Plume de presse

Le blog sabre-au-clair d'un journaliste engagé

21 avril 2007

Scandale au labo pharmaceutique GSK

ribena"Ribena est une marque britannique de soda sans carbone produit par GlaxoSmithKline, contenant du jus de cassis (fruit). Ribena a été créé dans les années 1930, et a obtenu du succès grâce à sa forte teneur en vitamine C", peut-on lire sur Wikipedia. Il va falloir réactualiser l'information : cette prétendue forte teneur en vitamine C est une supercherie ! Son fabricant, le laboratoire pharmaceutique GSK, 46,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2005, emploie 110 000 personnes dans 80 pays (5575 en France), parmi lesquelles plus de 15 000 chercheurs. Il a pourtant été démasqué par des... lycéennes ! C'est Marianne qui raconte l'histoire : deux jeunes néo-zélandaises ont entrepris, dans le cadre de leur cours de chimie, de vérifier l'affirmation de GSK que Ribena contenait "quatre fois la vitamine C du jus d'orange". Stupeur au vu des résultats : après plusieurs analyses, elles n'en ont décelé que de faibles traces. Les deux copines ont alors pris la plume pour interroger les dirigeants de GSK sur la question. Ceux-ci ont préféré traiter l'affaire par le mépris, mais les tenaces gamines ont alerté les pouvoirs publics et... GSK a été condamné à une amende de 122 000 euros pour "publicité mensongère". Incroyable que le laboratoire n'ait pas songé à faire analyser sa boisson par l'un de ses 15 000 chercheurs...  Ou bien était-il au courant ? Mais alors, si l'on ne peut plus sciemment mentir pour vendre un produit, dans l'intérêt général bien compris de créer du profit pour les capitalistes, où va-t-on ? En Corée du Nord direct, j'en ai peur.

PS : "En France, GlaxoSmithKline est le troisième groupe pharmaceutique et le troisième laboratoire à l’hôpital  (...) GlaxoSmithKline Santé Grand Public en France est n° 2 en santé bucco-dentaire et propose plus de 30 marques de médicaments d'automédication (Synthol, Valda, Aquafresh et Niquitin...)" : Wikipédia.

Posté par Olivier Bonnet à 14:21 - On nous cache tout, on nous dit rien ! - Commentaires [18] - Permalien [#]


Commentaires

    Dommage

    Pas besoin d'être ingénieur chimiste pour comprendre que la vitamine C se trouve en quantité suffisante dans un bon jus d'orange et sans passer par aucun laboratoire pharmaceutique. C'est connu "la médecine est une pute et la pharmacie son maquereau". A propos de chimie "Bécouésainte" si elle a pas eu le 1er prix au conservatoire d'art dramatique, elle a du louper son diplôme d'ingénieur chimiste, parce que la potion semble tourner court et la formule chimique est complètement loupée. Savoir si on pourra quand même sauver l'éprouvette ???

    Posté par OLA, 21 avril 2007 à 14:38
  • Hors-sujet

    Vous êtes hors sujet, OLA, allez, hop, zéro pointé !

    Posté par Fajua, 21 avril 2007 à 14:44
  • Et si j'étais en avance sur le temps ?

    Posté par OLA, 21 avril 2007 à 14:46
  • Sauf que…

    Là, on ne parlait pas candidats !

    Posté par Fajua, 21 avril 2007 à 14:55
  • Désolé, mais je fait comme une espèce de maladie obsessionnelle en se moment, je suis limite mono-maniaque. Mais le simple fait de m'en rendre compte prouve que je suis sur la voie de la guérison.

    Posté par OLA, 21 avril 2007 à 15:15
  • Liberté d'enfumer le consommateur.

    Et oui preuve que la main invisible mais bienfaisante du libéralisme de marché n'innonde de ses bienfaits que les actionnaires...
    Mais combien d'affaires comme celle-là faudra-t-il pour qu'enfin nous sortions du dogme du toujours trop d'Etat?
    Ou bien la police n'est elle dans son rôle que quand il s'agit de casser du faible?(cf les commentaires d'hier sur ce même blog)
    Quant à OLA, prout.

    Posté par zozo, 21 avril 2007 à 15:30
  • Le libéralisme, ça marche pas…

    Bravo les gamines !
    Une preuve de plus que la bouffe est une chose trop sérieuse pour être laissée à la merci des "lois du marché". Lesquelles salissent tout ce qu'elles touchent.
    La liste s'allonge : après les classiques énergie, transports, télécoms… (merci Charles) il faut ajouter la pharmacie, la médecine en général, le sport, l'agriculture…
    On ne va pas pouvoir indéfiniment laisser les "zaxionaires" de ces multinationales bousiller le climat, l'air que nous respirons, la bouffe que nous donnons à nos gosses, et j'en passe, sans réagir. L'ultra-libéralisme dévoile de plus en plus son vrai visage, celui de la voyoucratie.

    Tien, je sais pas ce que j'ai ce matin, mais je suis remonté à bloc !

    Posté par pvdg, 21 avril 2007 à 15:48
  • @ pvdg

    Le problème fondamental du libéralisme économique (aussi appelé "laisser-faire laisser-passer"), c'est justement qu'il laisse les plus indélicats ou les plus voyous s'en tirer mieux que ceux qui le sont moins. C'est une forme de sélection à l'envers puisqu'elle choisit d'encourager nos pires tendances.

    Asséner que l'égoïsme individuel est le meilleur moyen d'atteindre le bonheur collectif est assez gonflé quand même. Il faudrait au moins ajouter "bien compris" mais du coup on entre dans toute sorte de considérations éthiques, morales, ...

    PS: Ce n'est plus vraiment le matin à 15h48... à moins que vous ne soyez de l'autre côté de l'atlantique (par exemple).

    Posté par Manat, 21 avril 2007 à 17:39
  • moi je retiens de l'histoire qu'il y a des gosses épatantes, et que j'espère qu'elles ne s'émousseront pas avec l'âge

    Posté par brigetoun, 21 avril 2007 à 20:03
  • @Manat
    Je confirme que mon commentaire a bien été écrit à 15h48 du matin, GMT+2 et surtout un samedi

    @brigetoun
    Absolument d'accord. S'il en pousse beaucoup des comme ça, on a peut-être une chance de sauver le gere humain.

    Posté par pvdg, 21 avril 2007 à 21:22
  • "Bravo les gamines !
    Une preuve de plus que la bouffe est une chose trop sérieuse pour être laissée à la merci des "lois du marché". Lesquelles salissent tout ce qu'elles touchent.
    La liste s'allonge : après les classiques énergie, transports, télécoms… (merci Charles) il faut ajouter la pharmacie, la médecine en général, le sport, l'agriculture…
    On ne va pas pouvoir indéfiniment laisser les "zaxionaires" de ces multinationales bousiller le climat, l'air que nous respirons, la bouffe que nous donnons à nos gosses, et j'en passe, sans réagir. L'ultra-libéralisme dévoile de plus en plus son vrai visage, celui de la voyoucratie."


    Et pourtant,c'est lui qui t'a fourni ta bagnole,ta maison,ta télé,ton ordinateur,ton internet,tes bouquins,tes loisirs,et qui te permet d'avoir un niveau de vie en avance de 50 ans sur 90% de la planète.

    Typiquement français et faux-cul.on crache sur le libéralisme,mais on est bien dedans,hein?
    Juste une petite manif de temps en temps histoire de se donner bonne conscience.

    Si t'as le courage de tes convictions,sors du système.
    Mais tu ne l'as pas.
    Car au fond,le libéralisme a le double avantage de te faire vivre et de servir de bouc émissaire comme responsable de tout ce que tu as raté.

    Posté par me, 21 avril 2007 à 22:07
  • Laisse tomber

    @me
    Désolé, je ne pige pas un mot de ce que vous bredouillez.

    Si c'est pour fournir des bagnoles et autres colifichets, Hitler (VW) ET Staline savaient faire aussi, non ? Moi je pense que les voitures sont fabriquées par des ouvriers dans des usines, pas par l'ultra-libéralisme. Et je ne mesure pas le bonheur à la quantité de jouets sur le marché. Je parlais justement de choses plus fondamentales : manger sain, se soigner…

    Le plus fort, c'est quand même : "Si t'as le courage de tes convictions, sors du système."

    Ça veut dire quelque chose, ça ? Elle est où la sortie ? Et puis d'abord, j'étais là le premier. C'est au système de prendre la porte.

    Et c'est ce qui va se passer, d'ailleurs. L'ultra-libéralisme va crever. La grande question, c'est : quand ? Combien de dégâts il aura fait avant ?

    "Car au fond,le libéralisme a le double avantage de te faire vivre et de servir de bouc émissaire comme responsable de tout ce que tu as raté."

    Raté vous-même. Personnellement, je n'ai jamais vendu une boisson à la vitamine C qui n'en contenait pas. J'ai vraiment du mal à suivre votre "argumentation".

    La prochaine fois, essayez avec la tête.

    Posté par pvdg, 21 avril 2007 à 23:43
  • scandale

    est en train de devenir un vain mot.
    Le libéralisme résulte de la dialectique entre cynisme et bonne foi (oui, j'ai volé, mais c'était pour l'argent).

    Les néo-zélandais sont décidément des gens intelligents, le frère de Ségolène était signalé à la police avant que le RW ne saute.

    Posté par sarcophage, 22 avril 2007 à 02:53
  • Mauvaise publicité

    Quand on connait l'histoire, on a plutôt tendance à se méfier des produits GSK, non ? Mais seulement si l'on est au courant...

    Posté par Olivier B., 22 avril 2007 à 07:25
  • Bien sûr, mais on est aussi au courant de l'île de la Jatte, sans que cela ait fait de la mauvaise publicité à quiconque. Dans l'anomie ambiante, ceux qui ont gardé une capacité d'indignation passent pour des fouille-merde; un scandale passe pour la matière première de la presse à scandale (péjoration). Et journaliste d'investigation n'est-il pas devenu un gros mot depuis le procès Piat ?
    Voilà pourquoi je disais "vain mot". Aujourd'hui, Stavisky serait député-maire de Mantes-la-Jolie. En toute dignité. Lisant les titres de Colombani sur la corruption en Ukraine.
    Des questions demeurent : est-ce que GSK agit ainsi dans les pays où les services sanitaires ne font pas leur travail ? est-ce le cas en France ? des lycéennes qui agiraient ainsi chez nous ne seraient-elles pas poursuivies pour destruction d'effet placebo, ou de capital et d'emplois ? (n'oublions jamais le procès du vin de merde contre Lyon Mag).

    Posté par sarcophage, 24 avril 2007 à 02:38
  • Île de la Jatte

    Je reste stupéfait et ulcéré de voir cette affaire étouffée : http://olivierbonnet.canalblog.com/archives/2007/03/09/4254786.html

    Posté par Olivier B., 24 avril 2007 à 10:23
  • Des nouvelles de ces "deux élus socialistes" qui "ont demandé des explications à la SEM 92" ?

    Qui étaient ces deux kamikazes, au fait ? Besson ? Koukouch ? (ah non lui il a jamais été élu c'est vrai...)

    Posté par mfgtour, 28 mai 2007 à 22:39
  • Gilles CATOIRE, conseiller général des Hauts de Seine, et Philippe KALTENBACH, conseiller régional d’Ile de France.

    Dernières nouvelles en date du 1er avril : tous les documents ne leur ayant pas été communiqués, "les deux élus vont envoyer un nouveau courrier au président de la S.E.M 92, Monsieur BOULANGER, pour avoir accès et se faire communiquer les documents manquants et ont indiqué, que si il ne leur était pas donné satisfaction, ils saisiraient la Commission d’Accès aux Documents Administratifs (C.A.D.A)."
    http://www.ps92.com/2007/04/appartement_de_.html

    Rien depuis ce jour et nous sommes bientôt en juin.

    On dirait qu'ils se sont dégonflés, finalement.

    Posté par Olivier B., 28 mai 2007 à 22:58

Poster un commentaire