Mise à jour 01:40

    ACTUALITÉ Santé

  • Les jeunes pères ont moins de testostérone

    Mots clés : , , ,

    Par Pauline Fréour Mis à jour | publié Réactions (59)
    Les contraintes liées à l'arrivée d'un nouveau-né demandent un important ajustement émotionnel, psychologique et physique chez les jeunes papas.
    Les contraintes liées à l'arrivée d'un nouveau-né demandent un important ajustement émotionnel, psychologique et physique chez les jeunes papas. Crédits photo : © Bogdan Cristel / Reuters/REUTERS
      S'abonner au Figaro.fr

    Ce phénomène biologique permettrait à l'homme de participer plus aisément aux soins requis par le nouveau-né.

    La baisse de libido chez une femme venant d'accoucher est un phénomène fréquent et connu. On ignorait en revanche que les hommes enregistrent une baisse de testostérone, hormone de la virilité, à la naissance d'un bébé. C'est ce qu'a révélé cette semaine une équipe de chercheurs ayant suivi 624 jeunes hommes pendant quatre ans et demi. L'étude parue dans les Annales de l'Académie Nationale américaine des sciences (PNAS) a montré que ceux qui, dans le groupe, devenaient père, voyaient leur niveau hormonal chuter par rapport à ceux restés sans enfant.

    Le même phénomène était déjà connu chez d'autres espèces animales dans lesquelles les mâles aident à élever les petits, explique Christopher Kuzawa, professeur d'anthropologie à la Northwestern University de Chicago, un des co-auteurs de ces travaux. En revanche, les études conduites jusqu'alors chez l'homme, menées sur des périodes courtes, n'avaient pas permis de dire si c'était la naissance qui entraînait une baisse de testostérone, ou si, à l'inverse, la baisse hormonale des jeunes pères s'expliquait par le fait que les hommes produisant moins de testostérone avaient plus de chance d'avoir une relation stable et de procréer. Une question à laquelle répond l'étude du Pr Kuzawa.

    La testostérone a pour effet de doper la virilité et de stimuler les mâles dans la compétition pour s'accoupler. Elle diminue naturellement avec l'âge, mais, chez les volontaires de l'étude - des Philippins célibataires testés une première fois pendant leur 21e année, puis quatre ans et demi plus tard - la baisse hormonale chez ceux devenus pères dans l'intervalle était deux fois plus importante que chez ceux n'ayant pas enfanté. Selon le Pr Kuzawa, l'organisme réduirait la production de testostérone - et donc les pulsions sexuelles - après la naissance pour permettre au père de prendre sa part des responsabilités liées à la paternité, sans être absorbé par son désir pour l'autre sexe.

    Un important ajustement émotionnel et physique

    «Etre père et les contraintes liées à l'arrivée d'un nouveau-né demandent un important ajustement émotionnel, psychologique et physique et notre étude indique qu'un homme peut connaître un changement biologique substantiel pour l'aider à faire face à ces exigences», analyse Lee Gettler de la Northwestern University, un autre des co-auteurs de l'étude. En d'autres termes, les pères, et pas seulement les mères, seraient biologiquement programmés pour s'occuper de leur nouveau-né.

    Cette étude va plus loin et montre aussi que l'interaction entre le comportement et la production hormonale fonctionne dans les deux sens. En effet, la baisse hormonale est encore plus marquée chez les pères passant au moins 3 heures par jour à s'occuper de leur enfant, par comparaison avec ceux qui ne participent pas à leur éducation.

    D'autres questions restent toutefois en suspens : est-ce que le taux de testostérone remonte quand l'enfant grandit et devient moins dépendant ? Quelle est la fréquence de ces fluctuations ? Que les hommes en revanche se rassurent, les effets de cette baisse hormonale sont subtils, et la libido ne disparaît pas pour autant.

    LIRE AUSSI :

    » Le manque de sommeil fait chuter la testostérone

    » Testostérone : pas de miracle pour l'homme âgé

  • .
  • AvatarFanchon LE DOZE

    "moins de testostérone"... C'est valable pour tous les pères que compte la planète, ou uniquement pour les bobos occidentaux ?

    Le 16/09/2011 à 00:13 Alerter Répondre
    AvatarHorsepower

    si vous aviez lu l'article, vous auriez note que le test a ete notamment effectue sur une population de Phillipins. Je connais mieux comme bobos occidentaux....

    Le 16/09/2011 à 14:04 Alerter Répondre
    Avatarcornibert

    Peut on assimiler ce phénomène à une fin de race qui doucement et insidieusement s'infiltre dans notre socièté ou bientôt la matriarcat sera de mise ?
    Attention c'est une question que je pose !

    Le 15/09/2011 à 15:51 Alerter Répondre
    AvatarUlkar

    J'espère que le médecin de notre ardent président aura prévu de supplémenter celui-ci car ça tombera pile en pleine campagne et il lui en faudra de la testostérone pour aller au charbon !

    Quoique si ça se trouve, il serait plutôt en excès...

    Allez...Une petite "couvade" pour se reposer les neurones ?

    Le 15/09/2011 à 15:15 Alerter Répondre
    AvatarUlkar

    J'espère que le médecin de notre ardent président aura prévu de supplémenter celui-ci car ça tombera pile en pleine campagne et il lui en faudra de la testostérone pour aller au charbon !

    Quoique si ça se trouve, il serait plutôt en excès...

    Allez...Une petite "couvade" pour se reposer les neurones ?

    Le 15/09/2011 à 15:15 Alerter Répondre
    AvatarUlkar

    J'espère que le médecin de notre ardent président aura prévu de supplémenter celui-ci car ça tombera pile en pleine campagne et il lui en faudra de la testostérone pour aller au charbon !

    Quoique si ça se trouve, il serait plutôt en excès...

    Allez...Une petite "couvade" pour se reposer les neurones ?

    Le 15/09/2011 à 15:14 Alerter Répondre
    AvatarSerguei Chostacowitch

    Ce qui expliquerait pourquoi nos petites blondes vont chercher du membre chez les "exotiques" ?

    Le 15/09/2011 à 14:49 Alerter Répondre
    Avatarcroipluenrien

    Ca explique la mollesse des jeunes males occidentaux.
    Quand j'entend mollesse, je ne parle pas de virilite mais plutot le fait de ne pas s'affirmer mentalement.
    Les feministes ont castres les hommes occidentaux mais par contre de plus en plus de femmes occidentales recherchent cette virilité chez les hommes d'autres cultures. Et ce qui est completement naturel.
    Et maintenant des theories bobos nous expliquent que l'on ne nait pas homme ou femme mais qu'on le devient...
    Ils mélangent sexualité et chromosomes.
    Ils sont encore plus enfermes dans les prototypes et caricature de l'Homme que les personnes lambdas.
    Nos bobos il faut qu'ils arrêtent de croire et de vouloir nous faire croire que l'Homme n'est pas un animal.
    Comment un Homme qui n'est avec les attributs "males" va pouvoir porter un enfant, c'est a dire devenir femelle ???
    Si l'Homme est toujours sur terre, c'est la concurrence entre mâle qui l'a permis. C'est a dire grace a la testosterone qui favorise l'adaptation des plus forts (mentalement ou/physiquement) et aussi à la capacité d'adaptation de la femelle.
    Dans le regne animal, quand les males deviennent faibles (moins agressif et ambitieux du au manque de testosterones), ils sont font remplacer par d'autres.
    Ce qui permet justement l'evolution et le fait que l'Homme soit toujours la malgre tout ces defauts.
    Et maintenant ils veulent croire que l'Homme a reussi à dépasser cela, en somme d'être au dessus de la nature et de s'être extirper de la condition de mammifere.

    Le 15/09/2011 à 14:19 Alerter Répondre
    Avatarperregaux001

    comme les jeunes mères en ont davantage, cela rétablit l'équilibre.

    Le 15/09/2011 à 11:50 Alerter Répondre
    Avataraaaaa aaaaz

    1 / FAIT : Les jeunes pères ont moins
    de testostérone 2 / INTERPRÉTATION (BISOUNOURS INSIDE) : Ce phénomène biologique permettrait à l'homme de participer plus aisément aux soins requis par le petit enfant.

    Le 15/09/2011 à 11:48 Alerter Répondre
    AvatarThe Reaper

    Conclusions de cette étude totalement idiotes, on en finit pas des études sans queue ni tête, lien de cause à effet entre la naissance d'un enfant et la baisse de testostérone il faut vraiment être imaginatif, maintenant qu'il y ait baisse par l'absence de relation prolongée avec la mère qui elle subit une baisse de libido, c'est déjà plus cohérent :)

    Le 15/09/2011 à 11:43 Alerter Répondre
    AvatarUlkar

    Est-ce donc si dévalorisant pour un homme de découvrir que Mère Nature aurait prévu de l'obliger à "poupiner" par un tour de sa façon ?

    Probablement puisque vous préférez privilégier de rendre la femme et sa baisse de libido responsable de cette toute petite et temporaire "castration" chimique !

    Ah les hommes , ces Tarzans !

    Puisqu'on vous dit que c'est scientifique !

    Le 15/09/2011 à 13:27 Alerter Répondre
  • À la une

  • La France opère encore beaucoup de l'appendicite

    La France opère encore beaucoup de l'appendicite<br/>

    Le nombre d'opérations de l'appendicite a beaucoup diminué mais la France reste une adepte de ces interventions, en particulier dans le Sud-Ouest.

    .

    Le Protelos de Servier restera
    sur le marché

    Réactions (29)

    INFO LE FIGARO - L'Agence du médicament a décidé le maintien du Protelos bien qu'il soit accusé d'avoir des effets indésirables.

    .
    .

    Les médicaments génériques
    sont trop chers

    Réactions (41)

    L'Assurance Maladie demande une baisse des prix des génériques français. A 15 centimes d'euro en moyenne par comprimé, ils sont plus élevés que dans la plupart des autres pays européens.
    » Les Français consomment 48 boîtes de médicaments par an

    .
    .

    Les Français consomment 48 boîtes
    de médicaments par an

    Réactions (83)

    C'est près d'une boîte par semaine, selon cette moyenne réalisée sur l'année 2010. Le Doliprane est le médicament le plus acheté en pharmacie.

    .
    .
    .

    Première étude sur
    le suicide des enfants

    Réactions (96)

    Boris Cyrulnik rend ce jeudi son rapport sur ce douloureux phénomène sous-estimé. 

    .
    .

    Cancer du sein : le dépistage systématique en question

    Réactions (20)

    Alors que le ministère de la Santé lance la nouvelle campagne de dépistage généralisé, des voix s'élèvent pour relancer le débat sur la pertinence de ce processus, qui entraîne des traitements inutiles.
    » INFOGRAPHIE - La reconstruction après un cancer du sein

    .
    .
    .

    L'addiction à internet, un mal moderne

    Réactions (38)

    La dépendance à internet touche de plus en plus de monde. C'est ce que révèle une étude allemande. Mais cette dépendance est-elle, comme certains l'entendent, une maladie mentale? Et se traite-t-elle comme n'importe quelle addiction?
    » L'embarras du choix, source d'angoisse

    .
    .

    Somnifères et tranquillisants augmenteraient le risque d'Alzheimer

    Réactions (81)

    Selon une nouvelle étude, entre 16.000 et 31.000 cas par an pourraient être attribués en France à la consommation chronique de benzodiazépines (Valium, Témesta, Lexomil, Xanax, etc).

    .
    .

    Dépistage de la tuberculose
    en Seine-Saint-Denis

    Réactions (19)

    Entre 5000 et 6000 personnes vont pouvoir se faire tester gratuitement après la découvertes de plusieurs cas dans un secteur géographique restreint.

    .
    .

    Comment suivre son poids
    et sa tension sur son téléphone 

    Il suffit de se peser tous les jours et ses courbes de poids et de masse graisseuse sont automatiquement enregistrées.

    .
    .
.
.