English version    Dimanche 11 Mars 2012
 
Accès par pays/région :  


connexion 
un oubli ?
 

Livres et auteurs du Bassin du CongoAppels d'offresGéopolitique africaineDéclaration de la montagne de la Table

Bulletin
Samedi 8 Janvier 2005 à 10:30:00
DB9216

Le président Denis Sassou Nguesso remanie le gouvernement congolais

C’est à la veille de la présentation traditionnelle des vœux au Président de la République par les corps constitués que la composition du nouveau gouvernement du Congo a été rendue publique à Brazzaville hier.

Présentée par le nouveau Premier ministre chargé de la coordination gouvernementale, Isidore Mvouba, l’équipe ministérielle comprend au total trente-cinq ministres, dont quatre ministres d’Etat. La plupart des personnalités présentes dans le précédent gouvernement se retrouvent au sein de la nouvelle équipe, mais plusieurs changent de portefeuilles. Trois ministres quittent le gouvernement : Rigobert-Roger Andély (Economie et finances), Alain Moka (Santé), Simon Mfoutou (contrôle d’Etat) et Jean Dello (Postes et télécommunications. Y entrent Pacifique Issoïbeka (Economie et finances), Bruno Jean Richard Itoua (Energie et hydraulique), Paul Mboth (Sécurité et ordre public), Alphonse Gandou (Santé et population) et Marcel-Parfait Koussou Mavoungou (Petites et moyennes entreprises).

Présentant le nouveau gouvernement devant les caméras de la télévision nationale, vendredi soir, Isidore Mvouba, Premier ministre du nouveau gouvernement, a déclaré notamment :

« Voici plus de deux ans que le gouvernement de la République a été mis en place après le large plébiscite que le peuple congolais avait réservé à Denis Sassou Nguesso… Nous avons pris tous l’initiative d’être sur le chemin de la paix, de l’uniformisation du territoire, du désenclament de l’arrière pays et de l’assainissement des finances publiques.

En dépit de ces progrès notables beaucoup reste à faire. A l’écoute de son peuple le président Denis Sassou Nguesso sait que ces résultats ont été obtenus à coup de sacrifices. Le président de la République sait que le peuple est confronté à des difficultés inextricables au quotidien. Il comprend donc les attentes légitimes de toutes les Congolaises et de tous les Congolais. Il sait qu’il convient de trouver dans les meilleurs délais une solution adéquate aux problèmes sociaux qui accablent les Congolais, notamment en ce qui concerne le paiement des pensions des retraités et des bourses des étudiants.

C’est pourquoi, après avoir observé le fonctionnement du gouvernement de la République, il estime que le moment est venu de marquer une halte afin de tirer les meilleurs enseignements de la période écoulée et de faire ainsi quelques ajustements à la composition de l’équipe gouvernementale afin qu’elle soit plus cohérente, plus déterminée, plus efficace. Il est question de créer ainsi une véritable équipe qui fasse preuve de combativité et de constance dans l’action, une équipe qui regarde dans la même direction tout en étant le plus près possible des préoccupations du peuple comme la Nouvelle Espérance.
»

La composition du gouvernement - Premier ministre, chargé de la coordination de l’action gouvernementale et des privatisations : Isidore Mvouba.

- Ministre d’Etat, ministre du Plan, de l’aménagement du territoire, de l’intégration économique et du NEPAD : Pierre Moussa.

- Ministre d’Etat, ministre de la fonction publique, chargé de la réforme de l’Etat : Jean-Martin Mbemba (change de portefeuille).

- Ministre d’Etat, ministre des Hydrocarbures : Jean-Baptiste Tati Loutard.

- Ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la francophonie : Rodolphe Adada.

- Ministre des Mines, des industries minières et de la géologie : général de division Pierre Oba.

- Ministre de la Communication, chargé des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement : Alain Akouala Atipault.

- Ministre des Postes et télécommunications chargé des nouvelles technologies : Philippe Mvouo.

- Ministre de l’Equipement et des travaux publics : général de division Florent Tsiba.

- Ministre des Transports et de l’Aviation civile : André Okombi Salissa (change de portefeuille).

- Ministre de l’Enseignement supérieur : Henri Ossebi.

- Ministre de l’Agriculture, de la pêche et de l’élevage : Jeanne Dambendzet.

- Ministre de l’Enseignement technique et professionnel : Pierre-Michel Nguimbi.

- Ministre du Commerce, de la consommation et des approvisionnements : Mme Adélaïde Moundelé-Ngollo.

- Ministre de l’Economie forestière et de l’environnement : Henri Djombo.

- Garde des sceaux, ministre de la Justice et des droits humains : Gabriel Entcha Ebia (change de portefeuille).

- Ministre de l’Energie et de l’hydraulique : Bruno-Jean Richard Itoua (nouveau)

- Ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, chargé de l’alphabétisation : Mme Rosalie Kama Niamouya.

- Ministre de l’Economie, des finances et du budget : Pacifique Issoïbeka (nouveau).

- Ministre du Travail, de l’emploi et de la sécurité sociale : Gabriel Ondongo.

- Ministre de la Construction, de l’urbanisme et de l’habitat : Claude-Alphonse Nsilou.

- Ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation : François Ibovi.

- Ministre des Sports et du redéploiement de la jeunesse : Marcel Mbani.

- Ministre de la Culture, des arts et du tourisme : Jean-Claude Gakosso.

- Ministre à la Présidence, chargé de la Défense nationale, des anciens combattants et des mutilés des guerres : général de division Jacques-Yvon Ndolou.

- Ministre à la Présidence, chargé de la Coopération au développement : Justin Balay Mégot.

- Ministre de la Réforme foncière et de la préservation du domaine public : Lamire Nguélé.

- Ministre du Développement industriel et de la promotion du secteur privé : Emile Mabondzo.

- Ministre des Affaires sociales, de la solidarité, de l’action humanitaire et de la famille : Emilienne Raoul.

- Ministre de la Sécurité et de l’ordre public : général de division Paul Mboth (nouveau).

- Ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation technique : Pierre Ernest Abandzounou.

- Ministre de la Santé et de la Population : Dr . Alphonse Gandou.

- Ministre de l’Economie maritime et de la marine marchande : Louis-Marie Nombo Mavoungou.

- Ministre de la Promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement : Mme Jeanne-Françoise Leckomba.

- Ministre des Petites et moyennes entreprises, chargé de l’artisanat : Marcel Parfait Koussou Mavoungou.

Siège: Les Manguiers, 84 avenue Denis Sassou N'Guesso, Brazzaville, République du Congo - Bureaux en Europe: 38 rue Vaneau, Paris 7ème, France - Bureaux aux Etats-Unis : 1250 24th Street, Washington DC 20037 - Tél. : + 33 (1) 45 51 09 80 - Fax : + 33 (1) 45 51 03 06 - Site Internet : www.brazzaville-adiac.com - E.mail : redaction@brazzaville-adiac.com