Freewares Liens Webcams Imagine  

Retour Accueil
Téléchargement
Trucs et Astuces
Soirées Club Hellodoc de Grenoble
Pour Aller plus loin


Contact

 

 

 

 

 

Gestion des contre-indications sous HD5 et TVS

Retour sommaire Module Prescription

Niveau : expert

Et oui, la gestion des contre-indications est à placer au niveau « expert » : non pas que la fonction soit difficile à mettre en oeuvre, mais parce que les thésaurus Vidal sont tels qu’il est difficile de trouver le bon item, de savoir où il faut l’inscrire, et surtout de faire confiance dans le résultat obtenu. En l’état actuel des choses, il ne faut utiliser cette fonction que dans de rares cas important, et ne pas utiliser la plupart des items proposés.

La gestion des contre-indications se fait à partir de l’onglet « antécédents » du dossier d’un patient. A l’ouverture, la page se présente comme ci-dessous : contre-indications est surligné, toutes les contre-indications sélectionnées sont affichées, mais non modifiables. Un clic sur la ligne « pathologie » ou « allergies » ou « précautions » permet de rajouter, ou de supprimer un libellé inscrit. En caractères gras sont les rubriques qui sont déjà remplies (ici, pathologies, allergies)

L’ouverture du TVS permet de mieux comprendre le fonctionnement des contre-indications et des allergies :

Ouvrons une monographie, onglet « contre-indications » :

Sur le coté gauche se trouve le texte de la monographie, qui inclus de vraies contre-indications mais aussi des interactions médicamenteuses.

Sur le coté droit se trouve la liste des contre-indications du TVS QUI SONT REPRISENT DANS LE THESAURUS de CONTRE-INDICATIONS PROPOSE A PARTIR DE HELLODOC ; mais comme on le voit, la terminologie n’est pas la même, d’un coté on a « affection hépatique évolutive », de l’autre, l’item qui convient à partir de hellodoc « hépatopathie ». La recherche du bon item à partir de Hellodoc n’est donc pas toujours facile, on y reviendra……On retrouve de ce coté également les contre-indications liées aux excipients et qui ne sont pas inscrites du coté monographie – enfin, pas toujours……

ATTENTION : Les allergies posent un problème dans la mesure ou la philosophie du Vidal est de respecter à la lettre l’esprit des monographies. 

Ainsi, dans les monographies contenant du paracetamol, la contre-indication est au choix : « allergie au paracétamol », « hypersensibilité au paracétamol », « hypersensibilité à l’un des composants ». Vidal, dans un soucis de « rigueur » par rapport aux textes retient le dernier……..Ainsi, dans la liste des contre-indications du Vidal (fenêtre de droite de la deuxième image) on ne retrouvera que le terme « hypersensibilité à l’un des composants », totalement inutilisable en pratique…… au niveau de l’onglet « pathologies » de Hellodoc. Vidal a donc fait un deuxième thésaurus « allergie » en relation avec l’onglet « allergies » de hellodoc. 

On peut donc inscrire « paracetamol » à ce niveau, qui entrainera donc une alerte au moment de la prescription. Mais allez savoir pourquoi……cela ne marche que lorsqu’il n’y a pas « d’hypersensibilité à xxx » au niveau « contre-indication » du thésaurus du Vidal (comme dans le cas du paracétamol). « Hypersensibilité à l’amoxicilline » existant (fenêtre de droite de la deuxième image ci-dessous), c’est cet item au niveau « contre-indication » de Hellodoc qu’il faudra indiquer ; car si on met « amoxicilline » au niveau de l’onglet « allergie », il n’y aura pas d’alerte !!!! Pour se résumer, pour avoir une alerte, il faut mettre « hypersensibilité à l’amoxicilline » au niveau de l’onglet « pathologie », mais « paracetamol » au niveau de l’onglet « allergie » ; (idem pour « allopurinol »)

Merci à Vidal pour cette extrème ‘ simpli-complication’  de ce module très important en pratique quotidienne………

 

 

Important : Autre exemple, si un patient ne tolère pas le TAHOR, (ce qui peut être très important à signaler dans le dossier) le seul item qui convient est « hypersensibilité à l’un des composants », (comme on peut le voir ci-dessus) mais totalement inutilisable au niveau de l’onglet « pathologie ». On pourrait être tenté de mettre « atorvastatine » au niveau « allergie », c’est possible, mais comme l’allergie à l’atorvastatine n’existe pas…….ça ne marche pas, il n’y a pas d’alerte. Et si on essaie au niveau de l’onglet « précaution », il est également possible de l’indiquer, mais ce n’est pas plus fonctionnel……..Dans ce cas, il n’y aura pas de solution, hélas !!

Un PRINCIPE : quand on met une alerte médicamenteuse, il faut systématiquement la tester, hélas !

Au niveau de l’onglet « info générales » du TVS, on a également accès à la liste des excipients ayant un effet notoire ou non , ce qui en cas de doute, permet de rajouter une intolérance, car on ne peut pas mettre en intolérance un nom de fantaisie, mais seulement une DCI et/ou un excipient à effet notoire.

 

Utilisation de la fonction « contre-indications »

= Un clic sur l’onglet « antécédents », puis  sur « pathologies » au niveau du sommaire permet d’accéder à la page de saisie des contre-indications.

= Un clic sur le bouton « pathologies… » permet d’avoir accès au thésaurus de recherche des contre-indications.

= Il est possible de faire une « recherche arborescente », c’est à dire que l’on va essayer de trouver un item qui convient……Du fait de ce que l’on a dit plus haut, et pour ne pas avoir de surprise, il vaut mieux utiliser un item assez « large » tel que « diabète », plutôt que d’aller chercher un item plus précis. Les items sont classés par « spécialités », une difficulté supplémentaire est le manque d’ordre alphabétique (dans la version actuelle)

= Un clic sur l’item pour le surligner, un clic sur le bouton « ajouter », et l’item se place dans la fenêtre du bas « liste de sélections ».

= Un clic sur « OK », la page se ferme, et la contre-indication est inscrite dans le dossier patient, prête à être fonctionnelle.

= Il est possible de faire une « recherche lexico », à condition de connaître le début de l’item vrai. Ci-dessous, l’inscription de « G6PD », puis un clic sur le bouton « rechercher » permet de retrouver rapidement le bon item. Si on avait essayé « déficit en », il aurait été impossible de retrouver. Quant à la « recherche arborescente », il suffit d’essayer de rechercher une fois pour comprendre la difficulté de la chose…….merci de ne pas faire un thésaurus avec des synonymes, ou une recherche sur un mot inclus dans un item……(comme dans la BCB)

 

= Méfions nous des items proposés par Vidal : on pourrait indiquer dans le dossier patient « stérilité excrétoire » par exemple, des fois que cela soit utile…….

 

= Hélas, si on fait une RMC (recherche multicritères) dans le TVS, il n’y a en réalité pas de réponse à la requête : un grand nombre d’items proposés ne servent à rien !!

 

= Encore un exemple : Un patient ne tolère pas le FORLAX : au niveau monographie, on peut lire en CI : « antécédents d’hypersensibilité au forlax ou à l’un de ses constituants ». Impossible de mettre en CI un nom de fantaisie, il faudrait indiquer « macrogol 4000 ». Peine perdue, la visite de la rubrique « contre-indications » du TVS permet de se rendre compte qu’il faut indiquer « hypersensibilité au polyéthylène glycol », tout en sachant que l’alerte ne fonctionnera pas pour tous les médicaments qui contiennent du polyéthylène glycol comme excipient, mais uniquement pour ceux dont c’est la substance active.

 

Allergies

= Un clic sur l’onglet « antécédents », puis sur « allergies » de la fenêtre de gauche ouvre la page de saisie des allergies.

Attention : à réserver aux cas où il n’existe pas de possibilité au niveau « pathologies » de type « hypersensibilité à xxx », et après vérification de l’efficacité !!

= La sélection se fait après le choix « principe actif » ou « excipient ».

= Le test ci-dessous est fait avec « paracétamol »

 

= Il existe deux réponses possibles, il faut mettre les deux items en contre-indications, la seule allergie au « paracétamol » étant inefficace avec SALIPRAN dont la monographie indique pourtant en CI absolue « allergie au paracétamol »

= exemple donné pour monter la méfiance qu’il faut avoir avec ce module de contre-indications. Merci Vidal.

 

 

   Retour sommaire    
  Module Prescription
 

 

Haut de Page

 

 

 

Sommaire Club Hellodoc de Grenoble | Webmaster  Dr Gilles PERRIN |  © juin 2004