Reportage RadioTéléLuxembourg


                      
             Météo - Heure de kaboul

                     Click for Kaboul, Afghanistan Forecast

Images Aléatoires

Communautés

Liens

ACTU

  A nos frères d'armes AMERICAINS


  OPERATION EN VALLEE DE XX

  Le VAB T20/13 (ou VAB C20) un titan pour la paix.

 

Jeudi 18 septembre 2008

Depuis quelques temps déjà nous partageons notre quotidien avec deux unités américaines, la première et la quatrième compagnie d’un bataillon d’infanterie oh combien prestigieux mais dont le nom ne peut être cité ici pour cause de secret militaire. Pour le commun des mortels, c’est une unité comme une autre. Pour nous qui vivons avec eux et qui avons appris à les connaître, nous savons désormais que nous avons l’honneur de vivre aux cotés de deux des unités les plus connues de l’armée américaine, que le grand écran a fait connaître au public sous la forme d’une série de films traitant de « soldats ordinaires qui vivent une histoire extraordinaire ».

Qui sont-ils, ces soldats d’outre Atlantique, quel est leur quotidien et quel soutien apportent-ils quotidiennement à nos hommes des OMLT ? Peu d’entre eux appartiennent à la Easy Company, cette compagnie qui est le centre d’intérêt de la série télévisée. Celle-ci porte désormais le nom de ECHO Company, et elle est devenue par la force des choses la compagnie d’appui et de soutien.

Un accent terriblement marqué. Ils sont américains. Entendez par là qu’ils ne parlent pas anglais. Combien de fois a-t-il fallu leur écrire ce que j’avais à leur dire plutôt que de perdre de précieuses minutes à essayer plusieurs prononciations pour un mot qui pouvait sembler banal ? Quel que soit l’état dont ils sont originaires, on ne retrouve jamais le même accent et même eux avouent que dans certaines situations de crise ils ont du mal à se comprendre entre eux.

Des armoires normandes. Dopés dès leur plus jeune âge à la GATORADE[1] , à la protéine et à la créatine, ils font tous deux têtes de plus que nous et leur musculature rappelle celle de Rambo à ses plus belles heures. On a donc déjà ce handicap qui les amuse tant, mais qui souvent nous fait confondre avec les afghans : on est des ablettes, même pour le plus baraqué d’entre nous.

Des valeurs sûres. Ici on découvre l’Amérique, comme souvent elle est dépeinte : les valeurs qui sont les leurs sont ici portées à leur paroxysme, amplifiées par la promiscuité et la solitude du poste au milieu de cette vallée Afghane. Honneur, Patrie. Tout ici le rappelle : le drapeau américain déployé au vent au dessus du poste avancé comme celui dessiné sur les colis postaux. Si le recrutement se fait souvent au cœur des cités américaines noyautées par les gangs, personne ici n’a d’autre objectif que de porter haut et fier la bannière étoilée. Chacun se sait soutenu par tout un peuple, qui le leur rend bien en leur envoyant de manière anonyme tout ce dont un soldat pourrait venir à manquer au front : livres, chewing-gums, lames de rasoir, boissons en poudre (GATORADE bien sûr !), dentifrice etc. tant et si bien que chacun se sait soutenu dans la difficile mission qui est la sienne. C’est bien là le premier choc aux idées reçues : le soldat américain n’est pas individualiste. L’équipe, le groupe, la section de combat sont le centre de toute son attention.  

Et quels soldats ! Nous n’en avons pas croisé de mauvais. Etrange quand on sait combien nous savons être critiques ! Même si certains d’entre eux affichent un léger embonpoint, tous nous donnent des leçons de savoirs faire d’infanterie au quotidien. Au-delà du port de la tenue de combat qui ne semble jamais les importuner (jugulaire de casque, casque, lunettes de combat, fusil) les longues heures de garde du poste avancé ne semblent pas les déranger outre mesure. Pour seule présence une tour en bois d’un mètre carré de surface jetée au dessus des murs d’enceinte pour 5 heures de garde consécutives avec le barda complet –la jumelle de vision de nuit pour la nuit en sus- et toujours le regard vissé sur la direction d’où pourrait venir le danger. Pas de distraction, pas de pause, de véritables statues. Idem pour le poste avancé dès que la nuit tombe. Tous les déplacements se font dans le noir : seules quelques lampes rouge nous indiquent la présence ici ou là d’un soldat en déplacement. Idem pour les véhicules dont les feux ont été masqués. Tout se fait dans le noir, pleins compris à la pompe JAPY. Et au combat me direz-vous ? Si vous avez vu RAMBO vous avez tout vu : toujours présents pour se porter à la rescousse quand une de nos équipes se trouve dans le pétrin, et toujours dans des délais très brefs. C’est un de leur secret : ils passent de la tenue claquette T-shirt à la tenue de combat en trois minutes, et arrivés à proximité de la position ennemie leur mode d’action est simple et déroutant : ils foncent ! Adeptes du débarqué assaut, ils bombardent d’abord et posent les questions ensuite, ce qui limite les tergiversations.

Ici, rarement un mot plus haut que l’autre, et dès 5 heures du matin les travaux d’intérêts généraux se font dans le plus bel ordre et sans jamais rechigner. Bref, de ce qui nous a été donné de voir, de l’hélicoptère de passage qui s’arrête à côté d’un véhicule en panne pour savoir si tout va bien aux sections de combat qui se portent en appui des nôtres avant même de savoir si la mission est périlleuse,  le soldat américain est un beau soldat, digne héritier de ceux qui libérèrent la France et l’Europe.

Pour ceux-là qui nous font l’honneur de nous accueillir dans leurs postes avancés de combat et qui tous les jours font preuve des plus belles qualités militaires, pour ceux-là qui paient tous les jours un lourd tribut au déploiement de l’armée des Etats-Unis d’Amérique sur le sol afghan, pour tous ceux-là nous leur devions bien cet article, en espérant à notre tour de ne jamais démériter et de pouvoir continuer à leur entendre dire que nous sommes tous de la même « band of brothers ».

 



[1] Boisson énergétique reconstituante.

par merlin publié dans : ETAT MAJOR communauté : OMLT
ajouter un commentaire commentaires (18)    recommander
Retour à la page d'accueil
blog photo sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur avec TF1 Network - Signaler un abus