FRANCE 5 > ACTU . SOCIETE
dans la grille des programmes
dans France5.fr
 
 


DÉBAT PUBLIC : LA LAÏCITÉ

Définition de la laïcité


 Au Moyen Age, "laïque" se disait d'un chrétien baptisé ne faisant pas partie du clergé mais du peuple (laïque vient du grec laikos, dérivé de laos, peuple).

A partir de la seconde moitié du XIXe siècle, la laïcité s'est entendue comme une doctrine visant à la neutralité entre les différentes conceptions religieuses et philosophiques, notamment au sein de l'école.

Plus généralement et au niveau institutionnel, elle désigne la séparation entre ce qui relève du politique et ce qui relève du religieux (loi de 1905 en France sur la séparation des églises et de l'État).

Tout le monde ne s'accorde pas sur la manière dont le politique et le religieux doivent être séparés, en particulier à l'école publique. Pour les uns, la laïcité signifie l'absence de tout signe et manifestation religieux au sein des établissements relevant de l'autorité de l'État.

Pour les autres, la laïcité en milieu scolaire implique seulement que les enseignants ne manifestent pas leurs croyances religieuses, et que l'enseignement ne soit pas modifié en fonction de croyances religieuses. Elle n'implique pas en revanche que les élèves ne portent aucun signe religieux, conformément à la liberté d'opinion et d'expression, qui inclut la liberté religieuse.

Les débats actuels confrontent ces deux compréhensions de la laïcité. Mais s'y mêlent des questions d'intégration et d'identité qui n'aident pas à leur clarification, et qui favorisent une focalisation de la question sur les rapports entre l'islam et la république.

Pourtant, le concordat en Alsace et en Moselle ou la présence de représentants politiques à des cérémonies religieuses ne posent-ils pas tout autant question à la laïcité ?


imprimerimprimer cette page   envoyer à un amienvoyer à un ami   ajouter aux favorisajouter à vos favoris

Haut de page