Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mardi 10 Avril 2012 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesCultureArticle
Les acteurs noirs et les oscars à Hollywood : le cas d'Hattie McDaniel
12/11/2003
 

Hattie McDaniel fut la première actrice noire oscarisée pour son rôle dans "autant en emporte le vent"
 
Par Paul Yange
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Hattie McDaniel et Vivien Leigh (1ere en partant de la droite) dans ''Autant en emporte le vent''  
Hattie McDaniel et Vivien Leigh (1ere en partant de la droite) dans ''Autant en emporte le vent''
 

Une actrice noire "oscarisée" : Hattie McDaniel

24 mars 2002. Halle Berry et Denzel Washington reçoivent respectivement le premier et deuxième oscar de leurs carrières, décernés par Hollywood alors que Sydney Poitiers reçoit un oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. Triomphe pour les acteurs noirs à Hollywood ? Pas si sur...Que trois acteurs noirs soient récompensés lors d’une cérémonie à Hollywood était évidemment inédit. Mais derrière les apparences, quelques chiffres ne trompent guère...

Les afro-américains ne représentent que 4 % des 5700 membres de l’académie qui décerne les oscars alors qu’ils représentent environ 12 % de la population américaine. Depuis 1927, le nombre d’acteurs noirs récompensés lors des oscars se comptent sur les doigts des deux mains (Ils sont 13 au total). Parmi les acteurs et actrices noirs contemporains à avoir reçu un oscar figurent notamment (toujours pour le meilleur second rôle) Louis Gossett Jr en 1982 pour "Officier et gentleman", Whoopi Goldberg, en 1990 pour "Ghost", Denzel Washington en 1989 pour "Glory", Cuba Gooding Jr en 1996 pour "Jerry McGuire".

Sydney Poitiers acteur mythique, a reçu en 1963 l’oscar du meilleur acteur pour son rôle dans "Le lys des champs". Morgan Freeman a reçu l'oscar en 2004 pour son rôle dans "million dollar baby". Jamie Foxx a reçu en 2005 l'oscar du meilleur acteur pour son interprétation dans "Ray", Forest Whitaker en 2007 pour son interprétation d'Imin Amin Dada dans "The last King of Scotland", Jennifer Hudson pour l'oscar du meilleur second rôle dans "Dreamgirls". En 2010, Mo'Nique a reçu l'oscar du meilleur second rôle féminin pour son rôle dans "Precious". Enfin, en 2012, Octavia Spencer a reçu l'oscar du meilleur second rôle féminin pour son rôle dans "la couleur des sentiments".

je préfère jouer le rôle d'une femme de ménage plutôt que d'en être une
Hattie McDaniel




 Publicité 
 
Hattie McDaniel posant devant les statuettes des Oscars  
Hattie McDaniel posant devant les statuettes des Oscars
 

Il est à noter que 1963, est aussi l’année de la marche de Washington et du célèbre discours de Martin Luther King "I have a dream". L’oscar de Halle Berry était historique en ce sens qu’elle est la première actrice noire à décrocher l’oscar de la meilleure actrice (et non pas celui du meilleur second rôle). Parmi les actrices noires méconnues, Hattie McDaniel figure aujourd’hui en bonne place, même si elle a été immortalisée par le rôle de "Mammy" dans la célèbre superproduction hollywoodienne aux 10 oscars "Autant en emporte le vent". Retour sur la vie et la carrière d'une actrice qui mériterait d’être mieux connue...

Hattie McDaniel fut la première actrice noire à décrocher un oscar en 1939 pour son rôle dans le film "Autant en emporte le vent" . Née le 10 juin 1895 à Wichita dans le Kansas, Hattie McDaniel était la treizième enfant d’un ex-esclave, prêtre baptiste. Elle passa son enfance dans le colorado, s’initiant rapidement au chant, à la comédie. Elle quitta le lycée en 1910 et commença à se produire dans un groupe de ménéstrels avec son père. Elle effectua des tournées avec le groupe lorsque son père se retira de la scène, puis travailla dans un théâtre pendant presque 10 ans jusqu’à la crise de 1929.



Halle Berry, Denzel Washington, Whoopi Goldberg et Louis Gossett Jr, des acteurs noirs ''oscarisés''  
Halle Berry, Denzel Washington, Whoopi Goldberg et Louis Gossett Jr, des acteurs noirs ''oscarisés''
 

Elle déménagea alors pour Milwaukee où elle trouva du travail dans un club de musique comme femme de ménage. Un soir après minuit, alors que tous les artistes étaient partis, le propriétaire demanda aux volontaires parmi les employés de faire un essai sur scène. A dater de ce jour, elle arrêta de travailler comme femme de ménage et se produisit pendant deux ans au club avant de partir pour Los Angeles. Elle commença au cinéma en 1932 dans le film "The Golden West", puis obtint son premier rôle significatif dans un film de la 20th Century-Fox, "Judge Priest". Elle participa à de nombreux films tout au long des années 30 et 40, de même qu’à de nombreuses émissions de radio.

Le sommet de sa carrière cinématographique fut atteint en 1939 quand elle obtint le rôle de Mammy dans "Gone with the wind" (Autant en emporte le vent). Hattie McDaniel est récompensée par l’oscar du meilleur second rôle féminin pour son interprétation et devient la première Noire à remporter un oscar et assister à la cérémonie de remises des prix le 29 février 1940 en tant qu’invitée et pas en tant que servante. Elle n’avait toutefois pas pu assister à la première de "Autant en emporte le vent" en décembre 1939 car le réalisateur David Selznick décida après quelques hésitations de ne pas emmener les acteurs noirs du film à la première du fait de la ségrégation raciale qui régnait à Atlanta.


 
 

Le rôle de "Mammy" lui amena la célébrité en même temps qu’une vague de critiques s’abattit sur elle. La plupart de ses rôles étaient des rôles de servantes ou de domestiques, bien que ces rôles aient été de plus en plus consistants jusqu’à culminer en 1939 avec le rôle de Mammy dans "Autant en emporte le vent". Le film en lui-même avait naturellement déclenché une controverse puisque basé sur le roman – raciste - de Margaret Mitchell "Gone with the wind".

Hattie McDaniel fut vivement critiquée par la NAACP (The National Association for The Advancement of Colored People, association de défense et de promotion des droits des Noirs aux Etats-Unis NDLR) pour ses rôles de servantes jugés dévalorisants ou stéréotypés en ce qui concerne la représentation des Noirs. Pragmatique, Hattie McDaniel avait répondu "qu’elle préférait jouer le rôle d’une domestique plutôt que d’en être une". Elle affirmait encore : "pourquoi me plaindrait je de gagner 7 000 dollars par semaine en jouant le rôle d’une domestique ? Si je ne le faisais pas, je gagnerais 7 dollars par semaine en travaillant comme femme de ménage".



Butterfly Mc Queen, une autre actrice noire, joua le rôle de ''Prissy'' dans ''Autant en emporte le vent''  
Butterfly Mc Queen, une autre actrice noire, joua le rôle de ''Prissy'' dans ''Autant en emporte le vent''
 

Dans les années 40, Hattie McDaniel continua à tourner dans différents films, subissant toujours les critiques, notamment du fait des changements sociaux et du rôle de la NAACP et de son président, Walter White, qui avait décidé de combattre le confinement des acteurs noirs à des rôles de domestiques ou de comiques. Une autre actrice noire, Lena Horne, plus "glamour", offrait l’alternative à Hollywood d’avoir quelqu’un d’autre comme star. De, plus, Hattie McDaniel, physique oblige, ne pouvait evidemment pas jouer des rôles aussi glamour et romantiques du style de ceux de Lena Horne (Soutenue par la NAACP, Lena Horne avait fait inclure dans son contrat une clause selon laquelle elle ne jouerait pas de rôle de domestique).

A partir de 1947, Hattie McDaniel trouva un rôle régulier dans "The Beulah Show", une émission de radio qui devint une émission télévisée en 1951, et la première sitcom dans laquelle un acteur noir avait le premier rôle. La carrière d’Hattie McDaniel s’arrêta à 57 ans en octobre 1952 quand elle mourut des suites d’un cancer du sein.


Dernière mise à jour : 28 février 2012
Dernière mise à jour : 8 mars 2010
Dernière mise à jour : 29 juillet 2008
Première publication : 12 novembre 2003

Vidéo : Hattie McDaniel reçoit l'oscar du meilleur second rôle féminin en 1939



Vidéo : Sydney Poitiers reçoit l'oscar du meilleur acteur en 1964



Hattie McDaniel, Clark Gable et Vivian Leigh dans ''Autant en emporte le vent''


















Sur le même sujet sur Grioo.com
  Oscars 2012 :Octavia Spencer oscar du meilleur second rôle, Jean Dujardin sacré meilleur acteur
  ''Porgy and Bess'', ''Negro Soldier'', inclus dans le registre national des films aux Etats-Unis
  Oscars 2010 : Mo'Nique remporte l'oscar du meilleur second rôle avec Precious
  Halle Berry, Whoopi Goldberg, Pam Grier, Oprah, Dorothy Dandridge dans un livre : "black women in american film"
  Oprah Winfrey, Whoopi Goldberg, Margaret Avery, Danny Glover : « La couleur pourpre » de Steven Spielberg (1985)
 
Mots-clés
acteurs noirs   acteurs noirs et oscars   célébrités   cinéma   denzel washington   halle berry   hattie mc daniel   hollywood   jamie foxx   louis gossett jr   octavia spencer   oscars   sydney potiers   whoopi goldberg   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 16 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  ____NUL N'ENTRE ICI S'IL N'EST GEOMETRE ! « On nous conteste le droit d’admettre un psychisme inconscient (…) Nous pouvons répondre à cela que l’existence de l’inconscient est nécessaire et légitime, Sigmund FREUD, L’état psychologique
  _____LA COLONISATION OU LE MENSONGE DU MAITRE.. « En vérité, ce n’est pas la négritude qui fait question aujourd’hui. Ce qui fait question : c’est le racisme, c’est la recrudescence du racisme dans le monde entier ; ce sont les foyers de racisme..
  ____James Baldwin (1924-1987) : écrivain militant d'un monde en noir et blanc... Humainement, personnellement, la couleur n’existe pas. Politiquement elle existe. Mais c’est là une distinction si subtile que l’Ouest n’a pas encore été capable de la faire.
  ____Livre: "L'enfant noir", de Camara Laye. "The dark child"
  ____Traite négrière, Chapitre I : Le voyage du non-retour... Chapitre II : Nos ancêtres les Yorubas.
  ___Quand nos ancêtres ont-ils quitté l’Afrique ? Pourquoi veut on absolument que l’Afrique soit le berceau de l’homme ? NOS ANCÊTRES LES... AFRICAINS. L'AFRICAIN dans L'Afrique Ne Pleure Plus, Elle Parle le Tiken Jah FAkoly
  ____Talangaï, c'est là où beaucoup de barons du pouvoir vivent... et étalent leurs richesses, devant la misère ambiante, les taudis de ses encombrants et pauvres voisins...
  ______La jeunesse africaine, une bombe à retardement.L’échec des hommes politiques «analphabète, synonyme de malheur de la jeunesse qui ont hypothéqué l’avenir des jeunes au détriment de leur égoïsme.
  ____Cinquante ans après l’indépendance de beaucoup de pays africains, l’âge de la maturité, la prise de conscience des réalités, le désir d’assumer enfin pleinement son propre destin, et la volonté de changement, se font dans la violence et détermination
  _____Les militaires maliens ont finalement commis un coup d'Etat... Amadou Sanogo le chef des mutins maliens. Le capitaine Amadou Sanogo est-il le nouvel homme fort du Mali après le coup d'Etat qui a eu lieu jeudi à Bamako?
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Michelle Obama en couverture du magazine ''Ebony'' du mois de mai 2012
 Biopic de Pam Grier : Halle Berry jouera t-elle le rôle principal ?
 Ghana : James Kwesi Appiah nommé nouveau coach de la sélection
 Haïti : L’heure de vérité pour le premier ministre Laurent Lamothe
 Effondrement d'un lieu de culte évangelique à Stains : deux morts
 Nigeria: Plusieurs victimes dans l'attentat du dimanche de Pâques
 Tunisie: Le livre de Leïla Trabelsi sortira en mai
 Rwanda: Hommage aux victimes du génocide
 Mali : le président Amadou Toumani Touré a démissionné
 Malawi : la vice-présidente succède au président Bingu Wa Mutharika
 
Afrique      Afrique Du Sud      Benin      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Crise Ivoirienne      Diversité      Droits Civiques      France      Gabon      Ghana      Guinée      Haïti      Italie      Mali      Mario Balotelli      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Racisme      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version