Actualites - AUDIOVISUEL

Publié le 27/09/2011 | 15:52

L’Outre-mer dit adieu à l’analogique

Par Melinda DAVAN-SOULAS

Ce mardi 27 septembre marque la fin de l’analogique pour la Nouvelle-Calédonie, Saint-Pierre-et-Miquelon ainsi que Wallis-et-Futuna. Le signal télé passe au "tout numérique". Les Antilles et les terres de l’Océan Indien devront encore attendre.

Après la Polynésie qui a mis un terme à la réception analogique des chaînes hertziennes le 20 septembre, d’autres départements et collectivités d’Outre-mer s’apprête à en faire autant. Les téléspectateurs qui recevaient leurs chaînes par le câble, le satellite ou l’ADSL n’auront pas de changements à constater. Pour les adeptes de la télévision simple, il faut songer à l’achat d’un décodeur TNT pour la réception ou pour une télévision ayant la TNT intégrée.

Mardi 27 septembre, la Nouvelle-Calédonie ainsi que les îles Loyauté ont été coupées de l’analogique dès le matin (heure locale) tout comme les habitants des îles de Wallis et Futuna. Seul l’émetteur de Matalaa (Wallis) sera arrêté le 30 novembre prochain car la réception de la TNT n’y était pas encore optimale.

Lire aussi : Attention à l’écran noir, le 27 en Nouvelle-Calédonie

Pour Mayotte et La Réunion, la fin de l’analogique est repoussée au 25 octobre.
La Martinique, la Guadeloupe et la Guyane passeront définitivement au numérique le 29 novembre prochain. Pour l’Outre-mer la métropole, la loi fixait la fin de la diffusion hertzienne analogique de la télévision au 30 novembre 2011.

Pionnière des ultramarins, la Polynésie s’est félicitée de ce passage réussie au "tout numérique", la semaine passée. La collectivité n’a disposé que de neuf mois pour se préparer à la TNT haute définition.

Des aides ont été débloquées pour aider les foyers à s’équiper (antenne, équipement, installation). Mais elles sont soumises à des critères de ressources et d’âge.

Plus d’infos sur
 : outremer.tousaunumerique.fr