ADRAFINIL

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 14/12/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    2-[(diphénylméthyl)sulfinyl]-N-hydroxyacétamide

    Ensemble des dénominations


    CAS : 63547-13-7 DCIR : ADRAFINIL
    bordereau : 2755
    code expérimentation : CRL 40028
    dci : adrafinil
    liste DCIp : 69
    liste DCIr : 22
    rINN : ADRAFINIL

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. PSYCHOANALEPTIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Substance éveillante, possède une composante agoniste alpha 1 adrénergique au niveau central.
      A doses élevées, entrainerait la libération de sérotonine et de dopamine.

    Effets Recherchés

    1. PSYCHOTONIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. SENESCENCE CEREBRALE (principale)
      Traitement symptomatique chez le sujet âgé des troubles de la vigilance et des manifestations dépressives. Les études réalisées en double aveugle contre placebo ont montré une amélioration des troubles psycho-comportementaux des sujets âgés.

    Effets secondaires

    1. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)

    2. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    3. EXCITATION PSYCHOMOTRICE (CERTAIN RARE)

    4. CONFUSION MENTALE (CERTAIN TRES RARE)

    5. ACCES MANIAQUE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      PSYCHOSE MANIACODEPRESSIVE

    6. PHOSPHATASES ALCALINES(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      TRAITEMENT PROLONGE

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Etudes faites chez le rat et le lapin.

    2. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. EPILEPSIE

    2. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE SEVERE

    3. CIRRHOSE
      AUGMENTATION IMPORTANTE DE LA BIODISPONIBILITE CHEZ LES CIRRHOTIQUES

    4. INSUFFISANCE RENALE SEVERE
      LES ETUDES PHARMACOCINETIQUES ONT MONTRE UN ALLONGEMENT DE LA DEMI-VIE D'ELIMINATION DE L'UN DES METABOLITES

    5. SPORTIFS
      Substance interdite :
      - Journal Officiel du 7 Mars 2000.

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Six cents à douze cetns milligrammes par jour.
    En cas d'insuffisance rénale ou hépatique, on réduira la posologie à trois cents à six cents milligrammes par jour.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 1 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Concentration plasmatique maximale 1h après la prise orale.

    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques: 80%.
    Demi-Vie
    1 heure.
    Métabolisme
    Métabolisé au niveau hépatique pour 75% en un dérivé acide , puis glycuroconjugué.
    Elimination
    Voie rénale.
    Essentiellement sous forme glycuroconjuguée.

    Bibliographie

    - Prescrire 1991;11:68-69.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil