ArcelorMittal.com ArcelorMittal.com
Home Historique Activités Clients Marchés Produits Publications Développement durable Contacts
Accueil

Le Primary de Liège

Le Finishing de Liège

Research and Development



  1. Les installations d’Ougrée et de Seraing

    Ougrée et Seraing représentent les lieux des débuts de la sidérurgie moderne à Liège,

    • Une cokerie composée de quatre batteries (139 fours en tout) produisant 800.000 tonnes de coke par an.

    • Une chaîne d'agglomération de minerais dont la capacité de production annuelle est de 5 millions de tonnes d'aggloméré.

    • Deux hauts-fourneaux situés à Ougrée (HF B) et à Seraing (HF 6) caractérisés par un diamètre au creuset de 9,75 m et pouvant produire chacun 1,7 million de tonnes de fonte liquide par an. Ils sont équipés d'une installation d'injection de charbon leur permettant d'atteindre des valeurs de 200 kg de charbon à la tonne de fonte.
      Sont également actifs à Ougrée et Seraing le service énergie, qui valorise les gaz récupérés lors de la fabrication du coke et de la fonte, ainsi que les services communs (traction, transport) et le centre d'enfouissement technique de « La Chatqueue ».

  2. Les installations de Chertal

    Située sur la commune d'Oupeye, entre la Meuse et le Canal Albert, la presqu'île de Chertal regroupe les activités de l'aciérie et de ses coulées continues ainsi que celles du laminoir à chaud (TLB), opérationnels depuis 1963.

    • L'aciérie reçoit la fonte liquide dans des poches torpilles d'une contenance de 130 tonnes. Elle comprend deux stands de désulfuration de la fonte, trois convertisseurs LD-HC de 210 tonnes dont deux en activité, une station de métallurgie en poche et un traitement sous vide pour les aciers ultra bas carbone.
       
    • La coulée continue à deux brins fonctionne depuis 1983 et celle à un brin depuis l'an 2000. L’aciérie et les Coulées continues de Chertal ont une capacité de production de 3.500.000 tonnes par an.
       
    • Le laminoir à chaud produit des coils à chaud à partir des brames fournies par les coulées continues. Ces coils sont principalement destinés à alimenter les installations de l'aval. Les installations ont progressivement intégré toutes les nouveautés techniques afin de rester à la pointe du progrès et de fabriquer des produits de qualité dans les délais fixés et de manière compétitive. Le Laminoir à Chaud est composé de deux fours de réchauffage, un dégrossisseur réversible, un train finisseur à 6 cages équipées de serrage hydraulique et du shifting des cylindres ainsi que de deux bobineuses. Le coil à chaud peut atteindre 32 tonnes, 2 m de large et un kilomètre de long. L'épaisseur peut varie de 1,5 et 12 mm. Le Laminoir à Chaud peut produire jusqu’à 3.000.000 de tonnes d’acier par an.

    La ligne à chaud de Liège est conforme aux normes internationales dans le domaine de la sécurité-santé, de la qualité des produits et des services et de la protection de l’environnement.