English version    Dimanche 26 Février 2012
 
Accès par pays/région :  


connexion 
un oubli ?
 

Appels d'offresGéopolitique africaineDéclaration de la montagne de la Table

Bulletin-Institutions
Mardi 13 Mars 2007 à 13:00:00
db16700
(Congo-Brazza)

Emilienne Raoul prend officiellement les commandes du ministère de la Santé

Plusieurs dossiers techniques et en instance ont été remis le 10 mars à Brazzaville au nouveau ministre de la Santé, des affaires sociales et de la famille, Emilienne Raoul, par le ministre sortant Alphonse Gando qui a dirigé pendant deux ans le département de la Santé et de la population.

Le procès verbal de passation de service entre les deux personnalités, signé dans un climat convivial, en application du décret 2007/191 du 3 mars portant remaniement du gouvernement, a fait état de plusieurs dossiers parmi lesquels la présentation du département, les dossiers en instance, l'état du personnel et du matériel, la situation financière, la situation des médicaments essentiels et génériques et les ARV.

Souhaitant la bienvenue à Emilienne Raoul, Alphonse Gando a indiqué que le département de la santé est «simple» mais «difficile de gestion». «Non parce que le travail qui s'y fait est difficile, mais parce que tous le monde a l'œil sur la santé. Vous aurez beaucoup de pression. Mais telle qu'on vous connaît, je sais que vous vous en tirerez bien», a-t-il souligné.

Félicitant pour sa part le Dr Alphonse Gando pour le travail abattu durant son mandat, Emilienne Raoul a rappelé que plusieurs défis sanitaires, en particulier le VIH/sida, exigeront des actions concertées pour soulager les victimes et prévenir les infections.

S'adressant ensuite au personnel, elle a déclaré : «J'arrive dans cette maison et j'ai besoin d'assistance et de soutien. Je compte sur vous. Vous pouvez comptez sur moi parce que je suis une personne très ouverte. Mais vous allez apprendre aussi que je suis une femme de rigueur

Avec 10 134 agents recensés au 31 décembre 2006, le département de la Santé poursuivra son développement en ressources humaines. Dans ce cadre, parmi les tâches confiée à Emilienne Raoul, il y a l'examen de la situation du personnel de l'hôpital de Loandjili à Pointe-Noire et le problème du déficit en personnel à l'hôpital général de Dolisie, dans le Niari.

Mais, au-delà des questions liées aux ressources humaines, les problèmes structurels et de développement sanitaire tels que l'élaboration et l'adoption de la carte nationale sanitaire, l'intégration des centres ambulatoires de traitement (CTA) du sida dans le système de santé sont des actions prioritaires du programme du nouveau ministre de la Santé.

Parmi les dossiers en instance que devra à court terme poursuivre Emilienne Raoul, il y a l'organisation du comité de pilotage du Plan national de développement sanitaire (PNDS), l'organisation à Dolisie, dans le département du Niari de la conférence annuelle des directeurs départementaux de la santé.

Le ministre de la Santé, des affaires sociales et de la famille, devra préparer l'organisation, à Brazzaville, du 27 au 31 août 2007, du 57e Comité régional de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au siège local de l'organisation, dans la banlieue sud de la capitale. Le dossier du plan de coopération entre le Congo et l'OMS pour la période 2008-2009 a été également cité dans le procès verbal.

A l'extérieur, le Congo participera, du 9 au 13 avril, à Johannesburg, en Afrique du Sud, à la réunion des ministres africains de la Santé. Le département congolais de la Santé sera présent à Genève, en Suisse, en mai 2007, à l'assemblée mondiale de la santé. Enfin, Denis Sassou N'Guesso se rendra en avril prochain au Japon, une visite au cours de laquelle la coopération sanitaire entre les deux pays sera à l'ordre du jour.

Quentin Loubou

 

 

Siège: Les Manguiers, 84 avenue Denis Sassou N'Guesso, Brazzaville, République du Congo - Bureaux en Europe: 38 rue Vaneau, Paris 7ème, France - Bureaux aux Etats-Unis : 1250 24th Street, Washington DC 20037 - Tél. : + 33 (1) 45 51 09 80 - Fax : + 33 (1) 45 51 03 06 - Site Internet : www.brazzaville-adiac.com - E.mail : redaction@brazzaville-adiac.com