JACQUES CHIRAC, UNE VISION POLITIQUE           LA SÉCURITÉ



Chirac contre le bombe atomique !


ous exigeons l'interdiction absolue de l'arme atomique, arme d'épouvante et d'extermination massive des populations. Nous exigeons l'établissement d'un rigoureux contrôle international pour assurer l'application de cette mesure d'interdiction. Nous considérons que le gouvernement qui, le premier, utiliserait, contre n'importe quel pays, l'arme atomique, commettrait un crime contre l'humanité et serait à traiter comme criminel de guerre. Nous appelons tous les hommes de bonne volonté dans le monde à signer cet appel.

Non, nous ne lançons pas, ici aux Amis du Président, un nouvel appel à signatures contre les essais atomiques : ce texte a déjà été signé par environ 150 millions de personnes sur la planète. Il s'agit du célèbre Appel de Stockholm, lancé par Frédéric Joliot-Curie le 19 mars 1950.

Sur les 150 millions de signatures, il en est une qui nous intéresse tout particulièrement : Jacques Chirac a signé ce texte ! Oui, notre radioactif Président, celui-là qui célébra le cinquantenaire d'Hiroshima en faisant pêter des bombinettes françaises dans le Pacifique.

Au début des années cinquante, Jacques Chirac est très proche du Parti Communiste (celle-là aussi, elle vous la coupe, hein ?), il fréquente la cellule du quartier Saint-Sulpice, dont le secrétaire est alors Jacques Jurquet (chef, après les événements de 68, du Parti Communiste Marxiste-Léniniste de France, organisation maoïste). Non seulement il signe l'Appel de Stockholm, surtout il fait partie des militants chargés de le diffuser.

D'où cette anecdote, tirée de «Le Résident de la République», de Jean-Marie Colombani (Stock, 1998) : «On raconte même qu'un jour, sur le point d'être interpellé par la police qui "ramassait", pour quelques heures de commissariat et une semonce, les collecteurs de signatures, il... avala sa liste, ce qui était quand même un peu excessif, les signataires de l'Appel --- parmi lesquels on retrouvait nombre de célébrités de l'époque --- n'étant guère menacés de graves sévices... »

ARNO*


THEMES ABORDES ET ARTICLES RELATIFS

L'armée et la sécurité

Gauchiste dans l'âme
RETOUR


>Première mise-en-ligne : 8 juillet 1998<