Lineage copy

Avant propos

Nous étions invités ce matin à découvrir pour la première fois en France, le premier épisode de la série de court-métrages Assassin’s Creed Lineage. Ubisoft avait convié tout le beau monde de la presse dans un des cinémas des Champs Elysées, qui était pour l’occasion entièrement redécoré aux couleurs d’Assassin’s Creed II.  Une ambiance travaillée mais conviviale, propice à la découverte de ce nouveau pendant cinématographique de la Saga Assassin.

Au programme de la mâtiné, un petit déj, quelques discours de et bien entendu la projection du premier épisode de la série ACL. Quelques grands noms d’Ubisoft sont venus sur scène, comme Yves Guillemot (PDG d’Ubisoft), Pierre Raymond (PDG d’Hybride), et notre champion québécois, Patrice Désilets (producteur d’AC2), venu de par delà l’atlantique pour présenter ces films.

Formats et mode de diffusion

Il y aura donc bien 3 épisodes d’une grosse dizaine de minutes chacun. Le premier épisode qu’il nous a été donné de voir a duré 12 minutes, ce qui passe relativement vite. La diffusion se fera dans un premier lieu sur Youtube, dès le 27 Octobre ! Une émission spéciale sera également diffusée sur NRJ12 le 12 Novembre à 22h20, et contiendra un documentaire plutôt intéressant sur la convergence entre cinéma et jeux vidéo, mais aussi et surtout les 3 épisodes d’Assassin’s Creed Lineage à la suite, en exclusivité sur la télévision. Concernant le tournage, comme on le savait déjà, les films ont été entièrement tournés sur fond vert, seuls les acteurs et certains objets sont bel et bien réels, et tous les décors sont virtuels. Petite info bonus qui n’a pas forcement à voir avec Assassin’s Creed : Hybride et Ubisoft Digital Arts, les deux studios ayant travaillés sur ACL, prévoient d’ores et déjà de répéter l’opération sur les autres grandes séries d’Ubisoft, comme Far Cry, qui fut l’exemple cité sur scène par Yves Guillemot.

ACL_O_FinalStills_08

L’histoire d’Assassin’s Creed Lineage (sans spoilers !)

Les court-métrages ACL content l’histoire de Giovanni, le père d’Ezio ! Ces films sont en fait un prologue au scénario d’AC II, et posent les bases de l’histoire du jeu : héros, environnements, méchants, alliés, etc. On découvre donc dès les premières minutes le visage du père d’Ezio, Giovanni Auditore da Firenze, qui vit une double vie : noble de Florence… et Maitre Assassin. Le premier épisode montre Giovanni dans ses œuvres, maintenant le fragile équilibre entre vie familiale et ses devoirs d’Assassin. Nous nous en arrêterons là sur l’histoire, à vous de découvrir ce qu’il en retourne dès le 27 Octobre.

ACL_O_Film_Set_21_Giovanni_rooftop

Nos impressions

Autant mettre les choses au clair tout de suite : ça claque. Nous avions un peu peur de voir Assassin’s Creed adapté pour le cinéma, tant nous avons été habitués à des adaptations de qualité très variable par le passé. L’idée de maitre d’Ubisoft dans ces adaptations, c’est le format court. Faire des épisodes de quelques minutes permet de se concentrer sur un incident précis, une péripétie, sans se prendre le risque de mettre en place et de faire vivre un film pendant 1h30.

Cet épisode fut impressionnant à bien des égards, notamment l’ambiance, qui est un maitre mot dans les jeux, et qui est ici très bien dépeinte et très fidèle à l’ambiance du jeu. Le choix des acteurs est plutôt convainquant, et les costumes ne font pas trop cosplay. On se croirait de retour dans le temps, dans l’Italie du 15e siècle. Comme nous vous l’expliquions plus haut, l’intégralité des décors des films ont été faits par ordinateur, et c’est la que le travail d’Hybride entre en jeu. Et quel travail ! Chaque bout de mur ou de sol fourmille de détails. Mais ce qui impressionne, ce sont les éclairages. La technologie d’Hybride donne à chaque lumière une profondeur et une qualité impressionnante, et vous devez savoir que la lumière joue un rôle très important dans l’ambiance d’ACII.  Un tel savoir-faire intégré dans un jeu vidéo ferait un malheur… mais ce sera sur une prochaine génération de console.

Là où le film pêche  un peu, c’est sur ses aspects cinématographiques. Par moment, la réalisation fait bien plus penser à un trailer de jeu vidéo qu’à un film… ou alors à un épisode de série B. Alors, autant pour le fan de jeux vidéo, ça donne quelque chose de classique mais efficace, mais pour le cinéphile, certains plans et mouvements de caméra prêteront à sourire.

Mais la technologie ne fait pas tout, et sur le reste de nos attentes, ACL ne déçoit toujours pas. De l’action, des interrogations, du mystère, et surtout, de la classe. Quasiment toutes les scènes peuvent rappeler au joueur un moment de jeu, un aspect d’un trailer des jeux déjà diffusés, et tout y est : la lame secrète, les courses sur les toits, les combats, les sons de cloche et le comportement de prédateur de notre assassin sénior, Giovanni.

Conclusion

Tout ce qui fait l’âme d’Assassin’s Creed est là, et on sent que ces court-métrages ont été créés avec un soin et une passion intacte. L’aspect technologique impressionne, l’ambiance Assassin’s Creed respire la classe et donne des frissons. Si le spectateur non averti ou non initié y verra un court-métrage bien foutu mais pas réellement passionnant, le fan de jeux vidéo sera servis, et retrouvera tout ce qu’il aime dans l’univers du jeu. Pour les fans d’Assassin’s Creed, le pari est réussi, et cette série court-métrages s’annonce d’ores et déjà comme une des pierres de l’édifice monumental que devient la Saga Assassin’s Creed. La convergence est en route, pour notre plus grand plaisir.

ACL_O_FinalStills_09

3 commentaires
  1. Sonofsnake a écrit :

    Trop hate de les voir sa a l’air trop génial.

    Posté le 19 octobre 2009 à 16 h 21 min

  2. Dark X a écrit :

    clair :p j’en peux plus d’attendre mais espere qu’ils les sortironts en dvd pour que je les achettent et pas trop cher :p

    Posté le 19 octobre 2009 à 18 h 25 min

  3. jojo2395 a écrit :

    Ouais d’la balle !

    J’espère qu’il vont faire un film complet avec Ezio !

    Ca doit claquer sur grand écran !

    Posté le 19 octobre 2009 à 18 h 48 min

Ajouter un commentaire

Assassinscreedfrance.fr n'est en aucun cas affilié à Ubisoft Entertainment.

Assassin's Creed, the Assassin's Creed logo, Ubisoft, and the Ubisoft logo are trademarks of Ubisoft Entertainment in the U.S. and/or other countries.