Freewares Liens Webcams Imagine  

Retour Accueil
Téléchargement
Trucs et Astuces
Soirées Club Hellodoc de Grenoble
Pour Aller plus loin


Contact

 

 


Bitdefender v10

 

 

 

 

Compta
Etat de rapprochement

Retour sommaire Comptabilité

Niveau : expert

Au moment de la réalisation de la déclaration des revenus, les AGA demandent un état de rapprochement ; il s’agit d’une méthode de vérification qui consiste à comparer le ou les comptes « banque » de la comptabilité, avec les relevés bancaires.

L’état de rapprochement consiste donc à analyser l’écart existant entre le solde comptable et le solde bancaire à un moment déterminé, dans le cas présent, au 01.01.2004 et 31.12.2004 de l’année examinée.

L’opération doit se faire en début de période : 01.01.2004, c’est la même opération que celle de fin de période de l’année précédente.

L’opération doit se faire en fin de période : 31.12.2004 ; c’est celle que nous allons exposer ci-dessous.

Solde comptable

Dans la compta libérale de l’année considérée 2004, un clic sur « affichage », puis sur « comptes de trésorerie »

ouvre la liste des différents comptes existants. Un clic droit sur la ligne (le compte bancaire) qui nous intéresse, un clic sur « modifier » :

Cela ouvre le résumé du compte qui nous intéresse.

Le « solde initial débit » est le solde comptable de l’année précédente, c’est à dire la somme d’argent en comptabilité au 31.12.2003. Il suffit de reporter la valeur de la case « Solde réel » sur la même fenêtre, mais de l’année 2003. Pour une première comptabilité, il faut la calculer à partir du relevé bancaire, de la façon qui sera présentée ci-dessous.

Remarque : la valeur est à mettre dans la case « débit » et non dans la case « crédit », tout du moins si votre compte n’est pas dans le rouge « négatif ». Rappelez vous, ce qui est un débit quand vous parlez, est un crédit quand c’est le banquier qui parle (sur le relevé bancaire). Un crédit, quand vous parlez est une somme que l’on vous a prêté, donc une valeur négative pour vous. La case du bas à droite commence par un « D » pour signifier « débit », que votre compte est dans le « positif » pour vous.

C’est cette valeur « solde réel » qu’il va falloir rapprocher du relevé bancaire, soit 15561.52 euros.

Solde bancaire

Dans le cas présent, le solde bancaire est de 15017.68 euros.

D’un coté, votre « solde comptable », de l’autre, le « solde bancaire » du banquier, tous les deux au 31.12.2004, mais qui ne sont pas identiques, car :

            = il y a des recettes enregistrées en comptabilité CL fin décembre 2004, mais qui ne sont pas encore comptabilisées par le banquier, car déposées en banque que le 04.01.2005 ; dans le cas présent, 810 euros en remise de chèques.

            = il y a des dépenses enregistrées en comptabilité CL fin décembre 2004, mais qui ne seront « débitée » pour le banquier que le 06.01.2005, dans le cas présent, 167.16 euros, et le 14.01.2005, 99 euros.

 

Si vous pointez vos dépenses dans CL avec les relevés bancaires, seules les lignes non encore pointées au 31.12.2004 sont à considérer, ici  deux : 99 + 167,16 = 266,16 euros.

Attention : les 400 euros encaissés en décembre et déposés le 04.01.2005 ne sont pas à prendre en compte, car déjà comptabilisés en 2004 sur le compte de trésorerie sur lequel ils ont été déposés, le compte CAISSE pour inscription des recettes en espèces. Les 400 euros qui apparaissent sur le compte de tresorerie CEYV sont le résultat d’un virement du compte CAISSE vers le compte CEYV en date du 04.01.2005. Ils ont été inscrit sur le compte CEYV en 2005 et non en 2004. Il ne s’agit pas d’une opération comptable effectuée en 2004 par moi-même et prise en compte par le banquier en 2005, les deux opérations ont eu lieu le même jour par moi-même et par le banquier  le 04.01.2005. Au 31.12.2004, ces 400 euros étaient sur le compte CAISSE, c’est à ce niveau qu’il faudrait faire le rapprochement, si cela était possible……les 810 euros, eux, ont été inscrit sur le compte CEYV en 2004 (en date de reception des chèques), et crédité par le banquier en 2005.

 

Rapprochement

 Au 31.12.2004, sur le compte bancaire, il y a un solde de :      +  15017,68

Il faut rajouter les recettes non encore créditées :                    +     810,00

Il faut soustraire les dépenses non encore débitées :                 -     266,16

                                                                                                         --------------

Ce qui donne un solde au 31.12.2004 :                                       + 15561,52

 

On retrouve donc la valeur du « solde comptable » du compte CEYV : la comptabilité est sans doute exacte. Le rapprochement est terminé ; en cas d’erreur……..il n’y a plus qu’à chercher où !

 

Haut de Page

 

 
 

 

 

Sommaire Club Hellodoc de Grenoble | Webmaster  Dr Gilles PERRIN |  © juillet 2007