Voulez-vous faire du français votre langue par défaut sur ce site ?

Sécurité 2014-09-12

La Tunisie renforce ses relations avec l'Italie

Par Monia Ghanmi à Tunis pour Magharebia – 12/09/2014

Jeudi 11 septembre, le Président tunisien Moncef Marzouki a achevé une visite de deux jours en Italie, au cours de laquelle il s'est entretenu de coopération bilatérale avec de hauts responsables.

Les officiels italiens se sont déclarés prêts à soutenir la Tunisie dans l'accomplissement de sa phase de transition, et ont annoncé qu'ils continueraient à lui fournir un appui logistique en matière de lutte contre le terrorisme.

Si le terrorisme n'est pas combattu et si l'Etat islamique (EI) n'est pas éradiqué, ce sera l'enfer, a déclaré Marzouki devant le Sénat italien.

Il a ajouté que la menace qui plane sur la Tunisie provient de Libye, et il a réaffirmé le refus de son pays de toute intervention étrangère dans ce pays voisin.

Jeudi, au cours d'un entretien avec le Pape, Marzouki a également condamné les violences infligées par l'EIIL aux Chrétiens d'Irak et déploré les souffrances de ces derniers.

"Les actions perpétrées par ce groupe ne sont pas à l'image des préceptes de l'Islam, qui défend la coexistence entre Chrétiens et Musulmans", a-t-il indiqué.

Les deux parties ont également souligné l'importance de soutenir l'ensemble des partis politiques libyens afin qu'ils parviennent à trouver une solution dans le cadre d'un consensus national pour garantir la stabilité et la sécurité du pays.

Concernant le volet économique, le Président Marzouki a souligné la nécessité de resserrer davantage les liens commerciaux en encourageant les entreprises italiennes à investir en Tunisie.

Il a proposé de convertir la dette de la Tunisie en projets d'investissement, afin d'encourager le développement.

Pour sa part, le Premier ministre italien Matteo Renzi a affirmé, au cours de l'entretien, que son pays était désireux de soutenir la Tunisie au moyen de projets économiques de développement et de l'aider à surmonter certaines de ses difficultés financières.

L'Italie est le deuxième partenaire économique le plus important de la Tunisie après la France. Plus de 700 sociétés italiennes sont installées dans les différentes régions du pays.

La Tunisie devrait accueillir un forum économique, organisé sur une initiative conjointe de l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat (UTICA) et de la confédération patronale italienne Confindustria visant à renforcer les relations des deux pays sur le plan économique.

Cette conférence, prévue pour le premier trimestre de l'année 2015, verra la participation de nombreux dirigeants d'institutions et décideurs des deux pays.

Au sujet de l'immigration clandestine, les deux parties se sont entendues sur la nécessité d'adopter des solutions sérieuses pour traiter le phénomène, sans se limiter à l'aspect sécuritaire. Les deux partenaires envisagent de développer des alternatives économiques à même d'endiguer les migrations.

Les deux parties ont également souligné que les harragas provenant des côtes libyennes sont toujours plus nombreux (97 % en 2014).

Au mois de juin, l'Italie a offert à la Tunisie deux vedettes militaires afin de lutter contre l'immigration clandestine qui pose actuellement problème à l'Europe.

Que pensez-vous de cet article ?

0Dislike

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les derniers articles de Magharebia dans votre boîte aux lettres électronique.

PUBLIEZ VOTRE COMMENTAIRE 0

Anonymous thumb

Vous n'êtes pas inscrit. Les commentaires anonymes sont vérifiés. Inscrivez-vous pour que votre commentaire soit publié immédiatement - En savoir plus

Ou publiez votre commentaire en utilisant :

* INDIQUE UN CHAMP OBLIGATOIRE