Plan du site
Technique Sesam-Vitale Logiciels médicaux Fulmédico e-santé e-outils DMP        
27 / 02 / 2009

Accueil >> Logiciels médicaux >> Bases médicamenteuses >>   Vers la certification des LAP [13/19]

TOP 10 :

articles les plus lus :
 
25 février 2005 :
LiveBox et réseau mixte (Ethernet et Wifi)
132181 visites

3 avril 2005 :
LiveBox : Enlever la couche "sécurité" du réseau sans fil
37546 visites

16 juillet 2004 :
Prise RJ45 et câble réseau
28623 visites

1er juin 2005 :
Comment sécuriser le Wifi médical ?
26941 visites

21 avril 2005 :
LiveBox : Jouer à Warcraft 3 : the frozen throne
26024 visites

19 février 2005 :
Banc d’essai des lecteurs Sesam-Vitale de bureau 3.0
24938 visites

16 août 2004 :
Amortissement d’un ordinateur ou d’un logiciel
17747 visites

5 décembre 2007 :
Après le pifomètre, le GIP DMP publie enfin son premier baromètre.
16665 visites

5 avril 2005 :
LiveBox : Configurer le firewall de Windows XP SP2 pour les dossiers partagés
16507 visites

24 avril 2005 :
Windows XP : Le partage ne marche toujours pas ?
15818 visites

Vers la certification des LAP [13/19]

Affichage selon le niveau ATC

 

vendredi 30 novembre 2007.
 
 
L’affichage selon le niveau ATC [1] est une fonction exigée par le référentiel de certification des LAP par la HAS, mais en première analyse, en médecine de ville, on se demande un peu à quoi cela va servir, puisqu’il existe des alternatives sensiblement identiques. Est-ce seulement pour imposer une classification officielle internationale ? Mais aussi, est-ce une urgence dans le chantier important des LAP ?

Critère 16 - tests 35/76 : « Le LAP permet au prescripteur de visualiser les lignes de prescription d’un patient, selon tous les niveaux de la classification ATC dès lors que ces lignes sont rédigées en spécialité pharmaceutique. »

Critère 23 - test 12 : « Le LAP permet d’afficher une liste de spécialités pharmaceutiques correspondant aux catégories des trois derniers niveaux de la classification ATC. »

Critère 61 - test 87 : « Le LAP permet de rechercher les patients pour qui un médicament, une substance active ou une classe ATC ou un regroupement par niveau de classes ATC ont été prescrits sur une période précisée. »

Critère 62 - test 59 : « Le LAP permet d’afficher et d’exporter au format texte, des tableaux résultant de recherches multicritères incluant les données de prescriptions médicamenteuses (spécialités, DC, classes ATC au jour de la requête, motif invoqué de la ligne de prescription), les données patient (âge au jour de la prescription, sexe, hypersensibilités, antécédents, états pathologiques) et une période de temps définie. »

La lecture des critères montre à quoi peut servir l’intégration de la classification ATC dans nos LAP

= Lire une ordonnance en remplaçant les noms de fantaisie par la DCI précédée de son code ATC (16) ; peut-être à partir de là pouvoir faire une substitution par une autre DCI en remontant jusqu’au niveau -3 de la classification ATC (23) ?

= Soit faire directement une prescription non pas à partir du nom de fantaisie, ni de sa DCI, mais à partir du code de niveau -3 de la DCI (23) : mais cela semble une vue technocratique de la prescription.

= Faire un retour sur son activité (61/62) : avec recherche multicritère sur un dossier ou sur l’ensemble du cabinet, incluant non pas une DCI mais son code ATC ou d’un niveau jusqu’à - 3 pour une extension de recherche.

Disons, il s’agit avant tout d’apprendre dès maintenant aux médecins à travailler avec une classification internationale commune, afin de pouvoir échanger aussi des résultats exploitables par tous, quelque soit l’objectif de la recherche effectuée.

Actuellement, mon LAP est au niveau zéro en ce qui concerne cette classification. Un gros travail devra donc être effectué rapidement pour l’intégrer.

J’ai testé BCB en mode autonome  : la classification ATC n’est accessible que pour faire une substitution, mais ne permet pas d’afficher au delà du code d’une dénomination commune internationale (DCI). Et encore, la recherche ne se fait pas par code, puisqu’il est entre parenthèses après le nom de la DCI, même si l’ordre est respecté.

Pour une fois, il faut bien le faire remarquer, VIDAL Expert est en avance...

Il est possible d’afficher une liste de médicaments selon la classification ATC jusqu’à un niveau supérieur même au niveau exigé par le référentiel (23). (J01 ou J01A ou J01AA ou J01AAxx dans le cas sélectionné ci-dessous)

A partir d’un nom de fantaisie (ELISOR), il est possible d’afficher le code ATC, et d’afficher selon tous les niveaux de la classification ATC (16) certes, cela ne se fait pas encore au niveau de l’analyse d’une prescription, mais cela ne doit pas poser de problème d’intégration.

A partir d’un code,

il est possible d’afficher la liste de toutes les spécialités issues des 3 derniers niveaux réglementaires ; il est même possible de les afficher par ordre de prix, tant pas boite, que par unité de prise.

Dans un but de substitution médico - économique, on remarquera quand même les limites de la méthode, puisque sont mélangés des médicaments de dosages différents, et de conditionnements différents (boite de 28, 30, 84 et 90).

La véritable utilité de cette intégration sera donc surtout de permettre de faire des Recherches Multi-Critères (RMC) à partir de code ATC, dans le cadre de la pharmacovigilance volontaire personnelle ou imposée, mais aussi dans le cadre de recherches personnelles pour un groupe de pairs par exemple.

[1] ATC : Les médicaments sont classés grâce à un système internationalement reconnu : la classification ATC (Anatomical Therapeutic Chemical classification system). Cette classification répartit les médicaments selon trois niveaux d’information, en partant du plus large vers le plus précis :
-  le système ou l’organe sur lequel ils agissent ;
-  leurs propriétés thérapeutiques et pharmacologiques ;
-  leurs propriétés chimiques.
La classe ATC de référence d’une spécialité pharmaceutique figure dans le RCP.

1887 affichages




 

 Vers la certification des LAP [13/19]



Untitled Document
 
© 2004-2006 MediaMed pour FULMEDICO
Gab - design © 06/2003 - Template Spip sous licence GPL