fontsizeup fontsizedown

 français    English  
Accueil » Actualités » Diverses et transversales

Un mémorial en hommage à la division « Arc-en-Ciel », érigé en France le 12 novembre dernier

Elus, membres des forces armées françaises et américaines et représentants de la Fondation du Mémorial de la Ferme de la Croix Rouge se sont réunis le 12 novembre dernier afin d’inaugurer un mémorial en hommage à la 42e division d’infanterie, la division « Arc-en-Ciel », qui avait combattu sur les terres de la Ferme de la Croix Rouge à l’été 1918.

Le mémorial, situé sur le lieu de bataille de l’époque, près de Fère-en-Tardenois, rend hommage aux hommes de la 42e division d’infanterie, et en particulier à l’un des régiments de la division ’Arc-en-ciel’, le 167e Alabama, qui s’est distingué sur ce champ de bataille.

Le mémorial, une sculpture de l’artiste britannique James Butler en bronze de plus 3 mètres de haut représentant un soldat américain portant son camarade mort, a été érigé sur un site qui n’a pas changé depuis les jours où la bataille s’y déroula. Il s’agit d’un cadeau d’un résident de l’Alabama en souvenir de son père, le Sergent William Johnson Frazer, blessé au combat.

L’unité de combat reçut le surnom de division ’Arc-en-ciel’ par son Chef d’état major de l’époque, Douglas MacArthur, qui la compare à un arc-en-ciel couvrant les Etats-Unis de par la provenance disparate de ses soldats. En effet, lorsque les Etats Unis déclarent la guerre à l’Allemagne le 6 avril 1917, le secrétaire à la Guerre, Newton D. Baker demande la création d’une division d’infanterie composée des meilleures unités de la garde nationale. Celles-ci représentent 26 états et le district de Columbia, amenant la 42ème division à un effectif de 27 000 hommes.

« Cette statue sur le sol français rappellera aux générations futures les faits d’arme des Américains durant la Première Guerre mondiale », déclare Monique Seefried, Présidente de la Fondation de la Ferme de la Croix Rouge. « Le rôle de notre fondation est de se souvenir du courage de ces hommes de la division ‘Arc-En-Ciel’ mais aussi de promouvoir un lieu de notre patrimoine historique encore trop peu connu ».

« Les soldats de la division ‘Arc-en-Ciel’ participèrent de manière décisive à la libération de Château-Thierry et prouvèrent la valeur des forces américaines expéditionnaires, en France et au-delà » ajouta le Major général Steven Wickstrom, Commandant de la 42e division d’infanterie.

A l’occasion de l’inauguration de ce mémorial, de nombreux élus et personnalités avaient fait le déplacement : Les sénateur Yves Daudigny, Président du Conseil général de l’Aisne, et Antoine Lefèvre, Gary Fuller, le maire d’Opelika en Alabama, le Major général Carpenter ou encore le Major général Smith. 

« Aujourd’hui encore les hommes et femmes de la division ‘Arc-en-Ciel’ suivent le chemin d’exemplarité établi à Château-Thierry en 1918 » a, pour conclure, déclaré Steven Wickstrom, Commandant de ladite division. « Ce fut le cas à Ground Zero quand les tours du World Trade Center se sont effondrées et c’est encore le cas dans les montagnes d’Afghanistan ou encore dans le désert irakien. Nous sommes plus que jamais engagés à défendre les valeurs de liberté, au cœur de la mission de cette même division en 1918 ».

Rejoignez la communauté

    
 
Facebook Flickr Delicious Youtube Dailymotion Twitter RSS