Rechercher
 



 

Dossier(s) : Rousseau, Jean-Jacques
                  Les relations de Rousseau
                  

Rousseau, François
Genève 1705 - (date et lieux de sa mort inconnus)
© INCOPROM SA Genève et INSTITUT DE FRANCE, Paris






On ne sait presque rien du frère aîné de Jean-Jacques Rousseau. Même pendant son enfance, celui-ci semble l'avoir peu connu: "je ne le voyais presque point, à peine puis-je dire avoir fait connaissance avec lui". Destiné à devenir horloger, comme son père Isaac Rousseau, François est mis en apprentissage vers 1718 et fugue de chez ses maîtres, comme auparavant de la maison paternelle.

Tout au contraire de son cadet, il fut, selon les Confessions, élevé négligemment et puni très sévèrement par Isaac, qui le bat violemment et le fait enfermer en maison de correction pour motif de "libertinage" à l'âge de 12 ans!

Enfin, ce"polisson tourna si mal qu'il s'enfuit et disparut tout à fait", à l'âge de 17 ans. "Il n'écrivit pas une seule fois. On n'a plus eu de ses nouvelles depuis ce temps-là et voilà comment je suis demeuré fils unique".



 

Pour en savoir plus

Rousseau, François
Rousseau, Isaac
Rousseau, Suzanne

 

Personnages liés

Rousseau, Jean-Jacques

Lieux liés

Suisse
Genève

Périodes liées

Epoque moderne
Les Lumières

Accueil | Contact | Copyright