Email incorrecte
Les flux RSS de L'Equipe.fr

Rugby

Compétitions

Top 14|Pro D2|Tournoi
Le 20/06/2009 à 11:27 | Mis à jour le 20/06/2009 à 12:47
 

Rugby - Tournée

Les Bleus si près de l'exploit

Le XV de France s'est incliné sur le fil lors du second test face aux Blacks (14-10) et ne répètera l'exploit de 1994. Mais l'honneur est sauf.
Ma'a Nonu, qui prend là François Trinh-Duc de vitesse, a inscrit le seul essai des Blacks.(REUT)
Ma'a Nonu, qui prend là François Trinh-Duc de vitesse, a inscrit le seul essai des Blacks.(REUT)

Une première période all black

Avant la rencontre, Graham Henry avait avoué : « J'espère que les gars seront prêts pour la guerre. » Le combat, voilà la clé du match, on le savait, et les conditions difficiles (pluie et vent) confirmaient encore ce postulat. Pour se rassurer, les Blacks se sont concentrés sur le jeu au pied, l'occupation du terrain et une défense haute, pour mettre une grosse pression sur l'adversaire et garder la main sur le ballon, notamment dans les rucks. Les Bleus devaient résister à ce fameux premier quart d'heure, et s'ils ont souffert, ils n'ont jamais paniqués, gardant une sérénité rassurante.

La partie d'échec annoncée avait bien lieu, traduite par un score vierge au bout de 25 minutes et très peu d'opportunités, malgré une empreinte noire. Dominateurs dans la possession et l'occupation, les hommes de Muliaina ont logiquement fini par trouver la faille par Nonu, face à un XV de France acculé. Par rapport au test de Dunedin, les Français avaient manqué quelques plaquages, ils étaient moins souverains en conquête, ils n'avaient pas eu d'occasions franches, ce qui expliquait les huit points de retard à la pause.

Une rare intensité

Au retour des vestiaires, les Blancs d'un soir ont remis de l'ordre dans les rucks, et ils ont du coup gagné quelques ballons à jouer. Sur l'un d'eux, Heymans distribuait quelques cartes de visite pour marquer un essai d'anthologie, un essai qui lançait surtout une mi-temps de folie. La rencontre est alors devenue complètement folle, avec une rare intensité, des conditions dantesques et un suspense haletant. Chaque équipe a eu des occasions, chaque action sentait le break voire le K.-O., chaque faute coûtait cher, mais à l'approche du money time, les Blacks menaient toujours de quatre points.

Héroïques, les tricolores ont eu leur chance, ils ont tenté de forcer le destin, mais ils n'ont jamais pu terrasser les Blacks. Les regrets seront forcément immenses, tant l'exploit semblait à portée de main. Le trophée Gallaher est quand même mieux qu'un lot de consolation après deux rencontres où les Bleus ont été capables de rivaliser avec les meilleurs. Le XV de France avance, et ce passage en Nouvelle-Zélande rassure et ouvre de belles perspectives. A confirmer contre les Wallabies samedi prochain. - Aymeric MARCHAL

Tous les Chronos

Le Stade Français ne semble pas avoir beaucoup... EQ
 
LE GROUPE LEQUIPE | CONTACTS | CARRIÈRES | MENTIONS LÉGALES | CRÉDITS
© L'Equipe 24/24 - 2009 - tous droits résérvés
 
 

Mise à jour de votre statut

Votre statut a bien été modifié et est désormais visible par tout vos amis.

Navigateur non compatible

Pour utiliser les fonctionnalités de Facebook sur L'Equipe.fr, merci d'utiliser Internet Explorer 7 ou 8, Firefox, Chrome ou Safari.