"Aucun espoir" pour le vol Rio-Paris d'Air France

L'Expansion.com -  01/06/2009 12:30:00 
 

Le vol AF 447 assurant la liaison Rio de Janeiro-Paris-Charles de Gaulle a disparu lundi matin des écrans de contrôle au-dessus de l'Atlantique. Il y a 216 passagers et 15 membres d'équipage à bord.

Un Airbus d'Air France transportant 216 passagers et qui assurait la liaison Rio de Janeiro-Paris-Charles-de-Gaulle a disparu des écrans radars lundi à 06H00 GMT alors qu'il survolait l'Atlantique et il n'y a plus "aucun espoir", a-t-on appris de sources aéroportuaires à Paris. Une source aéroportuaire a précisé à l'AFP que l'avion avait disparu des écrans de contrôle alors qu'il survolait l'Atlantique, après avoir évoqué dans un premier temps "le large des côtes brésiliennes".

L'hypothèse d'un détournement "est clairement écartée", a déclaré à l'AFP le ministre français de l'Ecologie et de l'Energie Jean-Louis Borloo, privilégiant "l'hypothèse d'un accident". L'airbus A 330, parti de Rio de Janeiro à 19H00 locale (22H00 GMT) devait se poser à 11H10 heure de Paris à l'aéroport de Roissy.

Air France a confirmé à l'AFP être "sans nouvelles" de son vol 447 en provenance de Rio et à destination de Roissy-Charles-de-Gaulle, transportant 216 passagers et 15 membres de son personnel (bien 12 navigants dont 3 techniques).

Un PC crise a été ouvert à Roissy dans la matinée. Une cellule de crise a également été montée à l'aéroport de Rio de Janeiro. Cette cellule doit recevoir les familles et donner des informations sur ce vol.

"L'inquiétude est très grande à Roissy. L'avion a disparu des écrans de contrôle il y a plusieurs heures. Il peut s'agir d'une panne du transpondeur mais ce genre de panne est très rare et l'avion ne s'est pas posé à 11H10 comme prévu", a déclaré la même source aéroportuaire.

De son côté, Air France a déclaré à l'AFP avoir "le regret d'annoncer être sans nouvelle du vol AF 447 effectuant la liaison Rio-Paris avec 216 passagers à bord" et "partager l'émotion et l'inquiétude des familles concernées".

Les personnes qui attendaient les voyageurs "seront reçues dans un endroit spécialement réservé à l'aérogare Charles-de-Gaulle 2", a-t-on précisé de même source.

Deux numéros d'urgence pour les familles ont été ouverts : un numéro vert pour la France 0.800.800.812. et un autre pour l'étranger 00.33.1.57.02.10.55.

Le secrétaire d'Etat aux Transports Dominique Bussereau, se rend au PC de crise à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, a annoncé à l'AFP son ministère.

 
 
Envoyer par mail
 

Envoyez cette page par email en renseignant les champs suivants

Votre adresse email n'est pas correcte

*Tous les champs sont obligatoires

Suivre le sujet
 

Pour être alerté lors de prochaines publications sur le même sujet, veuillez saisir votre email dans le champs ci-dessous :

Citer dans votre blog
 
Commentaires - (2)
João 1/6/2009 Recommander 0

J'ai essayé ce numéro indiqué pour les familles mais il ne marche pas du tout... "merci de vouloir patienté" c'est la seule information...

elo 1/6/2009 Recommander 0

bizarre cette histoire, un avion qui disparait! affreux pour les familles

 
Déjà membre : vous pouvez commenter l'actualité en direct
Vous n'êtes pas membre, laissez votre commentaire, avec votre pseudo et email. Il apparaîtra après modération.
 
  • Entreprises - 18h05 - L'Expansion.com

    La Chine essuie un échec dans son offensive minière

    Le groupe minier anglo-australien Rio Tinto a annoncé vendredi la fin de son accord de recapitalisation controversé avec le chinois Chinalco, qui aurait sanctionné le plus important investissement chinois dans une entreprise occidentale.

  • Start-up - 11h50 - L'Expansion.com

    Les robots s'entraînent à porter assistance aux personnes âgées

    Des robots humanoïdes qui assistent les personnes âgées ? Cela ne sera bientôt plus de la science-fiction grâce au projet Romeo, emmené par une entreprise française. Voici pourquoi ces robots vont peu à peu faire partie de notre quotidien.

  • Entreprises - 4/6/2009 - L'Expansion.com

    Un comité d'hygiène pour Koh Lanta ?

    La télé réalité est un vrai métier, c'est en tous cas l'avis de la Cour de cassation qui s'est prononcée hier sur le statut des candidats de l'île de la Tentation, le jeu de TF1. Respect des horaires de travail, des temps libres, et des normes de sécurité, désormais les producteurs devront suivre à la lettre le code du travail. L'adaptation risque d'être compliquée...

  • Entreprises - 4/6/2009 - L'Expansion.com

    Les faillites d'entreprises vont exploser en 2009

    Le nombre de défaillances d'entreprises dans le monde devrait croître de 35% cette année, selon Euler Hermes SFAC. Dans l'Hexagone, le nombre de défaillances devrait croître de 25% et franchir le niveau historique de la dernière récession de 1993 pour atteindre 73.000.

  • Entreprises - 3/6/2009 - L'Expansion.com

    Poweo lâché par son fondateur: "C'est l'histoire d'une start-up..."

    Charles Beigbeder a cédé le contrôle de fournisseur d'électricité alternatif qu'il a créé au groupe autrichien Verbund. Explications.

  • Entreprises - 3/6/2009 - L'Expansion.com

    Les syndicats de GM et Chrysler sont-ils devenus les patrons?

    L'UAW, le syndicat automobile américain, sera, avec l'Etat, le nouveau propriétaire de GM et Chrysler. Une double casquette qui inquiète les économistes libéraux mais qui est également source d'un conflit d'intérêts dans la défense des salariés.









publicite
librairie en ligne
L'annuaire du pouvoir 2008
 
fermer
 
Inscrivez-vous
Pourquoi devenir membre ?

Devenir membre de la communauté LExpansion.com vous permet d’accéder à un ensemble de services :

  • Commenter les articles en direct
  • Participer aux débats « Pour/contre » et proposer de nouveaux sujets
  • Recevoir, si vous le souhaitez, les newsletters : actu éco, conjoncture hebdo, high-tech ou carrière/management

C’est entièrement gratuit !

 
newsletters et alertes
 
inscrivez vous aux flux rss
 

Avec ces lecteurs:

Ou copiez le lien rss :

connexion
 

Votre adresse email n'est pas correcte

Envoyer par mail
 

Envoyez cette page par email en renseignant les champs suivants

Votre adresse email n'est pas correcte

*Tous les champs sont obligatoires