la recherche ramène 96 présentations pharmaceutiques, classées uniquement par ordre alphabétique. Impossible de trier en DCI, ni par classe ATC.

Surtout, AMOXICILLINE, PRISTINAMYCINE (PYOSTACYNE) et CLINDAMYCINE (DALACINE) ne sont pas dans la liste... On trouve seulement des macrolides et apparentés, une céphalosporine, la vancomycine, et l’oracilline... Donc la molécule de référence et la possibilité la moins coûteuse est éliminée...

Que propose alors l’alternative VIDAL Expert ?

« Erisypèle » renvoie à une liste d’indications non spécifique : le terme n’a donc pas été rajouté spécifiquement comme l’a fait BCB à la liste issue des AMM, à partir des codes CIM 10.

Un essai avec « infection dermatologique staphylococcique et/ou streptococcique » n’est pas très probant...

Pas plus qu’avec « dermohypodermite infectieuse ».

« Infection sévère de la peau et des tissus mous » permet d’obtenir « DALACINE ».

Mais toujours rien pour AMOXICILLINE ou pour PYOSTACINE ; pour ce dernier, un petit coup d’œil dans VIDAL Expert, permet de savoir avec quel item il faut rechercher pour trouver...

Quant à l’AMOXICILLINE, ni BCB, ni VIDAL Expert dans leurs indications informatisées ne lui trouvent une quelconque indication en dermatologie...

Conclusions

L’AMOXICILLINE, molécule de première intention dans le traitement de l’érysipèle en médecine de ville n’est signalée dans aucune des deux bases médicamenteuses !

Les LAP proposent une fonctionnalité de « choix par indication », qui sera testée pour valider une certification HAS ; une fois de plus, le logiciel « pourra le faire », mais en réalité, ne le fera pas... sauf avec les 5 tests prévus par la HAS. Les tests effectués et non réussis avec les exemples de la vie courante n’influeront pas le cours de la certification.

Certes, la réalisation d’une BDM à la hauteur des attentes des utilisateurs est difficile ; on peut se demander si les indications pour une « recherche par indication » doivent être sélectionnées et mises en thésaurus d’indications par l’éditeur de BDM comme le fait BCB, ou laissées à l’appréciation de l’AFSSAPS via les seules indications des RCP comme le fait VIDAL Expert.

On peut se demander pourquoi les référentiels de bonne pratique ne sont pas intégrés dans l’informatisation des indications thérapeutiques des bases médicamenteuses actuelles via l’AFSSAPS. Certes, dans un futur proche, les référentiels non structurés informatiquement parlant seront pointés par un lien mais, dans un exemple comme l’érysipèle, à partir d’où ? Faudra-t-il donc connaître la solution à son problème pour seulement pouvoir vérifier sa réponse dans le référentiel ?

295 affichages






 

 Vers la certification des LAP [3/19]



Untitled Document
 
© 2004-2006 MediaMed pour FULMEDICO
Gab - design © 06/2003 - Template Spip sous licence GPL