Une journée spéciale pour PGAC??

davidOn ne pouvait pas passer à côté de cette journée. Il est celui par qui le gag arrive, l’homme derrière la majeure partie de notre matériel, le génie à l’origine de Prenez garde aux chiens, rien de moins. (Voilà donc à qui il faut baiser les pieds, vaste public.). L’oublier nous aurait contraint à mordre dans la moulée un long bout de temps. Ce grand beau bonhomme, notre âme en quelque sorte, vieillit aujourd’hui !

Bien qu’il porte plusieurs chapeaux, (animateur de radio, journaliste, bédéiste, scénariste, guitariste, caricaturiste, botaniste, touriste, naturiste, comédien, etc, etc. ) nous ne connaissons qu’un seul David Lemelin (encore chanceux, imaginez le payroll!) car il est un être entier qui n’a qu’un seul visage à offrir… À prendre ou à laisser.

Nous souhaitons tous, aussi chiens que nous sommes, que la maturité n’atteindra pas trop cet auteur tant apprécié par son humour et son coeur plein de jeunesse !

L’équipe de  PGAC, ainsi que tous tes fans ( oui oui les deux qui restent là là), te souhaitons cher ami David, un anniversaire des plus inoubliable. Au plaisir de faire longtemps du chemin avec toi !

Alors, voilà qui est fait : Bonne fête David!!!

Rabaska… le sketch

rabascrotteVous savez ce que c’est Rabaska? C’est un mot amérindien qui signifie: là où le gaz pète. Il paraît, en tout cas…

Il y a Rabaska, le projet. Il y a Rabaska, le livre… et voici Rabaska, le sketch. Si le projet vous semble complètement loufoque, vous aimerez probablement lire le bouquin qui vient tout juste d’arriver en librairie qui s’intitule Rabaska: autopsie d’un projet incensé.

D’importantes questions sont soulevées concernant ce projet de port méthanier que le gouvernement veut installer sur la Rive-sud de Québec. Des questions sérieuses, concernant notamment la sécurité et l’impact environnemental, et des questions plus amusantes comme: pourquoi faut-il pratiquement un décret gouvernemental pour changer la couleur d’une clôture sur l’île d’Orléans alors qu’il semble de bon ton de dévisager le rivage de Lévis?

Voici un élément de réponse…

Pas bienvenue au Club Pessimiste

club-pessimiste-finalTout va mal. L’économie s’écroule, les politiciens déçoivent, Bob Gainey est vraiment plate…

Si c’est ce que vous croyez, vous êtes taillés sur mesure pour notre sketch qui s’intitule Club Pessimiste. Oui, en effet, l’idée reprend le concept des Clubs optimistes, ces clubs où les gens s’investissent, tentent de stimuler leur communauté. Toutefois, notre club est absolument unique: les gens s’y investissent, oui, mais rien ne marche.

Du tout…

J’étais tellement à gauche…

etaisC’est très amusant de voir que le socialisme est en train de sauver le capitalisme. Pas nouveau, direz-vous. Quand les banques vont mal, quand l’économie va mal, c’est vers l’argent des citoyens qu’on se tourne. La gauche saurait résumer le capitalisme en le définissant ainsi: Socialiser les risques, privatiser les profits.

Or, ce qui est tout aussi amusant, c’est de voir qui sont ceux qui parlent. La gauche de jadis est-elle la même aujourd’hui? Ils vous diront que non. Ces vieux porteurs des idéaux socialistes étaient des vrais de vrais. Comme vous le verrez ici, ils sont, en fait, tous plus à gauche les uns que les autres…

Remercions d’ailleurs, publiquement, Philippe Savard, comédien, que vous verrez incarner un des personnages.

Ce sketch est volontairement inspiré du classique, popularisé par les Monty Pyhtons, The Four Yorkshiremen. Inutile de crier au plagiat. Nous le savons. Nos avocats sont, montés sur un tabouret, à nouer le noeud de leur corde. Nous ignorons pourquoi…

Prenez Garde Aux Chiens…. live

Vous, vaste public, fans, intrigués par nos débuts sur scène, soyez heureux : voici, en grande primeur mondiale… au moins le monde du Québec en tout cas, un extrait du numéro que nous avons présenté lors de la Bourse Rideau 2009, devant un parterre plein de diffuseurs de partout au Québec. À se jeter par terre, rien de moins!

Tant qu’à se faire plaisir, nous avons décidé de vous gâter. Nous vous offrons notre fameux sketch, les PPP de PGAC, live, en direct, sur place… de la scène, bref.

Vous verrez ainsi qu’il n’y a aucun trucage. Benoît et David sont absolument capables de faire péter leur P, devant le public, sans autre secours que leur lèvres volontaires.

Y a pas à dire. Quand t’as un talent buccal aussi prononcé…

La faim de Prenez Garde Aux Chiens

slide-hiver-2009 Hé, ho! On se calme!

La fin de Prenez garde aux chiens… un instant! Prenez la peine de lire l’article de notre ami Richard Therrien, du Soleil, jusqu’à la fin!

Au contraire, sachez que notre groupe est plus vivant que jamais. Plus affamé que jamais… d’où l’habile jeu de mots du titre, digne des bonnes semaines du Voir.

Prenez garde aux chiens a simplement terminé son contrat avec Vox, qui lui, a décidé de ne pas rediffuser nos émissions. Point. Nous ne sommes pas tristes, nous ne sommes pas heureux… ça change pas grand chose, pour tout vous dire. Reste à voir pour Illico et Canoe.tv… dès que nous le saurons, nous vous en informerons.

Sachez, en terminant, qu’on est tellement loin de la fin. Nous sommes maintenant partenaires d’un important producteur télé qui nous aide à passer.

Les Plaines à Abraham

les-plaines2Il y a 250 ans, les Plaines d’Abraham étaient le théâtre de la plus fameuse bataille de toute notre histoire : la Bataille des Plaines d’Abraham. Pour les adéquistes, sachez qu’ils n’ont pas donné ce nom aux Plaines en l’honneur du café Abraham-Martin qui a pignon sur rue, à Québec. Non. C’est plutôt l’inverse…

Bref…

Cette années est donc une année de commémoration. Historiquement, ça s’impose, d’autant plus qu’un nouveau débat de société vient de s’engager : doit-on ou non célébrer l’événement?

En ce qui nous concerne, nous vous proposons encore mieux… Pouvez-vous expliquer la défaite de l’Armée française aux mains des Anglais? Nous, oui.

Voici l’histoire, la vraie de vraie, avec un gros H…

Bye Bye Bush! Bonjour Obama!

On va s’ennuyer. Ce sera terrible. Il faut prévoir de vastes campagnes de mobilisation pour demander l’amendement de la Constitution américaine afin de permettre le retour de W. Bush. C’est certain. C’est quand même pas tous les jours qu’une superpuissance se paye un dirigeant aussi incapable.

Pensez à Saturday Night Live… que feront-ils? Pensez aux journaux… sur qui pourront-ils taper? Pensez à Stephen Harper… quelle photo mettra-t-il au-dessus de son oreiller?

Fini W. Bush, c’est au tour d’Obama de venir casser la baraque. Souhaitons qu’il ait du sang d’Hercules dans les veines. Nettoyer les écuries d’Augias, ce n’est rien à comparer le nettoyage de l’incurie de W.

Voici, pour célébrer son départ, un sketch qui met en vedette un clown dans la peau du Président américain. Vous verrez, à part le maquillage, il n’y a pas grande différence entre W. et notre clown Cabochon.

Et puisqu’un si grandiose départ mérite ce qu’il y a de mieux, profitez-en pour revoir notre sketch intitulé Maladresse à la Nation. Du beau et grand W., comme seul lui savait le faire…

Snif!

Les PPP de PGAC


Voici un sketch destiné à démarrer une nouvelle religion. Euh… en ces temps particulièrement sensibles, parlons plutôt de contagion. Nous vous lançons, en bref, un défi: celui de faire résonner vos «P» comme jamais…

Ce sketch, présenté au cours de notre dernière saison télé, met la table pour démarrer entre vous, vos collègues au bureau, vos amis, ou votre famille, une véritable partie de plaisir. Faites comme nos deux amis, Pierre et Pascal, et parlez en insistant fortement sur la prononciation de la lettre «P». Des heures de plaisirs pour tout le monde…

Ouuuuuiiii! Faites claquer vos «P»! Faites péter vos «P» comme jamais!

Et lorsque vous aurez compris le phénomène, vous tâcherez de répandre la bonne nouvelle, partout. De contaminer de votre sonorité explosive les gens qui vous entourent… pour le moment!

En guise d’exercice, vous pourrez toujours tester vos capacités buccales en lisant la phrase qui suit: «Parlons politique. Pas pour planter personne, ni pour péter les plombs. Sans se prendre pour Papineau. Simplement pour passer le pont. Pas pire pantoute!»

Au PPPPlaisir!

Fini le 400e… Bonne année!

Étiez-vous écoeurés d’entendre parler du 400e? Allez… c’est un sacré succès quand même!

Maintenant que le party est fini, voilà 2009. On fait quoi? On est dans la m… à Québec. Les gens en voudront encore plus. On crée l’Espace 401e? On construit la Promenade Samuel de Champlain II ? On coule un bronze pour le maire? Ça va pas, là…

Réglisse, lui, vous encourage néanmoins à venir à Québec. Voici d’ailleurs notre cadeau pour le nouvel an. En exclusivité web, jamais vu à la télé, la Visite guidée de Québec en compagnie du maire lui-même!

Ça va vous donner le goût, c’est certain. On sait juste pas de quoi…

Articles précèdents »
 
© 2007 Prenez garde aux chiens. Tous droits réservés.
* Made by : Les spécialistes