Culture

Culture - le 2 Janvier 2007

culture

Célébrations sur toute la planète pour le créateur de Tintin

Centenaire . À l'occasion des cent ans de Georges Remi dit Hergé, le créateur de Tintin, expositions, spectacles à foison en Belgique, en France et même au Québec.

Le centenaire de la naissance d'Hergé le 22 mai 1907, à Bruxelles, sera célébré tout au long de l'année 2007 en Europe et en Amérique du Nord pour « inscrire l'art d'Hergé dans l'histoire de l'art », selon la fondation Hergé. À Paris, l'année Hergé a démarré le 20 décembre avec l'ouverture au centre Pompidou d'une exposition exceptionnelle, qui présentera pendant deux mois quelque 300 planches et dessins originaux du créateur de Tintin à l'occasion du 100e anniversaire de sa naissance. Centrée sur la personnalité d'Hergé (1907-1983), elle restitue le parcours d'un artiste reconnu comme l'un des grands créateurs du XXe siècle, Georges Rémi, né le 22 mai 1907 près de Bruxelles, qui signe, dès 1924, ses dessins de ses initiales inversées RG, bientôt devenues Hergé.

Hergé c'est d'abord Tintin. Le celébrissime reporter à houppette, apparu en 1929 avec son inséparable Milou à l'occasion d'un reportage « au pays des soviets », à qui Hergé doit sa gloire universelle. « Tintin a été pour moi une occasion de m'exprimer, de projeter hors de moi-même le désir d'aventures, de violences et de débrouillardise qu'il y a en moi », résumait-il.

Pièces maîtresses de l'exposition parisienne, la totalité des 124 planches du Lotus bleu entraîne les lecteurs, parfois très jeunes, de fumeries d'opium en sabotage de voies ferrées. Né de sa rencontre en 1934 avec un étudiant chinois - le jeune Tchang de l'histoire -, l'album marque une étape importante dans l'oeuvre d'Hergé, qui prend conscience de l'universalité de son personnage. L'univers de Tintin s'étoffe à partir des années 1940, avec l'apparition de personnages phares de la série - le capitaine Haddock, la Castafiore, le professeur Tournesol... - autour du château de Moulinsart.

Baptisé « Hergé 007 », l'hommage rendu au dessinateur a débuté avec une exposition « Au Pérou avec Tintin » à l'affiche jusqu'au 6 janvier 2008 au Musée des civilisations de Québec. En mars, le Musée des Beaux-Arts de Bruxelles accueillera l'exposition « Hergé et l'art », tandis que « Tintin et les

autos », déjà présentée à Bruxelles, sera reprise lors du salon de l'automobile de Barcelone en mai 2007.

De juin 2007 à février 2008, le Musée maritime de Stockholm présentera « Tintin, Haddock et les bateaux », une exposition qui a déjà attiré 300 000 personnes à Paris.

Le centenaire de l'inventeur de la « ligne claire » sera également célébré par des timbres spéciaux des postes belge, suisse et française, une pièce de théâtre à Londres et une comédie musicale aux Pays-Bas. Enfin, la construction d'un Musée Hergé, conçu par l'architecte français Christian de Portzamparc, doit démarrer en 2007 à Louvain-la-Neuve (20 km au sud-est de Bruxelles).

Sofiane Chiha

0 commentaire
La discussion est fermée : vous ne pouvez pas poster de nouveaux commentaires.