Mot de passe oublié ? Enregistrez-vous
[LOGIN]
ACCUEIL arrow CHRONIQUES arrow THE DEAR HUNTER "Act II: The Meaning Of, And All Things Regarding Ms. Leading"

THE DEAR HUNTER "Act II: The Meaning Of, And All Things Regarding Ms. Leading"

Version imprimable Suggérer par mail
Scooper cet article !

Wikio !

Google!

Facebook!

Del.icio.us!

The Dear Hunter - Act II: The Meaning Of, And All Things Regarding Ms. Leading

ARTISTE: THE DEAR HUNTER

ALBUM: ACT II: THE MEANING OF...

LABEL: TRIPLE CROWN RECORDS

PAYS: USA

STYLE: ROCK EXPERIMENTAL

ANNÉE: 2007

DURÉE: 76:58 MINUTES

NOTE: Note: 9/10


En écoutant les dix premières secondes de City Escape issu de leur précèdent album ‘Act I: The Lake South, The River North’ j’ai été castagné à la maltaise par cette énergie débordante et ce large spectre musical vu et ressentis. En adoubant à ce point Casey Crescenzo, leader de The Dear Hunter, je me disais que ça en frôlait presque la divination, et que nul autre album issu du même Casey, du même créateur, du même esprit ne pouvait égaler ‘Act I: The Lake South, The River North’. Mais en mettant cette nouvelle galette ‘Act II: The Meaning Of, And All Things Regarding Miss Leading’ dans mon mange disque, je me suis rendu compte que le fait de me tromper des fois de jugement en devenait presque plaisant.

Casey Crescenzo s’est complètement lâché sur cet album. Et s’en fut de même pour moi. La genèse de ‘Act II: The Meaning Of, And All Things Regarding Miss Leading’ ne fut pas aussi dure que celle du groupe en lui même. Un petit récapitulatif s’impose. Casey Crescenzo n’est autre que le chanteur, guitariste, et claviériste de TREOS (The Receiving End Of Sirens) pendant une période de deux ans s’étalant entre 2004 et 2006. Après quelques divergences avec les membres de son groupe original TREOS, il décida tout bonnement de tout lâcher et de se consacrer entièrement et pleinement à The Dear Hunter, qui n’était au début qu’un one man band, avec seulement Casey aux commandes et quelques démos sorties en téléchargement légal et gratuit sur internet. Bref, le garçon n’est pas un novice, il le sait, et il en profite. Concrètement, je n’ai eu besoin que d’une seule écoute pour apprécier pleinement cet album, et j’en été le premier surpris. Il contient assez d’éléments novateurs et d’autres plus basique pour satisfaire tout le monde. Il ne faut pas omettre que Casey joue sur toute la surface de jeu, à commencer par sa voix. Passant d’un chant rocailleux, à un autre plus doux, tout en se permettant de faire quelques passages à capella rappelant délicieusement « Battesimo del Fuioco » sur leur précèdent album ‘Act I: The Lake South, The River North’. C’est cette capacité à remodeler sa voix qui donne à cet album toute son envergure théâtrale.
Mais le plus troublant c’est l’intro de ‘The Procession’, où je me suis cambré pendant un laps de temps me demandant si je ne m’étais pas trompé de disque, et que j’avais mis un album issu de la discographie de Omar Rodriguez Lopez, et plus précisément sur ‘France the Mute’ de The Mars Volta. Cette comparaison s’arrêtes néanmoins la, quitte à se passer d’une bonne tranche de coupure guitaristiquement progressive à en frôler une crise. Cette intense cacophonie très organisée n’est pas juste attrayante, elle est captivante. Avec cette large palette d’émotions et de styles joués, passant d’une intro intense à un passage plus calme, où vos sensations musicales sont balancées de gauche à droite, et de bas en haut, et rebelote. Et on prend la même chose et on l’applique aux paroles des chansons, valsant d’un "Hey there, no one cry" à "Bloodless elegance, fatal fascination."
Cette multitude de styles semble être la signature de cet album. Vous poussant à monter sur un ‘Grand Huit’ métaphorique, passant de la mélancolie et de la noirceur sur ‘Evicted’ à un déchaînement et un head-banging au rythme des riffs très heavy sur ‘The Church And The Dime’. Mais aucun titre ne vous laissera de marbre. Au pire des cas vous fredonnerez les paroles en essayant de suivre Casey.

Prenez un Arc, tendu, très tendu, avec une flèche au bout, et essayez de viser votre cible, et imaginez vous que vous êtes cette cible. Que ressentez vous ? La même chose que moi je présume. A savoir une infinie attente, de ce qui va se passer, d’un future inconnu ou pas, dépendant de la trajectoire de la flèche. Le prochain album, ACT III est cette flèche. La continuité de cette quadrilogie de The Dear Hunter peut se résumer à cela. Cette sensation d’être en ligne de mire de Casey Crescenzo et ses talents de pickpocket du cœur, de l’esprit, et pour une fois, et avec bonheur, de notre argent, car ça le mérite amplement.
ImageCHRONIQUE PAR: BADR BOUANANI 

Tracklist

1. The Death and the Berth (0:38)
2. The Procession (4:59)
3. The Lake and the River (9:29)
4. The Oracles on the Delphi Express (4:18)
5. The Church and The Dime (4:57)
6. The Bitter Suite 1 and 2: Meeting Ms. Leading and Through the Dime (6:06)
7. The Bitter Suite 3: Embrace (7:46)
8. Smiling Swine (4:45)
9. Evicted (3:44)
10. Blood of the Rose (3:48)
11. Red Hands (6:07)
12. Where the Road Parts (4:29)
13. Dear Ms. Leading (4:28)
14. Black Sandy Beaches (4:13)
15. Vital Vessle Vindicates (7:09)

Membres

Casey Crescenzo
Erick Serna

Liens internes

Aucun pour le moment. 

feed0 Commentaires

Ecrivez un commentaire
 
  Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

busy
 
  • CHRONIQUES LIÉES
    Aucune chronique pour le moment
 

DERNIÈRES CHRONIQUES

article thumbnailCOMMODOR "Driving out of Focus"

08-05-2008 | Badr Bouanani

article thumbnailQUEENS OF THE STONE AGE "Lullabies To Paralyze"

13-04-2008 | Achraf B

article thumbnailESTATIC FEAR "A Sombre Dance"

13-04-2008 | Redouane J

article thumbnailDEATH "Individual Thought Patterns"

30-03-2008 | Ismael El Alaoui

article thumbnailTHE CANCER CONSPIRACY "Omega"

29-03-2008 | Badr Bouanani

article thumbnailEARTH "The Bees Made Honey In The Lion's Skull"

28-03-2008 | Badr Bouanani

article thumbnailTHE STOOGES "Fun House"

19-03-2008 | Imad

article thumbnailTHE SMASHING PUMPKINS "Mellon Collie and the Infinite Sadness"

14-03-2008 | Alexandre Rapha?l Tarti?re

article thumbnailPELICAN "City of Echoes"

08-03-2008 | Badr Bouanani

article thumbnailMETALLICA "Master of Puppets"

08-03-2008 | Ismael El Alaoui

Who's Online

Il y a actuellement 2 invités en ligne