Accueil · Revue de presse · Télé Star - Septembre 2006

« Moi, plus belle présentatrice du monde ? Ridicule ! »

Elle a quitté LCI pour être le nouveau visage de Zone interdite

C'est dans un bureau de M6 modeste et encore vierge que la journaliste nous a reçus. Ravissante ? Bien sûr. Mais décidée aussi...

Vous faites votre rentrée sur M6 avec Zone interdite. L'adrénaline de l'info et le direct ne vont pas vous manquer ?
C'est une drogue dont j'ai eu du mal à me désintoxiquer. Je regarde encore LCI et les dépêches. Mais je suis contente de me poser. Après la frustration d'effleurer les sujets, je vais apprendre à les approfondir. J'ai aussi envie d'aller sur le terrain dès que j'aurai pris mes marques !

Quoi d'autre à votre programme à part ce magazine bimensuel ?
J'ai dit aux dirigeants de M6 qu'une plus grande exposition sur la chaîne ne m'intéressait pas. En revanche, dès janvier, j'assouvirai ma passion des voyages en animant sur Paris Première une émission qui me permettra d'interviewer des personnalités sur leurs refuges secrets.

Pendant le mercato, vous étiez une des journalistes les plus courtisées, par France Télévisions, TF1, LCI et Canal+. Grisant à 27 ans ?
C'est une pression dont je me serais passée. Et je sais que ces sollicitations ne durent qu'un temps. Donc j'ai fait attention à mes choix, pour les assumer sur la durée.

On vous a reproché d'être une girouette...
Ca m'a heurtée car ce n'est pas fondé. (Silence.) Je suis heureuse d'avoir dit non au remplacement de Claire Chazal, cela ne correspondait pas à mes envies. Et en un mois, j'ai accepté la proposition de M6...

Un site internet chinois et le Daily Express vous ont élue plus belle présentatrice du monde...
C'est ridicule et je l'ai pris comme une grosse blague. Cela montre comment certains fantasment sur des visages alors que je suis une jeune femme comme une autre.

Vos atouts ?
Curiosité, rigueur, concentration et une envie de communiquer qui est sincère.

Et vos défauts ?
Plein. Je n'ai pas assez confiance en moi : j'ai besoin des autres pour être rassurée.

Femme de tête ou de coeur ?
De coeur. Je marche aux sentiments.

Et le vôtre, est-il toujours à prendre ?
Non, et depuis longtemps !

Propos recueillis par Caroline Bonacossa

.A l'écran

.Mélissa

.Presse

.Archives

.Melissa-Theuriau.fr
in English

Mélissa Theuriau Vuarnet