LE LAUBIE ex U-766.

Le U-766, du type VIIC, a été retrouvé dans la base de La Pallice en mauvais état, des pièces retrouvées sur place et sur le U-415 sabordé à Brest permirent sa réparation avec l'ajout d'un schnorchel et le remplacement du canon de 37mm M42U par un 20 mm flackvierling 38/43U.
Le 10/11/1947, le ministre de la marine rebaptise l'U-766, de 5OO tonneaux, qui prend le nom de Laubie, en hommage à l'ingénieur mécanicien du sous-marin Protée disparu sur les côtes de Provence en décembre 1943.
Cet officier, ayant terminé son temps d'embarquement avait demandé à rester à bord pour cette nouvelle mission.
En 1948, la PLATEFORME DE DCA", derrière le kiosque, est démontée.
En 1950, montage d'un NOUVEAU KIOSQUE et d'un sonar à l'avant.
Le 2/5/1960, à 80 milles des côtes Algériennes, bien que naviguant en plongée, il entra en collision avec le paquebot de la C.G.T Ville de Marseille II, poupe enfoncée, abordage sans conséquence.
En Juillet 1950, par le travers de Port Lyautey (maintenant Kenitra), alors que Le Laubie remontait, La Surprise ayant un bon contact asdic sur un sous-marin fait une passe au-dessus de celui-ci. Le choc se produisit, il remonta longtemps après, inquiétant les marins en surface. Il pu rallier Casablanca pour la réparation de son kiosque très abimé. La Surprise s'y rend aussi et passe au dock flottant, la coque avait une voie d'eau sur babord arrière et la quille anti-roulis babord était enfoncée.
Malgré les réparations ,il sera considéré comme peu sur et désarmé en 1961.
Le 11/3/1963, il part pour la démolition.

le Laubie en 1946