h1

The Dark Knight Anti-fan-art !

août 22, 2008

Je suis allé voir Batman (The Dark Knight) avec mon ami Blek ! Nous avons tous deux apprécié la noirceur du film, sa tension, la mise en scène, les méchants, les effets spéciaux sobres et efficaces.
Nous avons aussi tous deux déploré le costume de Batman, la voix de Batman, le manque de Batmobile, le manque de baroque…

En tant que fan de longue date de comic-books, j’ai encore eu pas mal de fantasmes pendant ce film. Notamment le lier au reste de l’univers de DC… lors de la scène fatidique (attention ! Spoiler !!) du “choix mortel” du Joker !!
Force est de constater que Flash a raison…

Lisez la suite de cette entrée »

h1

Ma bannière, le Ricoré et Art Adams !

août 19, 2008

Tadaaam !
Pour inaugurer la nouvelle orientation officielle de mon blog je vais vous dévoiler les secrets de la réalisation de ma bannière et aussi en profiter pour vous afficher en grand ce dessin ridiculement réduit parce que 700×200 pixels, c’est un peu frustrant !

ACTE 1 - GESTATION
Je voulais faire une bannière qui en jette. Problème de temps et d’idée, j’ai fait un blocage. Peut-être aussi à cause d’une fête arrosée entre amis en vue de préparer un enterrement de vie de garçon. Mais passons !
Après moult tergiversations, j’ai laissé mon crayon dériver au fil de mes pensées. Il a dessiné un dragon. Pas mal, pas mal. J’ai mis un chevalier devant et j’ai trouvé ça trop bien ! Dans l’idée ! Le croquis ne me plaisait pas trop, il fallait faire quelque chose, mais c’était un bon début !


Ce genre de scène épate toujours les enfants et les grands enfants. J’aime particulièrement cette symbolique du David contre Goliath. A ce moment-là, j’ai quand même trouvé que ça manquait un peu d’humour. Les symboles trop sérieux, c’est barbant !

=========

ACTE 2 - GROSSESSE NERVEUSE
J’ai donc décidé de faire cette scène semi-réaliste avec un traitement un peu humoristique. Et puis il fallait un dragon plus imposant et plus rond. Comme je suis fan d’Art Adams, grand maître du comic-book (son site) j’ai pensé faire “une pierre deux coups” en lui rendant hommage. Il a dessiné plein de monstres dont Godzilla, quand même ! Et il a un style fouillé.
Et comme mon dessin s’est beaucoup forgé sur le sien, l’exercice ne m’a pas paru trop incohérent.


(Cliquez pour le grand format)
Crayon gris HB tout simple et feuille A4 de machine toute simple. J’ai fait vaguement mon dragon et placé un encore plus vague guerrier devant. J’ai aussi profité de mon croquis pour y crayonner quelques ombres un peu à la manière d’Art Adams, et pour voir si je maîtrisais à peu près. L’image prenait forme !

Lisez la suite de cette entrée »

h1

Mutation !

août 12, 2008

MOOLOOZONE CHANGE !!

Las, une ère nouvelle commence ! Ce blog qui me servait un peu de joyeux fourre-tout va prendre une tournure plus didactique. Tout est dans le titre de la nouvelle bannière : “du crayon à l’encre”.

Vous y trouverez toujours mes travaux et ceux-ci serviront de prétexte à découvrir les coulisses de la réalisation d’une illustration, d’un dessin ou de planches de BD. Du premier coup de crayon gris HB (et de gomme) à la touche finale d’encre de Chine, en somme. Du croquis à la version finale !
Dé-com-po-sé !

Attention toutefois, ce ne sera pas une suite de cours magistraux sur le dessin mais juste un aperçu de ma propre manière de travailler. Et prière de respecter le droit d’auteur en ne pillant pas la matière de ce blog, sinon, les poursuites judiciaires seront impitoyables et éternelles !

Bon, là, je vais faire du rangement. Blog en chantier pour une semaine !

En espérant que ça vous plaise,
Yop!

h1

Comic-book cover

août 11, 2008

Pour les besoins d’un livret pédagogique sur la réalisation de bande-dessinées à l’américaine, je me suis replongé dans les comics avec la joie de l’amateur de longue date.
Est venue la réalisation de la couverture.

1- J’ai commencé par quelques quelques gribouillages sans lendemain, juste pour laisser l’inspiration venir. Ces dessins n’avaient que vaguement fonction de recherches, mais on peut déjà voir que j’avais pensé à l’espace figurant le titre de la revue. Composer une couverture comporte cette contrainte du titre : il faut créer une zone d’accueil de celui-ci dès les prémisses de la composition.

=====

2- Puis, après ces échauffements, j’en suis arrivé à une idée de composition qui m’a plu : le héros à terre aux prises avec les cyber-amazones. La couverture d’un comics doit raconter sans tout dire, créer le suspens. Celle-ci fonctionnait donc mieux.

Lisez la suite de cette entrée »

h1

Get on (story) board !

juillet 19, 2008

Bon, en ce moment je suis occupé et la fréquence de mes posts s’en ressent ! Voici donc, pour ne pas trop laisser divaguer ma barque, deux pages de story-board du premier épisode de Louis le vampire (final edit !)

Coupage, collage, scotchage… J’y suis allé assez franchement au crayon gris. Passé ensuite à la photocopie pour être assombri. La série Louis devrait bientôt voir le jour ! Noë et moi reprenons le dossier avec un nouveau plan d’attaque !
J’espère qu’on ne vous fera pas attendre beaucoup plus !

h1

Cours d’encrage galactique !

juin 19, 2008

C’est quoooi l’encrage, me demande t’on souvent. Pour beaucoup de gens, ce mot est inconnu. Pour les moins initiés, ça signifie repasser son dessin à l’encre noire.

Pour les dessinateurs, encrer c’est “finir” son dessin, apporter de la profondeur au trait, developper les contrastes, détailler ou enlever des zones, etc… Voici comment je travaille, moi, Yop! sur une illustration du Ranger Galactique et de son ami Bulgor de Juros-Santirus.

-1 Tout d’abord faites votre crayonné. Simple (pas comme moi) ou fourmillant de lignes (comme moi), vous devez le faire en ayant déjà l’étape de l’encrage en tête. Exemple : je ne m’amuse pas à colorier mes grandes zones noires au crayon gris. Je ne dessine pas tout en détail non plus, je laisse un espace de liberté pour plus tard. Je pose juste les bases de mon dessin et de la composition de cette image.

======

-2 Le matériel. En général, j’utilise ces outils. Deux feutres noirs fins, de taille de mine différentes (0,5 et 0,1mm), un stylo a encre blanche (très très utile !) et un feutre-pinceau rechargeable (cartouche d’encre de Chine). Le reste, crayon gris HB, gomme, taille-crayon et papier banal pour imprimante.

=======

-3 Et c’est parti ! J’attaque au pinceau. Le pinceau permet de très belles variation de trait, est rapide pour remplir les grandes zones noires en détail mais c’est un maître exigeant. Appuyez trop fort et vous faites un paté, arrêtez vous et vous brisez votre ligne, tremblez et votre trait devient immonde… Comme dit Moëbius, “avec le pinceau, il faut danser sur le papier.

Le trait plus ou moins épais permet de donner plus ou moins de profondeur, de créer de la perpective, du volume. Il permet aussi de séparer les plans. Plus c’est près, plus c’est gros. Et notez que je ne repasse pas tous mes traits gris. Certains servaient juste à la construction de mon dessin.

Lisez la suite de cette entrée »

h1

Blast from the past !

juin 16, 2008

Attention à vous yeux… Mon collègue Noë a retrouvé dans un classeur un vieux dessin de tonton Yop! quand il était jeune. Une dédicace même !
C’était il y a 10 ans, j’avais 15 ans, Noë et moins faisions vaguement connaissance par copains interposés, le monde de la BD nous semblait encore loin… et nous dessinions comme des merdes !

Noë m’a avoué avoir été impressionné à l’époque ! Moi aussi j’étais impressionné par son dessin. La vie est rigolote. Pour le remercier, une petite dédicace actualisée ! :D

h1

Panneau à suivre (épisode 2)

juin 1, 2008

La suite, donc ! (Pour ceux qui ont loupé, ça commence )
Après avoir croqué sur le bois et défini les espaces, Gwen et moi avons scié sauteusement les 4 panneaux. Place ensuite à la peinture !

Ce weekend-là a été un gros weekend de peinture. Suite aux désistements impromptus de Blek et Fanch, Noë est venu en renfort pour nous aider, Gwen et moi, à finir ces fameux panneaux.

Voici donc quelques étapes de la peinture de ma fameuse conteuse rousse perchée dans un arbre au milieu d’oiseaux amoureux.

Yop! peint ! C’est pas souvent, profitez-en !

Sous la houlette de Gwen-senseï, grand maître de la couleur, amoureux du pinceau, Noë et moi-même (grands peintres aux approches différentes, pleines de sensibilité et de génie) avons fait nos compositions. Lisez la suite de cette entrée »

h1

Masochisme séquentiel !

mai 28, 2008

Voici un petit extrait de l’exposition didactique sur la réalisation d’une Bande-Dessinée, que je réalise avec l’association les Bédéastes Imageurs, ainsi que la Cocopaq. Cette expo est destinée en premier lieu à l’événement littéraire Adolire qui aura lieu à Lanester le 10 Juin prochain.

–Comme mon planning est serré en ce moment, les cafés le sont aussi et c’est en une nuit (blanche) que j’ai réalisé les deux planches de BD qui portent cette expo. Ainsi que les story-boards (des vrais et des “faux”). Ainsi que la douzaine d’illustrations qui vont orner les 7 panneaux. Et les textes.
Et… euurgh !!–


Cow et Cliquo deviennent peu à peu mes compagnons de run démoniaque !

Bon, c’est pas le tout mais j’ai une BD polar à finir, un story-board à faire -hein, Ann ,! ;) , mon panneau de bois à peindre, un autre story-board à faire -hein, Noë ,! ;) , des trucs à organiser, des gens à appeler, des animations à assurer, un peu de démarchage, deux scénarii en chantier (pardon Gwen et Antoane ! :p) et SURTOUT…………. traîner sur ForumFr !!

h1

Première case !

mai 21, 2008

Voici la première case crayonnée de l’adaptation BD d’une nouvelle policière. C’est le cadeau aux lauréats du concours de nouvelle de la Quinzaine Littéraire qui a eu lieu en début d’année, sur le territoire de la Cocopaq.(vous pouvez y lire les textes primés)

“Quand Yves a disparu, c’était juste après la fermeture de son usine, alors tu penses bien… quand ils ont repêché son corps dans la Laïta, ils ont vite classé l’affaire… “

“Pourtant j’y crois pas, moi, au suicide !”

EDIT :

La première case encore en chantier. Je n’ai pas encore bien travaillé mes éclairages et mes contrastes, la typo est encore à définir, le titre aussi. Le contrainte est noir/blanc et jaune orangé, comme dans les collections de type “le Masque”, ce qui donne un cachet un peu suranné.
Ce n’est pas déplaisant, même intéressant d’un point de vue narratif, autant qu’esthétique.

Je publierai ici la première case finie, mais la première case uniquement, pour ne pas éventer la surprise pour les lauréats du concours. Dès que le livre sera édité (pour le 21 Juin, normalement. Venez le découvrir au Rêves D’Océans, à Doëlan !), j’en mettrais un peu plus !