Retour

Imprimer l'article 

Lucien BONAPARTE (1775-1840)

Élu en 1803 au fauteuil 32

Grand-croix de la Légion d'honneur

Prédécesseur : François-Henri d’ HARCOURT
Successeur : Louis-Simon AUGER

Œuvres

Homme politique
Biographie

Né à Ajaccio (Corse), le 21 mars 1775.
Il était le second des frères de Napoléon. Ami de Robespierre le Jeune, il fut emprisonné à Aix après le 9 Thermidor ; député aux Cinq-Cents, il présidait cette Assemblée le jour du 18 brumaire ; membre du Tribunat en 1802, sénateur de l'Empire, pair de France sous Louis-Philippe, il fut ministre de l'Intérieur sous le Consulat et ambassadeur en Espagne. Prisonnier des Anglais de 1810 à 1814, il fut proscrit à la Restauration et prisonnier à Turin après la chute de Napoléon.
Sous son inspiration, Suard et Morellet préparèrent un projet de reconstitution de l'Académie française en 1800. L'organisation de 1803 le fit entrer dans la deuxième classe où le fauteuil du duc d'Harcourt lui fut attribué ; l'ordonnance de 1816 l'exclut de l'Académie et le proscrivit de France. Il fréquenta le salon Récamier et écrivit divers ouvrages en prose et en vers, notamment un roman : La Tribu indienne et un poème, Charlemagne. Il céda sa pension de membre de l'Institut à Béranger, qui débutait. Lucien Bonaparte, par Th. Jung, 2 volumes.
Mort le 29 juin 1840.