Saving page now... https://www.generations-futures.fr/actualites/baisse-supposee-des-pesticides/ As it appears live August 13, 2020 10:37:57 AM UTC
Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger Email
Je fais un don

Partager

Actualités

Baisse supposée des pesticides : le ministère de l’Agriculture fait ce jour un coup de com’ sur des chiffres provisoires

Générations Futures note que le gouvernement a communiqué en fin d’après-midi mardi 30 sur une supposée baisse de 44% des volumes de pesticides vendus en 2019 par rapport à 2018.

Cette communication appelle de la part de Générations Futures les remarques suivantes :

  1. Il est surprenant que ce type de données soit rendue publique sans que les parties prenantes du plan Ecophyto (censé réduire les pesticides mis en œuvre en 2008) ne soient prévenues et destinataires des informations officielles ! C’est pour le moins une rupture avec l’esprit de gouvernance à 4 ou 5 qui avait présidé lors du Grenelle de l’environnement qui a conduit, entre autre, à la naissance de ce plan, au profit d’une approche purement Com’ du gouvernement.
  2. Générations futures se réjouit bien sûr de toute diminution de la vente et de l’usage des pesticides mais rappelle que cette supposée baisse intervient après une forte hausse en 2018 (+ de 20 %), les chiffres sont donc à mettre en perspective.
  3. De plus Générations Futures s’étonne de voir avancés des chiffres en volume … alors que l’indicateur de suivi du plan est le NODU, basé sur le nombre de doses, et pas le volume des pesticides. Pourquoi le gouvernement n’utilise t’il pas l’indicateur de référence du plan, qui pourrait donner des chiffres assez différents ?
  4. Il faut toujours prendre des chiffres de vente de pesticides publiés en juillet avec un certain recul car l’expérience nous montre que les remontées d’information peuvent être incomplètes à cette période, et les chiffres définitifs connus seulement à l’automne (comme ça a été le cas plusieurs années passées).

« Le ministère de l’agriculture fait donc un coup de com’ en informant sur des données non consolidées et le tout sans en informer les parties prenantes. Pour toutes ces raisons Générations Futures rappelle le gouvernement à revenir à un fonctionnement normal du suivi du plan Ecophyto, ce qui sous-entend un respect des parties prenantes et une vraie transparence dans les données utilisées. » déclare F. Veillerette Directeur de Générations Futures

Agissez

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité

Inscription newsletter
×