Accès direct au menu Accès direct au menu2

Les Jeux de la Francophonie

Le Comité International des Jeux de la Francophonie
Organisation Internationale de la Francophonie (nouvelle fenêtre)
  • Grossir les carracteres
  • Réduire les carracteres
  • Imprimer la page
  • Envoyer à un ami

Presse

Retrouvez le dossier et les communiqués de presse :

Les révélations des VIes Jeux, cérémonie de clôture aux accents libanais.

Communiqué de presse du 6 octobre 2009.

Un grand spectacle, a clôturé ce 6 octobre, les VIes Jeux de la Francophonie qui se tenaient à Beyrouth (Liban) depuis le 27 septembre. Après une présentation des délégations participantes, le maestro Harout Fazlian a conduit une musique de chambre avec le ténor Eliya Francis. Une interprétation de Basien et Bastienne de Mozart en Libanais, suivie par une performance de Vanessa Abboud à laquelle succédait la vedette libanaise Ragheb Alamé. La soirée s’est poursuivie avec de nombreux artistes, dont le warm-up du vainqueur de Franco-Elektro Rio Tony-T, puis le DJ Antoine Clamaran a fait vibrer le Biel jusqu’à une heure tardive. 2.500 jeunes venus des cinq continents accompagnés de leurs délégations ont vécu des journées riches en émotions, découvertes et rencontres avec les autres compétiteurs et les 500 jeunes bénévoles libanais engagés à leurs côtés.

Les révélations des VIes Jeux de la Francophonie.

  Les spectacles des concours culturels – danse et chanson – ainsi que le conte, la littérature et les arts visuels ont réservé de belles surprises au public et aux membres des jurys.

  Haute qualité artistique, professionnalisme, créativité.

  Les finales pour chacune des disciplines ont débuté le 2 octobre, avec le conte (Mathieu Lippé (CQC) a su transporter le jury vers un monde merveilleux, son oeuvre allie le récit onirique au plaisir évident des mots. Elle se définit par son habilité à créer des imaginaires insolites riches de sens. La joie, le plaisir et l’utopie sont autant de thèmes que l’artiste aborde et qui inspirent l’humanité et l’espoir. La médaille d’argent a été remportée par P. Gérard Kietega (BUR), la médaille de bronze par Julien Tauber (FRA).
Les concours se sont poursuivis le 3 octobre avec la littérature. "Le verdict doit être assuré avec l’esprit sportif", lance le président du jury, l’écrivain libanais Alexandre Najjar cultivant la métaphore sportivo-littéraire : "la nouvelle est au roman, ce que le 100 mètres est au marathon". Aux côtés de Fiston Mwanza Mujila, Congo RD, médaille d’Or, Caroline Hatem (LIB), médaille d’Argent et Roland Lewis Rugero (BDI), médaille de Bronze, des mentions spéciales ont été décernées à Stéphanie Filion (CAN), Jean-Baptiste Navlet (FRA) et Valérie Forgues (CQC).
La danse a consacré au premier rang la compagnie mauricienne SR Dance Company qui regroupe de jeunes talents mauriciens autour de chorégraphes mêlant culture mauricienne, danses latino, disco et modern jazz. Médaille d’argent, la troupe Amizero (RWA) se veut, dans toutes ses créations, porteuse d’espoir, de vie et d’amour, et s’inscrit dans une démarche mémorielle constructive. Amizero s’inspire artistiquement de pas traditionnels rwandais et de la recherche contemporaine. Sur scène, elle exprime la magie du souvenir pour rendre la vie dans les coeurs et dans les âmes. Médaille de bronze, Aurélien Kairo (FRA), autodidacte, rencontre la danse hip-hop en 1993, tout en s’affirmant comme chorégraphe, ce Lyonnais réussit un parcours atypique d’interprète avec la Pietragalla Cie, Maurice Béjart... De la rue aux théâtres, des mondes urbains aux mondes ruraux, la relation aux publics de toutes générations est au coeur de sa démarche créative.
Les concours se sont terminés en apothéose le 4 octobre avec la finale chanson au Casino de Beyrouth, la prestation du Suisse Nicolas Fraissinet obtenant la médaille d’or. Formé au conservatoire en jazz, Nicolas Fraissinet aime partir dans des variations classiques, des rythmes rag-time, mais aussi dans de sombres ballades. Auteur-compositeur-interprète, il réunit un style musical et des textes qui lui sont propres. En 2008, il a effectué ses premières scènes au Réservoir et à l’Olympia à Paris. Accompagnée d’instruments traditionnels comme le choue, le nde ou la ntem, Kareyce Fosto (CMR), médaille d’argent, puisse ses sources musicales dans le folklore bamileké et les sonorités de l’ouest du Cameroun. Cette chanteuse et guitariste a été lauréate du prix de la Francophonie 2009 au Cameroun. Médaille de bronze, le groupe Karkwa mêle des textes réalistes à une musique qui marie nouvelles technologies et instruments analogiques des 60’s et 70’s.

Les participants aux trois concours d’arts visuels – peinture, sculpture, photographie – ont été départagés sur la base des œuvres présentées dans l’exposition collective à la Maison de l’UNESCO et celles produites durant les Jeux dans les ateliers du Village francophone. Déjà soutenue par la Fondation Culturelle Francophone, Aleksandra Petrusevska (MKD) obtient la médaille d’or, Oussama Baalbaki, diplômé en peinture en Arts plastiques de l’Institut des Beaux Arts de l’Université Libanaise empoche l’argent, la Roumaine, Liliana Rusu, formée à la peinture à l’Université d’Art et de Design de Cluj-Napoca (ROU) obtient le bronze. Mention spéciale du jury au Luxembourg : Max Dauphin. Médaille d’or pour l’artiste Julie Picard (CQC) pour son œuvre en compétition, « Le principe de proportionnalité », reconnue par le jury pour ses assemblages complexes réalisés en papier recyclé. Sarah Beck (CAN), récente lauréate du prix Joseph F. Stauffer, obtient l’argent, Jean-Faustin Amougou ou « Man Faust » (Cameroun), le bronze. Mention spéciale du jury pour la Roumanie : Liviu Epuras. Issue de l’Université Concordia de Montréal et du collège Algonquin d’Ottawa, Geneviève Thauvette monte sur la première marche. La Française Marie-Elsa Niels, travaillant sur la symbolique et la mémoire, déjà présente aux Jeux à Niamey en 2005, empoche cette fois l’argent. L’artiste Laurentiu Nastasa (ROU), représentatif de l’Art contemporain roumain prend la troisième place. Mention spéciale du jury pour la Bulgare Grisha Grigorov.

Les soirées ont été retransmises en direct sur Future TV au Liban et sur de nombreuses télévisions nationales de pays francophones ainsi que par les chaînes internationales africaines Africâbles et TéléSud. Animé par Patrick Simonin, le Gala des lauréats, le 5 octobre dans l’amphithéâtre du Village francophone, a présenté le meilleur de cette moisson exceptionnellement riche de ces VIes Jeux.

Côté sport, sans pour autant remettre en question la place de la France qui caracole en tête du classement général, les Marocains ont particulièrement brillé dans les épreuves d’athlétisme, en fond et en marathon. Les hommes ont réussi un triplé sur le 5.000m, tandis que les dames faisaient de même sur le 1.500m. Quatre nouveaux records aux Jeux : Yahya Berrabah a établi un nouveau record des Jeux de la Francophonie en saut en longueur (8,40m), réalisant ainsi la septième performance mondiale de la saison (ancien record des Jeux 1994 était détenu par le Sénégalais Tidia Toure Cheikh avec un saut de 8,06m). Le 5 octobre l’Égyptien Ehab Abdel-Rahman s’est imposé au javelot avec un lancer de 77,33m (l’ancien record était détenu par Laurent Dorique avec 76,67m aux Jeux de 2001). Quelques minutes plus tard, auteur d’un solide 13’’56, le Canadien Jared MacLeod pulvérisait le record du 110m haies de Dudley Dorival (13’’60 aux Jeux de 2001). Chez les femmes dans la catégorie du lancer du marteau, Manuela Montebrun (France), septième mondiale, a justifié son rang en réussissant un nouveau record des Jeux avec un jet de 70,26m (ancien record détenu par la Polonaise Kamila Skolimowska avec 67,95m au Canada en 2001).

L’homme le plus rapide de ces Jeux est Ivoirien, il s’appelle Youssef Ben Meite. Il a remporté haut la main l’épreuve reine du 100 mètres, en signant un excellent temps (10 s.15). Il a même réalisé un doublé en s’imposant dans une des dernières épreuves sur le 200 mètres.

En tennis de table, la Canadienne Mo Zhang, en simple dames, le Vietnamien Kien Quoc Doan en simple hommes, les Roumains Cristina Alina Hirici en double mixte avec Alexandru Cazacu et le Canada en match par équipe remportent chacun une médaille d’or.

En basket-ball, le rêve fou des jeunes Libanaises a été stoppé net par les impitoyables Lionnes du Sénégal, lesquelles se sont ensuite inclinées en finale devant leurs adversaires roumaines, facile vainqueur du Sénégal (70-53). La Tunisie opposée à la France dans la finale des perdants remporte la médaille de bronze.

La France conserve la tête du tableau à l’issue de la compétition judo avec 10 médailles (8 médailles d’or et 2 en bronze), suivie du Maroc, 8 médailles (2 or, 4 argent et 2 bronze). Avec 6 médailles (1 or, 3 argent, 2 bronze), la Tunisie prend la troisième place. Le Canada est classé quatrième avec 5 médailles (1 or, 2 argent, 2 bronze), l’Égypte, cinquième avec 3 médailles (1 or, 2 bronze).

Le Liban a perdu tout espoir de médaille d’or après la défaite du boxeur Wael Chahine contre le Français Qualid Beladura dans la catégorie des moins de 57 kg. Au total, les Français ont empoché six médailles d’or (-48kg, -51kg, -57kg, -60kg, -75kg, -91kg) et le bronze en -81kg sur les 11 catégories en jeu. Le reste des médailles d’or se répartissant entre les Roumains (-54kg, -81kg et +91kg) et l’Ile Maurice (-64kg).

Pour le match de clôture, une finale de football 100% africaine, le Congo a décroché la dernière médaille d’or des VIes Jeux de la Francophonie aux dépens de la Côte d’Ivoire (5 tirs au but à 3), les deux pays n’ayant pas pu se départager à l’issue du temps réglementaire 0-0, au stade Rafic Hariri à Saïda. Dominés pendant tout le match, les Congolais ont attendu la séance de tirs au but pour l’emporter, comme ils l’avaient fait en demi-finale face au Canada, où leur gardien Wolfrigon Mongondza avait totalement déstabilisé les tireurs adverses. Le Maroc s’était emparé de la médaille de bronze lundi, grâce à son succès sur le Canada (3-1) en match de classement.

Enfin, les Françaises Mathilde Giordano et Morgane Faure et les Canadiens Jessi Lelliot et Benjamin Saxton, remportent le tournoi de volley-ball de plage en sport de démonstration aux VIes Jeux.

Un 52 minutes spécialement consacré aux meilleurs moments de ces Jeux a été diffusé le 6 octobre sur TV5MONDE à 23h20 (heure de Paris). Les meilleurs moments des Jeux 2009 sur TV5 Monde (52mn tout en images).

Les Jeux de la francophonie donnent rendez-vous aux francophones du monde entier pour la VIIème édition dans quatre ans (2013). Nice (France), N’Djamena (Tchad) ou Malabo (Guinée Équatoriale) : la prochaine ville-hôte sera désignée mi-décembre par la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF).

Tous les résultats en temps réel des VIes Jeux de la Francophonie.

Tous les médaillés des VIes Jeux de la Francophonie.

Toute l’actualité des Jeux de la Francophonie sur :

* www.jeux.francophonie.org, le site officiel des Jeux de la Francophonie
* en lien avec le site des VIes Jeux de la Francophonie à Beyrouth (CNJF) www.jeux2009.org
* et avec le site portail de l’Organisation internationale de la Francophonie www.francophonie.org.

Contacts Presse
et photos libres de droit sur demande ou via (serveur ftp)
code d’accès sur demande).

Organisation internationale de la Francophonie

- Comité international des Jeux de la Francophonie
Sylvie Fourcade

consultante communication (Internet et Médias)
Téléphone mobile au Liban jusqu’au 7 octobre +961 (0)3 176 722
Tél. : (+33)1 42 33 26 42 – gsm (+33) 6 03 05 11 97

- Service de communication : Nathalie Heneman
chargée des relations médias

Comité national des Jeux de la Francophonie

- Gelnar Atoui
responsable des relations médias Tél. +961 (0)3 741 626


- Directeur du CIJF : Mahaman Lawan Sériba
tél. : (33) 1 44 37 32 04

- Assistante communication du CIJF : Fabienne Rouanet
tél. : (33) 1 44 37 32 61

- Consultant communication et marketing : Thomas Gil
tél. : (33) 6 17 52 22 34

- Consultante communication (Internet et médias) : Sylvie Fourcade
tél. : (33) 6 03 05 11 97

- Chef du service communication : Anissa Barrak
tél. : (33) 1 44 37 33 93

- Chargée des relations médias : Nathalie Heneman
tél. : (33) 1 44 37 32 52

- Attachée de presse du Secrétaire général : Julie Tilman
tél. : (33) 1 44 37 32 52
Une manifestation organisée par le Comité International des Jeux de la Francophonie et le Comité National des Jeux de la Francophonie sous l'égide de l' Organisation Internationale de la Francophonie